Survol : Substances psychoactives nouvellement déclarées au Canada 2020-2021

Télécharger en format PDF
(1,2 Mo, 12 pages)

Organisation : Santé Canada

Date de publication : juin 2022

Sur cette page

Résumé

Contexte

Entre janvier 2020 et décembre 2021, 42 nouvelles substances psychoactives ont été détectées.

Objectif

L’objectif de ce rapport est de décrire les nouvelles substances psychoactives qui sont apparues au Canada depuis 2020.

Limites des données

Ce rapport s’appuie sur les données rendues disponibles par le Service d’analyse des drogues, qui analyse régulièrement les pièces à conviction relatives aux drogues saisies et soumises par les agences responsables de l’application de la loi. Certaines limites régissent les données actuelles. Tout d’abord, les agences responsables de l’application de la loi soumettent volontairement des échantillons pour analyse en laboratoire. Par conséquent, un nombre limité d’échantillons est analysé pour chaque substance, donc un faible nombre d’échantillons peut ne pas donner une image précise des substances actuellement en circulation et les échantillons analysés peuvent ne pas être représentatifs des substances saisies. En outre, les échantillons analysés peuvent ne pas être représentatifs des substances en circulation sur le marché, car un certain nombre de facteurs peuvent avoir une influence sur les substances soumises par les agences canadiennes responsables de l’application de la loi et sur les rapports, comme la sensibilisation accrue aux substances ainsi que les capacités et priorités en matière d’application de la loi.

Méthodes analytiques

L’identification et la confirmation des nouvelles substances psychoactives déclarées (NSP) ont nécessité diverses techniques analytiques. Les méthodes d’analyse générales sont décrites ci-dessous.

Tout d’abord, la comparaison avec un standard de référence vérifié nécessite deux tests, généralement la détection par chromatographie en phase gazeuse avec ionisation de flamme (CPG-DIF) et une technique spectroscopique telle que la chromatographie en phase gazeuse avec spectrométrie de masse (CPG-SM) ou une technique de spectroscopie infrarouge (spectroscopie IR) telle que la spectroscopie IR en phase solide ou la CPG-IR.

Dans certains cas, un matériau de référence ne peut pas être vérifié par spectrométrie de masse (SM) ou par spectroscopie infrarouge en raison de l’absence de littérature publiée. La spectroscopie de résonance magnétique nucléaire (spectroscopie RMN) est alors utilisée pour vérifier le standard afin que les spectres SM et IR puissent être utilisés à des fins de comparaison.

Dans les rares cas où une substance de référence n’est pas disponible, une référence bibliographique peut être utilisée pour identifier un composé, le cas échéant. Si aucune référence bibliographique ne peut être trouvée, une élucidation complète de la structure du composé est effectuée à l’aide de diverses techniques 1H et 13C, d’expériences unidimensionnelles et bidimensionnelles, couplées à des spectres de masse SM précis et à une formule chimique dérivée.

Classification

Depuis 2020, il y avait onze nouveaux opioïdes, neuf nouveaux hallucinogènes, cinq nouveaux stimulants et quatre nouveaux dépresseurs.

Figure 1 : Identification des nouvelles substances psychoactives par classe pharmacologique

figure 1

Figure 1 – Description textuelle
Classe pharmacologique 2020 2021 Total
Cannabimimétique 10 1 11
Dépresseur 5 255 260
Dissociatif 2 23 25
Hallucinogène 2 13 15
Opioïdes 94 786 880
MSRA - 4 4
Stimulant 10 23 33
Autres substances 2 12 14
Table 1 : Nombre des nouvelles identifications par classe (N = 42)
 Classe pharmacologique Classe chimique N (% total)
Cannabimimétique Classe des cannabinoïdes et des mimétiques 2 (4.8%)
Dépresseur Classe des benzodiazépines (BZD) 3 (7.1%)
Classe des quinazolinones (Quaalude) 1 (2.4%)
Total 4 s.o
Dissociatif Classe de kétamine 3 (7.1%)
Hallucinogène Classe Arylcyclohexylamine (PCP) 2 (4.8%)
Classe d’acide lysergique (LSD) 1 (2.4%)
(Principale) Classe des phénéthylamines 1 (2.4%)
Classe de tryptamine 5 (11.9%)
Total 9 s.o
Opioïdes (Sous) Classe de fentanyl 4 (9.5%)
Classe d’opioïdes (non-fentanyl, non opiacé) 7 (16.7%)
Total 11 s.o
MSRA Classe des modulateurs sélectifs du récepteur aux androgènes (ou œstrogènes) (MSRA/MSRE) 1 (2.4%)
Stimulant (Sous) Classe d’amphétamine/méthamphétamine 2 (4.8%)
(Sous) Classe de cathinone 3 (7.1%)
Total 5 s.o
Autres substances (Principale) Classe des phénéthylamines 1 (2.4%)
Précurseur/Intermédiaire clé/Réactif 2 (4.8%)
Autre (drogue) prescription, vente libre, ou illicite 4 (9.5%)
Total 7 s.o

Lieux géographiques

La majorité des identifications des NSP ont été détectées en Ontario.

Figure 2. Nombre et proportion des identifications de NSP par classe pharmacologique et par province

figure 2

Figure 2 – Description textuelle
Classe pharmacologique Alberta Colombie-Britannique Manitoba Nouveau-Brunswick Nouvelle-Écosse Ontario Québec Saskatchewan
n % n % n % n % n % n % n % n %
Cannabimimétique 2 1.09% 9 5.88% - 0.00% - 0.00% - 0.00% - 0.00% - 0.00% - 0.00%
Dépresseur 115 62.50% 24 15.69% - 0.00% - 0.00% - 0.00% 112 13.91% 5 2.65% 4 36.36%
Dissociatif 5 2.72% 1 0.65% - 0.00% - 0.00% 1 16.67% 1 0.12% 17 8.99% - 0.00%
Hallucinogène 1 0.54% 4 2.61% 1 33.33% - 0.00% 3 50.00% 4 0.50% 2 1.06% - 0.00%
Opioïdes 51 27.72% 98 64.05% - 0.00% 19 95.00% 2 33.33% 684 84.97% 139 73.54% 3 27.27%
MSRA 1 0.54% - 0.00% - 0.00% - 0.00% - 0.00% - 0.00% 3 1.59% - 0.00%
Stimulant 9 4.89% 3 1.96% 2 66.67% - 0.00% - 0.00% 3 0.37% 15 7.94% 4 36.36%
Autres substances - 0.00% 14 9.15% - 0.00% 1 5.00% - 0.00% 1 0.12% 8 4.23% - 0.00%
Total 184 100.00% 153 100.00% 3 100.00% 20 100.00% 6 100.00% 805 100.00% 189 100.00% 11 100.00%
Tableau 2 : Nombre d’identifications par province ou territoire (N = 1093)
Province N (% total)
Alberta 184 (13,4 %)
Colombie-Britannique 153 (11,2 %)
Manitoba 3 (0,2 %)
Nouveau-Brunswick 20 (1,5 %)
Nouvelle-Écosse 6 (0,4 %)
Ontario 805 (58,7 %)
Québec 189 (13,8 %)
Saskatchewan 11 (0,8 %)
Tableau 3 : Première détection de nouvelles substances psychoactives
Classe Pharmacologique Classe Chimique Nom de la drogue Date de réception Ville Province Description
Cannabimimétique Classe des cannabinoïdes et des mimétiques 4-cyano CUMYL-BUTINACA 27 février 2020 Richmond Colombie-Britannique Poudre
ACHMINACA 4 mars 2020 Lloydminster Alberta Poudre
Dépresseur Classe des benzodiazépines (BZD) Bromazolam 21 janvier 2021 Calgary Alberta
  • Poudre
  • Comprimés
  • Résidus
  • Solide d’apparence roche (crack)
Chlorodiazépam 29 avril 2021 Westmount Québec Comprimés
Norfludiazépam 10 mars 2021 Brantford Ontario Poudre
Classe des quinazolinones (Quaalude) SL-164 2 septembre 2020 Vancouver Colombie-Britannique
  • Poudre
  • Substance résineuse
Dissociatif Classe de kétamine Déoxyméthoxétamine 24 novembre 2020 Banff Alberta Poudre
Deschloro-N-éthyl-kétamine 24 novembre 2020 Banff Alberta Poudre
Méthoxisopropamine 24 novembre 2020 Banff Alberta Poudre
Hallucinogène Classe Arylcyclohexylamine (PCP) 3-hydroxy PCE 11 septembre 2020 Darmouth Nouvelle-Écosse Poudre
Fluoro phencyclidine 27 octobre 2020 Mission Colombie-Britannique Substance cristalline
Classe d’acide lysergique (LSD) 1-cyclopropionyl LSD 11 février 2021 Gatineau Québec Buvard
(Principale) Classe des phénéthylamines Méthallylescaline 23 décembre 2020 Napanee Ontario Poudre
Classe de tryptamine 4-acétoxy MALT 10 septembre 2020 Ottawa Ontario Poudre
4-acétoxy MET 23 novembre 2020 Nanaimo Colombie-Britannique Poudre
4-acétoxy-N-méthyl-N-Isopropyltryptamine 9 novembre 2020 New Westminster Colombie-Britannique Poudre
Méthoxy-5 N-méthyl-N-allyltryptamine 9 novembre 2020 New Westminster Colombie-Britannique Substance résineuse
Éthylpropyltryptamine 10 septembre 2020 Ottawa Ontario Résidus
Opioïdes (Sous) Classe de fentanyl Bromofentanyl 12 août 2021 Burnaby Colombie-Britannique Poudre
Chlorofentanyl 23 avril 2020 Vernon Colombie-Britannique
  • Poudre
  • Résidus
Hexanoyl fentanyl 28 mai 2020 Cambridge Ontario Poudre
para-Fluorofentanyl 9 avril 2021 Akwesasne Ontario
  • Poudre
  • Résidus
  • Solide d’apparence roche (crack)
Classe d’opioïdes (non-fentanyl, non opiacé) 5-Aminoisotonitazène 29 juillet 2021 Toronto Ontario Seringue
Étodesnitazène 26 juin 2020 Granby Québec
  • Poudre
  • Résidus
  • Matériel
  • Seringue
Flunitazène 9 décembre 2020 Hamilton Ontario
  • Poudre
  • Résidus
Métonitazène 21 août 2020 Hamilton Ontario
  • Poudre
  • Résidus
  • Solide d’apparence roche (crack)
N-Pyrrolidino Étonitazène (Étonitazèpyne) 7 mai 2021 Napanee Ontario
  • Poudre
  • Résidus
  • Comprimés
Protonitazène 30 décembre 2020 Québec Québec
  • Comprimés
  • Poudre
  • Résidus
W-19 26 avril 2021 Victoria Colombie-Britannique Poudre
MSRA Classe des modulateurs sélectifs du récepteur aux androgènes (ou œstrogènes) (MSRA/MSRE) RAD140 19 octobre 2020 Lethbridge Alberta
  • Comprimés
  • Liquide
Stimulant (Sous) Classe d’amphétamine/méthamphétamine N,N-diméthyl-3,4-diméthoxyamphétamine 27 novembre 2019 Lac Sylvan Alberta Comprimés
N-pyrrolidino-3,4-diméthoxyamphétamine 27 novembre 2019 Lac Sylvan Alberta Comprimés
(Sous) Classe de cathinone 4' — fluoro-3'— méthyl-alpha-pyrrolidinopentiophénone 23 septembre 2020 Aurora Alberta
  • Comprimés
  • Poudre
  • Solide d’apparence roche (crack)
alpha-Pyrrolidino-2-phénylacétophénone 17 décembre 2020 Longueuil Québec Poudre
alpha-Pyrrolidinocyclohexanophénone 25 mars 2021 Laval Québec Substance cristalline
Autres substances (Principale) Classe des phénéthylamines 4- Fluorophénibut 22 juin 2021 Saint-Clet Québec Poudre
Précurseur/Intermédiaire clé/Réactif Méthyl 2-phénylacétoacétate 2 septembre 2020 Vancouver Colombie-Britannique Poudre
1- Benzyl-4-pipéridone 14 août 2020 Milton Ontario Poudre
Autre (drogue) prescription, vente libre, ou illicite 1-(1,3-Benzodioxol-5-yl)-2,2-dibromo-1-pentanone 24 août 2020 Nanaimo Colombie-Britannique
  • Poudre
  • Substance cristalline
Bromantane 2 septembre 2020 Jonquière Québec Poudre
Octodrine 22 décembre 2020 Woodstock Nouveau-Brunswick Poudre
Tilétamine 4 mars 2020 Lloydminster Alberta
  • Poudre
  • Substance cristalline

Description physique

Les substances psychoactives émergentes fréquemment détectées sont retrouvées le plus souvent sous forme de poudre ou de comprimés.

Figure 3 : Description physique des substances d’intérêt

figure 3

Figure 3 – Description textuelle
Substance Cristalline
n
Matériel
n
Poudre
n
Résidu
n
Solide d’apparence roche (crack)
n
Seringue
n
Comprimés
n
4'-fluoro-3'-méthyl-alpha-pyrrolidinopentiophénone - - 3 - 1 - 9
Bromazolam - - 194 4 4 - 23
Chlorofentanyl - - 26 1 - - -
Étodesnitazène - 3 317 11 - 1 -
Métonitazène - - 325 12 1 - -
Norfludiazépam - - 24 5 - - -
N-Pyrrolidino Étonitazène (Étonitazèpyne) - - 40 3 - - 1
para-Fluorofentanyl - - 80 2 1 - -
Protonitazène - - 8 2 - - 150
Tilétamine 2 - 19 - - - -
Total 2 3 1036 40 7 1 183

Fréquence des détections

Les nitazènes (Étodesnitazène, Métonitazène et Protonitazène) figuraient parmi les nouvelles substances psychoactives les plus fréquemment détectées. La benzodiazépine Bromazolam fait également partie des NSP les plus fréquemment détectés depuis son apparition.

Tableau 4 : Nombre de détections entre 2020 et 2021 pour les substances d’intérêt les plus fréquemment détectées
Nom de la drogue Détections (n)
Métonitazène 338
Étodesnitazène 332
Bromazolam 225
Protonitazène 160
para-Fluorofentanyl 83
N-Pyrrolidino Étonitazène (Étonitazèpyne) 44
Norfludiazépam 29
Chlorofentanyl 27
Tilétamine 21
Méthyl 2-phénylacétoacétate 20
N-pyrrolidino-3, 4-diméthoxyamphétamine 14
4' — fluoro-3'— méthyl-alpha-pyrrolidinopentiophénone 13

Co-détections

Les nitazènes Étodesnitazène et Métonitazène ont été fréquemment détectés avec le Fentanyl, la Diméthylsulfone et d’autres nitazènes. Le Bromazolam était également fréquemment co-détecté avec le fentanyl. L’association de stimulants, de benzodiazépines et d’alcool a été déterminée comme l’un des principaux facteurs de l’aggravation des décès liés aux opioïdes en Amérique du NordNote de bas de page 1.

Figure 4 : Co-détections pour les substances d’intérêt

figure 4

Figure 4 – Description textuelle 
Figure 4A : Co-détections pour l'Étodesnitazène
Substance n
Caféine 323
Fentanyl 321
Diméthylsulfone 198
Étizolam 149
Métonitazène 111
Flubromazolam 46
Cocaïne 32
Diacétylmorphine 32
Phénacétine 25
Méthamphétamine 22
Bromazolam 11
Dextrométhorphane 11
Figure 4B : Co-détections pour le Métonitazène
Substance n
Caféine 325
Fentanyl 312
Étizolam 172
Diméthylsulfone 171
Étodesnitazène 111
Flubromazolam 46
Cocaïne 44
Bromazolam 18
Phénacétine 18
Diphenhydramine 14
Méthamphétamine 13
Flualprazolam 10
Lidocaïne 10
Figure 4C : Co-détections pour le Bromazolam
Substance n
Caféine 196
Fentanyl 188
Flubromazepam 73
Diméthylsulfone 51
Diphenhydramine 38
Étizolam 38
Lidocaïne 21
Métonitazène 18
Carfentanil 17
Flualprazolam 16
Cocaïne 12
Flubromazolam 12
Phénacétine 12
Étodesnitazène 11

Conclusion

Ce court rapport décrit 42 nouvelles substances psychoactives (NSP) détectées pour la première fois au Canada entre 2020 et 2021, y compris l’émergence des nouveaux opioïdes (11), hallucinogènes (9), stimulants (5) et dépresseurs (4). Plus de la moitié (58,7 %) des NSP ont été détectées en Ontario. Les NSP fréquemment détectées étaient le plus souvent trouvées sous forme de poudre ou de comprimés. Ils comprennent les nitazènes Métonitazène (n=338, classe des opioïdes), Étodesnitazène (n=332, classe des opioïdes) et Protonitazène (n=160, classe des opioïdes) ainsi que la benzodiazépine Bromazolam (n=225, classe des dépresseurs). Enfin, les substances fréquemment co-détectées avec le Métonitazène, l’Étodesnitazène et le Bromazolam comprennent la caféine (agent de coupe) et le Fentanyl (classe des opioïdes). Les nitazènes étant les substances psychoactives émergentes les plus fréquemment détectées, une étude plus approfondi de leur émergence serait d’intérêt.

Service d’analyse des drogues – Santé Canada :

Citation suggérée

Gouvernement du Canada. (2022). Service d’analyse des drogues de Santé Canada. Survol: Substances psychoactives nouvellement déclarées au Canada. Longueuil (QC), 2022. Disponible à https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/publications/vie-saine/substances-psychoactives-canada-2020-2021.html

Référence

Note de bas de page 1

Compton, W.M., R. J. Valentino and R.L. DuPont. 2021. "Polysubstance use in the U.S. opioid crisis." Mol Psychiatry 26 (1): 41-50.

Retour à la référence de la note de bas de page 1

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :