Le ministre Wilkinson fait progresser la sécurité énergétique et la transition mondiale vers la carboneutralité dans le cadre de la réunion ministérielle de l’Agence internationale de l’énergie 

Communiqué de presse

Le 24 mars 2022                                      Paris (France)                                  Ressources naturelles Canada     

Le ministre des Ressources naturelles, l’honorable Jonathan Wilkinson, était en compagnie de ses homologues étrangers à l’occasion de la réunion ministérielle de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) à Paris, en France, cette semaine pour aider à assurer une collaboration internationale en appui à la sécurité énergétique mondiale et à la transition vers une économie carboneutre.

Depuis l’invasion illégale de l’Ukraine par la président Poutine, le gouvernement du Canada a pris des mesures fortes, soit l’interdiction des importations de pétrole, de gaz et de produits pétroliers russes et l’imposition de sanctions à l’endroit du régime russe.

Cette invasion illégale compromet la sécurité énergétique des amis et alliés européens du Canada et il faut y voir.

Les dirigeants européens l’ont dit sans équivoque : ils entendent s’affranchir à court terme du pétrole et du gaz russes tout en opérant le plus rapidement possible la transition vers les énergies renouvelables et l’hydrogène propre. Le gouvernement du Canada œuvre de près avec ses partenaires en Europe et partout dans le monde à l’atteinte de ces deux objectifs. À cette fin, cette semaine, le ministre Wilkinson :

  • a rencontré la commissaire européenne à l’Énergie, Kadri Simson, pour discuter de la création d’un groupe de travail Canada-Union européenne pour approfondir notre coopération sur la sécurité énergétique en appui à notre transition énergétique vers la carboneutralité, comme l’a annoncé hier le premier ministre Justin Trudeau;
  • a tenu des réunions multilatérales et bilatérales avec des ministres de l’énergie et des partenaires du secteur privé afin de discuter de la sécurité énergétique et de promouvoir la transition énergétique en appui aux engagements internationaux pris en faveur du climat;
  • a annoncé qu’en réponse aux demandes d’aide de nos alliés, aux prises avec des pénuries causées par le conflit en Ukraine, l’industrie canadienne a la capacité d’augmenter progressivement ses exportations de pétrole et de gaz d’environ 300 000 barils par jour (200 000 barils de pétrole par jour et 100 000 barils d’équivalent pétrole par jour de gaz naturel) au cours de 2022, afin de remplacer le pétrole et le gaz russes sans augmenter les émissions mondiales;
  • a assisté à une réunion avec ses homologues de l’AIE afin de discuter des formes que peut prendre la collaboration entre les pays membres de l’AIE pour garantir la disponibilité des minéraux critiques nécessaires à la transition énergétique;
  • a annoncé l’octroi de 8 millions de dollars au programme de transition vers l’énergie propre de l’AIE, afin d’aider les économies émergentes à accélérer leur transition énergétique tout en répondant à leurs besoins en énergie;
  • a annoncé une collaboration entre l’initiative Empowering People de la réunion ministérielle sur l’énergie propre et l’AIE pour produire des analyses approfondies et des recommandations sur les mesures à prendre pour permettre à tous les travailleurs de bénéficier de nouvelles possibilités d’emploi dans la transition vers l’énergie propre.

Le gouvernement du Canada continuera de collaborer activement avec ses partenaires des autres pays pour promouvoir la sécurité énergétique tout en faisant progresser la transition vers un avenir carboneutre.

Citations

« Nos amis et alliés en Europe ont besoin que le Canada et d’autres pays montent au créneau. Ils nous disent qu’ils ont besoin de notre aide pour s’affranchir du pétrole et du gaz de la Russie dans l’immédiat tout en accélérant la transition énergétique continentale. Le Canada est particulièrement bien placé pour aider dans ces deux dossiers. Nous continuerons de collaborer avec nos partenaires à l’international pour soutenir les marchés énergétiques mondiaux et accélérer la transition énergétique. »

L’honorable Jonathan Wilkinson 
Ministre des Ressources naturelles

« Il nous faut intensifier vigoureusement l’investissement dans les énergies propres, surtout dans les économies émergentes, pour espérer une décroissance rapide des émissions tout en assurant notre sécurité énergétique. Le programme de transition vers l’énergie propre est un élément pivot du travail qu’accomplit l’AIE en vue d’aider les économies émergentes à renforcer leurs politiques et à intensifier leurs investissements dans les énergies propres. Nous sommes reconnaissants envers le Canada et les autres États partenaires pour leur solide appui à ce programme important. »

Fatih Birol, Ph. D.
Directeur général, Agence internationale de l’énergie 

Faits en bref

  • Le programme de transition vers l’énergie propre de l’AIE est une ambitieuse opération lancée en novembre 2017 pour accélérer les transitions énergétiques à l’échelle mondiale. Il permet d’offrir du soutien technique indépendant à des gouvernements qui, par leurs politiques énergétiques, influeront considérablement sur la probabilité – et la rapidité – d’une transition mondiale vers une production et une utilisation plus durables de l’énergie.

  • Dans le cadre de ce programme, l’AIE s’emploie activement à renforcer les capacités de transition vers l’énergie propre des principaux marchés émergents, afin que les ambitions climatiques se concrétisent plus rapidement. Elle s’appuie sur les engagements et sur le savoir-faire de ses membres en matière d’énergie propre pour soutenir et aider à accélérer la transition mondiale vers l’énergie propre. Le programme cible principalement l’Afrique du Sud, le Brésil, la Chine, l’Inde, l’Indonésie et le Mexique. Il fournit du soutien technique aux gouvernements dont les politiques énergétiques auront vraisemblablement un impact majeur sur la transition mondiale vers un avenir énergétique plus durable, notamment en réduisant les émissions de GES conformément aux engagements pris dans l’Accord de Paris.

Liens connexes

Personnes-ressources

Ressources naturelles Canada
Relations avec les médias
343-292-6100
media@nrcan-rncan.gc.ca

     

Keean Nembhard
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles
613-323-7892
Keean.Nembhard@nrcan-rncan.gc.ca    

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :