La réduction des émissions de méthane en bonne voie grâce au programme côtier et infracôtier du Fonds de réduction des émissions

Communiqué de presse

Le 9 avril 2021                                                      Ottawa (Ontario)                                                       Ressources naturelles Canada

La réduction des émissions de méthane, l’un des gaz à effet de serre les plus puissants, jouera un rôle clé dans le plan climatique renforcé du Canada et dans son engagement d’atteindre la carboneutralité d’ici 2050, en assurant le maintien d’une économie saine et d’un environnement sain. En agissant maintenant, le Canada jette les bases d’un avenir énergétique propre qui permettra la croissance économique, la création de bons emplois et d’importantes réductions de émissions de gaz à effet de serre.

Le ministre des Ressources naturelles, l’honorable Seamus O’Regan Jr., a annoncé aujourd’hui que le programme côtier et infracôtier du Fonds de réduction des émissions (FRE) de 750 millions de dollars devrait, dans la première année de son existence, réduire les émissions de méthane de l’équivalent de 3,1 mégatonnes de CO2, ce qui revient à retirer environ 674 000 voitures de la circulation qui comprend la réduction de 1,5 mégatonne prévue dans le cadre d’un projet interprovincial dans les Prairies. 

Depuis lancement du programme, en octobre 2020, le gouvernement du Canada a signé des accords de contribution d’une valeur globale de 71,5 millions de dollars avec 15 entreprises pour 40 projets disséminés en Colombie-Britannique, en Alberta, en Saskatchewan et au Manitoba. Parmi ceux-ci figure le projet commun de la Tundra Oil & Gas Limited, au Manitoba, et de la Steel Reef Infrastructure Corp., en Saskatchewan, qui utiliseront l’aide financière du FRE pour éviter le rejet de 1,5 mégatonne d’émissions de gaz à effet de serre.

Pour sa part, Tundra utilisera 8,7 millions de dollars de l’aide financière du FRE pour récupérer les émissions de méthane de huit installations du secteur amont de l’industrie au Manitoba. L’entreprise installera un gazoduc de 47 kilomètres ainsi que de nouvelles infrastructures pour collecter le gaz qui se connecteront à un nouveau gazoduc de 20 kilomètres en Saskatchewan, construit par Steel Reef. Ce dernier recevra un supplément de 12,7 millions de dollars pour financer l’installation d’infrastructures destinées à éliminer les émissions de méthane de cinq installations du secteur amont de l’industrie en Saskatchewan.

Ces projets aident à conserver des emplois et du personnel spécialisé dans les secteurs du pétrole et du gaz et dans plusieurs secteurs concernés par les services et technologies d’énergie propre, tels que les transports, le secteur manufacturier, les gens de métier et la construction.

Le FRE de 750 millions de dollars aide les entreprises pétrolières et gazières côtières, infracôtières et extracôtières admissibles à adopter des solutions vertes pour réduire leurs émissions tout en maintenant l’emploi dans le secteur. Soutenir les Canadiens et les entreprises pour que le pays survive à la pandémie de COVID-19 est la priorité principale du gouvernement fédéral, qui a lancé un vaste train de mesures d’aide aux entreprises, dont le FRE. 

Citations

« Le Canada est le quatrième producteur de pétrole et de gaz en importance au monde. Ce secteur d’activité est notre principal pilier économique. En d’autres mots, le pays compte des centaines de milliers de travailleurs qui savent comment construire des infrastructures énergétiques : ingénieurs, ouvriers qualifiés, chercheurs, investisseurs. Ces personnes, ce sont elles qui réduiront les émissions, qui mettront sur pied des projets d’énergie renouvelable, qui permettront l’atteinte de nos objectifs. Le Fonds de réduction des émissions soutient le travail acharné, l’ingéniosité et la détermination de nos travailleurs du secteur de l’énergie. »

Seamus O’Regan Jr.
Ministre des Ressources naturelles 

« Tundra Oil & Gas est ravie de faire équipe avec les responsables du Fonds de réduction des émissions pour aider le Canada à atteindre ses objectifs de réduction. Notre projet réduit grandement les émissions de gaz à effet de serre et favorise la création d’emploi dans nos collectivités rurales tout en permettant d’aménager, au Manitoba, les infrastructures nécessaires à la conservation du gaz naturel qui sert à chauffer les maisons et à alimenter en électricité l’industrie pendant notre transition énergétique. »

Jane Mactaggart
Présidente-directrice générale, Tundra Oil & Gas Limited 

« Steel Reef se spécialise dans la construction et l’exploitation sécuritaire d’infrastructures essentielles qui servent à capter le gaz naturel associé pour le convertir en une ressource utile qui contribue à la qualité de vie des familles canadiennes. Nous sommes ravis de collaborer avec Ressources naturelles Canada en investissant dans l’exécution d’importants engagements environnementaux, dans la création d’emplois et dans l’édification d’un avenir sobre en carbone. »

Scott Southward
Président-directeur général, Steel Reef 

« Le Fonds de réduction des émissions est un investissement qui arrive à point nommé pour améliorer la compétitivité du secteur pétrolier et gazier canadien à l’échelle mondiale tout en soutenant les efforts que nous déployons pour réduire les émissions et atteindre les objectifs de carboneutralité. »

Tristan Goodman, Ph. D.
Président, L’Association des Explorateurs et Producteurs du Canada 

Faits en bref

  • Le Fonds de réduction des émissions de 750 millions de dollars fournit de l’aide financière aux sociétés côtières, infracôtières et extracôtières afin de les aider à adopter des technologies plus vertes et à maintenir l’emploi dans le secteur pétrolier et gazier dans un effort pour résister aux impacts de la COVID-19.

  • Le programme côtier et infracôtier de 675 millions de dollars :

    • aide les entreprises à déployer des solutions vertes qui réduiront leurs coûts ou accroîtront leurs revenus tout en réduisant les émissions;
    • soutient les entreprises dans leur transition vers une économie sobre en carbone, ce qui leur permet d’attirer des investissements et de renforcer leur compétitivité à l’échelle internationale. 
  • Le programme extracôtier de 75 millions de dollars est composé de deux éléments :

    • Le premier – le Programme de déploiement extracôtier – est un investissement de 42 millions de dollars qui soutient des projets d’investissement en immobilisations conçus soit pour réduire les gaz à effet de serre extracôtiers, soit pour améliorer le rendement environnemental des activités de surveillance, de détection et d’intervention en cas de déversement d’hydrocarbures en mer.
    • Le second – le Programme de R-D-D extracôtier – est un investissement de 33 millions de dollars qui soutient des projets de recherche, de développement et de démonstration de nature environnementale qui font avancer des solutions visant à décarboner l’industrie extracôtière de Terre-Neuve-et-Labrador. Ce programme est mis en œuvre en collaboration avec Petroleum Research Newfoundland and Labrador.

     

Liens connexes

Personnes-ressources

Ressources naturelles Canada
Relations avec les médias
343-292-6100
nrcan.media.rncan@canada.ca


Ian Cameron
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles du Canada
613-447-3488
Ian.Cameron@canada.ca

    

Suivez-nous sur Twitter : @RNCan (https://twitter.com/RNCan)

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :