Investir dans la protection des infrastructures électriques du Canada contre les cybermenaces 

Communiqué de presse

Le 27 janvier 2021                                   Ottawa (Ontario)                            Ressources naturelles Canada  


Il est aujourd’hui plus important que jamais de protéger les cybersystèmes sur lesquels reposent les services et infrastructures énergétiques de notre pays. Les cybermenaces évoluent au rythme accéléré des progrès technologiques et peuvent non seulement perturber notre quotidien, mais aussi compromettre notre sécurité nationale et notre bien-être économique.

Dans cette optique, le ministre des Ressources naturelles du Canada, l’honorable Seamus O’Regan Jr., a annoncé aujourd’hui l’octroi de 375 000 $ à l’Université de Sherbrooke aux fins d’une collaboration avec Hydro-Sherbrooke, deuxième réseau de distribution d’électricité en importance au Québec, pour améliorer la cybersécurité des infrastructures de ce service d’utilité publique.

Une équipe de recherche pluridisciplinaire concevra et développera de nouvelles méthodes qui permettront de détecter automatiquement les dangers éventuels pour la cybersécurité en tirant parti de technologies de pointe, dont l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique.

Le financement fédéral provient du Programme de la cybersécurité et de l’infrastructure énergétique essentielle (PCIEE) de Ressources naturelles Canada. Le PCIEE a reçu 2,42 millions de dollars dans le budget de 2018 afin d’améliorer la cybersécurité et la résilience des infrastructures énergétiques nationales et transfrontalières, en appui à la Stratégie nationale de cybersécurité du Canada. L’université et Hydro-Sherbrooke ont aussi contribué financièrement au projet, ce qui porte l’investissement total à plus de 750 000 $.

Le gouvernement du Canada continue d’accorder son soutien à des projets de cybersécurité qui contribueront à protéger nos infrastructures énergétiques essentielles contre les cybermenaces.

Citations

« De concert avec le milieu universitaire et les services d’utilité publique, nous travaillons à des recherches de pointe visant à prévenir et à contrer les cybermenaces et à assurer la sécurité de la population canadienne. »

Seamus O’Regan Jr.
Ministre des Ressources naturelles du Canada 

« Les investissements de notre gouvernement dans la sécurité du réseau électrique assureront la sécurité et la résilience des infrastructures énergétiques au pays. Je suis fière de voir que l’expertise de l’Université de Sherbrooke sera mise à profit pour protéger les infrastructures essentielles contre les cybermenaces. »

Élisabeth Brière
Députée de Sherbrooke et secrétaire parlementaire de la ministre du Développement économique et des Langues officielles (Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec)

« Comme les cyberattaques sont de plus en plus sophistiquées, il est important de mettre au point des techniques avancées pour les combattre. L’Université de Sherbrooke est fière d’avoir été choisie par Ressources naturelles Canada pour son expertise en recherche sur la cybersécurité. Elle poursuit des recherches de pointe en collaboration avec Hydro-Sherbrooke pour renforcer la sécurité et la résilience des infrastructures électriques du Canada. » 

Marc Frappier, Ph. D.
Faculté des sciences de l’Université de Sherbrooke

Liens connexes

Personnes-ressources

Ressources naturelles Canada
Relations avec les médias
343-292-6100
nrcan.media.rncan@canada.ca


Ian Cameron
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada
613-447-3488
Ian.Cameron@canada.ca


Suivez-nous sur Twitter : @RNCan (
https://twitter.com/RNCan)

On peut accéder aux communiqués et aux documents d’information de RNCan à l’adresse www.nouvelles.gc.ca.

 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :