Résumé : Médicaments contre le diabète remboursés par les SSNA aux membres des Premières nations inscrits au Canada, de 2000 à 2013

Le fardeau du diabète est plus lourd pour les Premières Nations que pour le reste des Canadiens. Ce rapport fournit de l'information sur l'utilisation de médicaments contre le diabète chez les membres des Premières Nations. Les constatations du rapport aident à planifier et à évaluer les programmes relatifs au diabète. Les données sont tirées des ordonnances (demandes de remboursement) remboursées par le Programme des services de santé non assurés (SSNA) de Santé Canada.

À propos du Programme des services de santé non assurés

Le Programme des SSNA de Santé Canada fournit des prestations pour médicaments d'ordonnance aux membres des Premières nations et aux Inuits reconnus admissibles. À l'instar des autres systèmes de gestion des prestations, ce programme recueille les données qui sont requises pour la gestion et l'administration du programme.

Contexte

De 2008 à 2009, près de 2,4 millions de Canadiens (6,8 %) étaient atteints de diabète. Selon les prévisions, le nombre de Canadiens ayant reçu un diagnostic de diabète s'élèvera à 3,7 millions en 2019. Cette hausse représente un défi pour les services de santé canadiens. Il pourrait être nécessaire d'investir d'importants efforts dans la prévention de cette maladie afin de prévenir la hausse anticipée.

Le fardeau du diabète est plus lourd pour les Premières Nations que pour le reste des Canadiens. Toutefois, les sources de données nationales de surveillance du diabète dans la population des Premières Nations sont limitées. Ce rapport utilise les données des demandes de remboursement de médicaments contre le diabète du Programme des SSNA (de 2000 à 2013) pour appuyer :

  • la surveillance du diabète dans la population des Premières Nations;
  • l'évaluation de la santé de la population pour ce qui est du diabète chez les peuples des Premières Nations.

L'information présentée est conforme aux normes établies pour l'utilisation de données tirées de demandes de remboursement de médicaments aux fins de surveillance de la santé publique.

But

Le but de ce rapport est de présenter de l'information à l'appui de la surveillance du diabète auprès de la population des Premières Nations. Les constatations du rapport peuvent servir à appuyer la prise de décisions concernant la planification, la mise en œuvre et l'évaluation de programmes et de stratégies pour la prévention du diabète.

Principales constatations

Les principales constatations et conclusions sont encadrées par des considérations importantes.

Considérations

Les données tirées des demandes de remboursement de médicaments peuvent et devraient être utilisées pour produire des rapports sur le diabète chez les adultes des Premières Nations. Les constatations comprises dans ce rapport présentent de l'information sur :

  • les personnes qui ont obtenu du Programme des SSNA le remboursement d'une ordonnance (demande de remboursement) pour des médicaments d'ordonnance contre le diabète;
  • les types de médicaments contre le diabète qui sont remboursés.

Cependant, les données tirées des demandes de remboursement de médicaments n'indiquent pas le nombre de personnes atteintes de diabète à l'heure actuelle. Elles ne peuvent pas non plus indiquer si ce nombre augmente, diminue ou se stabilise.

Il importe de noter que les constatations de ce rapport sont une sous-estimation de la prévalence réelle de la maladie. Toutes les personnes admissibles à recevoir des prestations n'ont pas recours au programme, notamment en raison de leur :

  • état de bien-être global;
  • accès au Programme des SSNA;
  • capacité d'avoir accès aux services de santé ou de les utiliser;
  • accès à des ordonnances au moyen d'autres programmes ou services;
  • utilisation de traitements autres que des médicaments, comme un régime alimentaire ou de l'exercice physique.

De multiples facteurs peuvent influer sur le nombre de personnes ayant obtenu le remboursement d'une ordonnance de médicament contre le diabète, notamment des modifications apportées :

  • aux pratiques pour le dépistage du diabète et les analyses connexes;
  • au Programme des SSNA (qui est admissible et quels soins sont couverts).

Constatations

Voici les principales constatations présentées dans le rapport.

  • En 2013, environ 12 % des adultes inscrits et admissibles des Premières Nations ayant eu recours au Programme des SSNA ont obtenu le remboursement d'une ordonnance (demande de remboursement) pour un médicament contre le diabète. Chez ces personnes, le nombre de remboursements d'un médicament oral contre le diabète est plus élevé que le nombre de remboursements d'insuline.
  • Après une correction selon l'âge, plus de femmes que d'hommes avaient obtenu le remboursement par le Programme des SSNA d'une ordonnance de médicament contre le diabète entre 2000 et 2013.

Conclusions

Puisque le diabète a de nombreuses causes, une surveillance exhaustive du diabète devrait utiliser des renseignements de sources multiples, notamment sur :

  • la prévalence et l'incidence;
  • les facteurs de risque;
  • le traitement;
  • les résultats.

Les données qui figurent dans ce document ne racontent qu'une petite partie de l'histoire et ne remplacent pas la nécessité d'utiliser et d'élaborer d'autres sources de données de surveillance et d'évaluation de la santé.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :