Le Canada investit dans une nouvelle initiative mondiale pour la transition des collectivités éloignées vers les énergies renouvelables 

Communiqué de presse

Le 5 novembre 2021                              Glasgow (Royaume-Uni)                            Ressources naturelles Canada              

L’accès à de l’énergie fiable, propre et abordable est un défi mondial. Beaucoup de populations sur la planète habitent des lieux isolés trop éloignés ou trop difficiles d’accès pour qu’il soit possible de les relier aux réseaux traditionnels. Bon nombre d’entre elles utilisent du diesel pour le chauffage et la production d’électricité, ce qui pollue leur environnement et rejette des gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Le gouvernement du Canada investit donc dans des projets pour aider les collectivités éloignées à s’affranchir du diesel et à adopter des sources d’énergie propre.

Le ministre des Ressources naturelles, l’honorable Jonathan Wilkinson, a annoncé aujourd’hui que le Canada investira 500 000 $ dans un nouveau partenariat avec l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA) afin d’épauler les populations éloignées dans leurs transitions vers l’énergie renouvelable.

L’initiative a été officiellement lancée par le ministre Wilkinson, le directeur général de l’IRENA, Francesco La Camera, et la directrice des relations gouvernementales de la Commission de coopération environnementale (CCE), Nathalie Daoust, à l’occasion de la séance sur la stratégie mondiale pour les microréseaux alimentés par des énergies renouvelables qu’organisait l’entreprise autochtone Indigenous Clean Energy à la 26e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP26), à Glasgow, au Royaume-Uni.

En tant que membres fondateurs, le Canada et les chefs de file autochtones en matière de climat pourront faire montre de leur expérience et de leur savoir-faire pour ce qui est d’épauler les communautés éloignées dépendantes du diesel dans leurs transitions vers l’énergie propre – des transitions axées sur la propriété locale des projets d’énergie propre, l’établissement de capacités et la création de débouchés économiques, y compris des emplois pour les jeunes et les femmes.

La Commission de coopération environnementale, organisme trinational issu de l’Accord entre le Canada, les États-Unis et le Mexique, pilotera le volet nord-américain initial de cette initiative. Par l’entremise de la Commission, Environnement et Changement climatique Canada travaillera avec ses homologues aux États-Unis et au Mexique en vue de définir les pratiques à privilégier dans la transition des collectivités éloignées vers les énergies renouvelables et de proposer des modèles et des stratégies aux pays confrontés à des défis semblables.

Les microréseaux alimentés à l’énergie renouvelable sont des éléments essentiels à la durabilité des systèmes énergétiques en régions éloignées. Au Canada, il y a dans l’éolien, le solaire, l’hydroélectricité et la biomasse tout un potentiel dont les communautés autochtones éloignées pourraient tirer parti pour cheminer vers l’indépendance énergétique.

Par son programme Énergie propre pour les collectivités rurales et éloignées, Ressources naturelles Canada soutient le projet énergétique Three Island Energy Initiative de l’entreprise sociale autochtone Indigenous Clean Energy. Ce projet vise à accélérer le déploiement mondial de microréseaux alimentés par des énergies propres en misant sur l’exercice d’un leadership local et sur l’échange d’informations et de connaissances par les communautés autochtones, insulaires, côtières et hors réseau, grâce à des partenariats avec des entreprises d’énergie propre et des institutions financières.

Le gouvernement du Canada et l’IRENA invitent tous les pays qui participent à la COP26 à adhérer à cette nouvelle et très importante initiative.

Citations

« Le Canada est fier d’être membre fondateur de cette importante initiative de l’IRENA. Notre partenariat mettra sur pied une nouvelle plateforme mondiale qui permettra au Canada de mettre son expérience et son savoir-faire en énergie propre au service des collectivités éloignées et ainsi d’aider de nombreuses populations dans le monde à renforcer leurs capacités. »

L’honorable Jonathan Wilkinson
Ministre des Ressources naturelles

« Les énergies renouvelables décentralisées représentent une solution viable pour fournir de l’électricité abordable, fiable et durable aux collectivités éloignées. Grâce à son internationalité et à son pouvoir fédérateur, l’IRENA pourra non seulement soutenir ces communautés dans leurs projets de transition énergétique visant la sécurité et la résilience énergétiques, mais aussi les aider à réduire la pauvreté énergétique et à franchir une nouvelle étape vers une transition juste et inclusive. »

Francesco La Camera
Directeur général de l’IRENA

« Les collectivités isolées et éloignées figurent parmi les plus vulnérables aux changements climatiques. Il faut donc leur donner toutes les occasions possibles de se tourner vers des sources d’énergies renouvelables plus propres et plus fiables, tant pour le développement local de capacités que dans l’intérêt de la stabilité économique. En regroupant les meilleures pratiques et en les partageant à l’international, la Commission offre un modèle de coopération et de collaboration pour aider les collectivités éloignées à opérer la transition vers des énergies plus propres. »

L’honorable Steven Guilbeault
Ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« Les communautés autochtones et éloignées sont touchées de manière disproportionnée par les enjeux énergétiques. L’initiative nord-américaine de la Commission contribuera à jeter les bases d’une opération mondiale pour soutenir les communautés dans leur transition vers les énergies renouvelables et ainsi améliorer la qualité de l’air et de l’eau à l’échelon local, renforcer la sécurité énergétique et créer des débouchés économiques et de nouvelles sources de revenus. »

Richard A. Morgan
Commission de coopération environnementale

« À l’île de la Tortue (le Canada), les projets d’énergie renouvelable menés par les Autochtones en régions éloignées ont un impact durable et positif sur les systèmes énergétiques, la protection de l’environnement, les programmes sociaux, les économies circulaires, etc. Les initiatives communautaires ont une puissance sans commune mesure et doivent être au premier plan de l’action climatique. »

Chris Henderson
Directeur général, Indigenous Clean Energy

Faits en bref

  • Énergie propre pour les collectivités rurales et éloignées est un programme de 220 millions de dollars visant à réduire la consommation de combustibles fossiles dans les collectivités rurales et éloignées et les communautés autochtones par le déploiement et la démonstration de technologies d’énergie renouvelable, la promotion de l’efficacité énergétique et le renforcement des compétences et des ressources locales.

  • Dans le cadre du plan d’infrastructure Investir dans le Canada, le gouvernement du Canada investira plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans dans des projets de transport en commun, des infrastructures vertes, des infrastructures sociales, des routes de commerce et de transport ainsi que des collectivités rurales et nordiques du Canada.

Liens connexes

Personnes-ressources

Ian Cameron
Conseiller principal en communications 
Cabinet du ministre des Ressources naturelles
613-447-3488
Ian.Cameron@canada.ca

     

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
343-292-6100
NRCan.media.RNCan@canada.ca

     

Suivez-nous sur Twitter : @RNCan (http://twitter.com/rncan)

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :