Page 2 : Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada : document technique – les trihalométhanes

Addendum

Avril 2009

Le document technique de la recommandation sur les trihalométhanes (THM), publié en 2006, comprend également une recommandation spécifique pour le bromodichlorométhane (BDCM). La concentration maximale acceptable (CMA) pour les THM est basée sur les effets à la santé du chloroforme et s'applique à la concentration totale de chloroforme, BDCM, dibromochlorométhane et bromoforme.

Depuis la publication du document technique, plusieurs nouveaux articles scientifiques ont été publiés sur les effets à la santé du BDCM et des THMs. Puisque Santé Canada a déterminé que ces articles avaient un impact potentiel sur la valeur des recommandations actuelles, un groupe d'experts a été convoqué en septembre 2008 afin de fournir des avis d'experts et des  recommandations à Santé Canada et au Comité fédéral-provincial-territorial sur l'eau potable (CEP) concernant le BDCM dans l'eau potable.

En considérant la réévaluation de Santé Canada sur l'ensemble des données probantes et sur les observations et les recommandations du groupe d'experts 5  sur le BDCM, le CEP fédéral-provincial-territorial a recommandé d'annuler la recommandation spécifique pour le BDCM. La recommandation pour les THMs est maintenant considérée suffisante pour protéger des effets néfastes potentiels liés à l'exposition au BDCM dans l'eau potable. Ces données récentes sur le BDCM seront ajoutées dans le document technique de la recommandation pour les THMs dans le cadre de la prochaine mise à jour du document.

En vigueur à partir d'avril 2009, l'énoncé de la recommandation pour les trihalométhanes dans l'eau potable a été modifié afin d'enlever la recommandation spécifique pour le BDCM, reconnaissant que la concentration maximale acceptable pour les THMs est protectrice des effets néfastes à la santé de tous les THMs, incluant le BDCM.

L'énoncé révisé de la recommandation se lit comme suit :

Trihalométhanes

La concentration maximale acceptable (CMA) pour les trihalométhanes (THM) dans l'eau potable est de 0,100 mg/L (100 :g/L), sur la base d'une moyenne courante annuelle par emplacement calculée à l'aide d'échantillons au moins trimestriels prélevés au point du réseau de distribution susceptible de présenter les plus hautes concentrations de THM.

Les services de distribution d'eau ne doivent épargner aucun effort pour maintenir les concentrations au niveau le plus bas qu'il soit raisonnablement possible d'atteindre sans compromettre l'efficacité de la désinfection.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :