L'équipement de protection individuelle contre l'exposition au virus Ebola : risque faible – vidéodescription

Transcription - L'équipement de protection individuelle - Risque d'exposition plus faible

Transcription - L'équipement de protection individuelle - Risque d'exposition plus faible

Utilisation de l'équipement de protection individuelle lors de l'administration de soins à une personne faisant l'objet d'une enquête pour la maladie à virus Ebola dans un établissement de santé des Premières Nations ou un autre établissement de santé communautaire

Cette vidéo de formation est basée sur les conseils du Groupe de travail d'experts en prévention et en contrôle des infections de l'Agence de la santé publique du Canada.

TEXTE À L'ÉCRAN: 'Conseils relatifs aux mesures de prévention et de contrôle pour la maladie à virus Ebola dans les milieux de soins (Date de modification: 2015-05-19). Canada.ca/VIRUSEBOLA.'

Le Dr Tom Wong, médecin en chef de la santé publique, Direction générale de la santé des Premières nations et des Inuits de Santé Canada, présente ses remarques à l'écran.

« Mon collègue, le docteur David Butler-Jones, et moi aimerions vous parler de cette initiative très importante qui vise à assurer la sécurité de nos travailleurs de la santé et à faire en sorte qu'ils soient prêts à faire face à des menaces de maladies infectieuses telles que la maladie à virus Ebola et d'autres fièvres hémorragiques.

En collaboration avec le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et l'Agence de la santé publique du Canada, Santé Canada est ravi de vous présenter ces vidéos de formation. Elles vous montreront comment enfiler et retirer l'équipement de protection individuelle dont vous aurez besoin pour traiter un patient soupçonné ou confirmé d'être infecté par la maladie à virus Ebola, dans un centre de santé communautaire des Premières Nations.

La formation et la pratique répétée sont nécessaires afin d'assurer une utilisation adéquate et sécuritaire de l'équipement de protection individuelle. Ces vidéos doivent accompagner la formation en personne. »

Le Dr David Butler-Jones, médecin-hygiéniste en chef, Direction générale de la santé des Premières nations et des Inuits de Santé Canada, présente ses remarques à l'écran.

« Ces vidéos sont un élément important de la formation sur la prévention et le contrôle des infections, tant maintenant qu'à l'avenir afin de rafraîchir et maintenir ces compétences essentielles de manière continue. Nous vous recommandons de visionner régulièrement ces vidéos; elles serviront à vous rappeler les compétences importantes acquises durant la formation en personne.

Notre but est de nous assurer que les travailleurs de la santé dans les communautés des Premières Nations sont prêts à faire face à tout évènement lié aux maladies transmissibles graves, y compris la maladie à virus Ebola.

Nous espérons que vous trouvez ces vidéos utiles dans nos efforts visant la protection lors de la gestion de risques potentiels. »

Processus recommandés pour enfiler et enlever l'équipement de protection individuelle lorsque le risque d'exposition au sang ou aux liquides organiques est plus faible, c'est-à-dire lorsqu'il n'y a pas de contact prévu - direct ou indirect - avec du sang ou des liquides organiques.

Veuillez noter que les séquences pour enfiler et enlever l'équipement de protection individuelle peuvent varier en fonction du type d'équipement de protection individuelle utilisé dans votre établissement de soins de santé et de l'évaluation du risque au point de service.

Il faut procéder à une évaluation des risques avant et pendant chaque interaction avec un patient faisant l'objet d'une enquête pour la maladie à virus Ebola afin de déterminer s'il est nécessaire d'appliquer des mesures de prévention et de contrôle additionnelles, au besoin.

TEXTE À L'ÉCRAN: On peut lire à la gauche de l'écran le texte suivant: 'Risque plus faible: Premiers stades ou stade de convalescence de la MVE; Liquides organiques maîtrisés; Bonne hygiène; Patient capable de prendre soin de lui-même'.

TEXTE À L'ÉCRAN: On peut lire à la droite de l'écran le texte suivant: 'Risque plus élevé: Stades avancés de la MVE, incluant d'importantes pertes de liquides; Liquides organiques non maîtrisés; Mauvaise hygiène; Patient incapable de prendre soin de lui-même (en raison de son état physique, de son âge ou d'une déficience cognitive)'.

Le texte sur le risque plus élevé disparaît graduellement, alors que le texte sur le risque plus faible à la gauche de l'écran demeure en évidence.

Séquence d'ENFILAGE

Séquence d'ENFILAGE

Ce segment vidéo explique la séquence d'ENFILAGE de l'équipement de protection individuelle lorsque le risque d'exposition au sang ou aux liquides organiques est plus faible.

L'équipement de protection individuelle recommandé et utilisé dans ce scénario de risque plus faible, conformément à l'évaluation du risque au point de service, inclut: une blouse à manche longue imperméable, un masque résistant aux liquides, un écran facial, et des gants.

Plan éloigné d'un chariot d'équipement dans une zone désignée comme propre, suivi d'un gros plan de chaque article de l'équipement de protection individuelle, en balayant de droite à gauche.

ÉTAPE 1: Se préparer à enfiler l'équipement de protection individuelle dans une zone désignée comme propre

Le travailleur de la santé et le surveillant formé offrent une démonstration de la préparation préalable au processus d'enfilage de l'équipement de protection individuelle, comme suit.

Vous, le travailleur de la santé, et le surveillant formé:

  • Effectuez vos soins personnels tels que vous hydrater et aller aux toilettes.
  • Retirez tous vos articles personnels tels que stéthoscope, téléphone cellulaire, bijoux, carte d'identité, stylos et autres articles.
  • Attachez vos cheveux longs pour garder le cou et le visage libres.
  • Vous assurez que vos ongles sont coupés afin d'éviter le déchirement des gants.
  • Nettoyez-vous les mains, soigneusement et de façon efficace, soit avec un désinfectant pour les mains à base d'alcool, soit avec du savon et de l'eau si les mains sont visiblement souillées.

(* Remarque: La présente étape décrit la bonne technique à utiliser et la procédure complète d'hygiène des mains. Les étapes subséquentes portant sur l'hygiène des mains ont été abrégées.)

Gros plan des mains du travailleur de la santé en train de se nettoyer les mains conformément à la technique recommandée par l'Organisation mondiale de la santé au moyen d'un désinfectant pour les mains à base d'alcool.

  • Vous assurez d'avoir tout l'équipement de protection individuelle nécessaire.
  • Inspectez l'équipement de protection individuelle pour la présence de défauts et s'assurer que la taille est appropriée.

Avant tout, soyez attentif et prudent, et prenez votre temps lorsque vous enfilez l'équipement de protection individuelle.

Vous êtes appuyé par un surveillant formé dont le rôle est d'assister, d'évaluer et de consigner votre sélection, utilisation, retrait et élimination appropriés de l'équipement de protection individuelle.

Le surveillant formé lit à voix haute toutes les étapes de la procédure d'enfilage de l'équipement de protection individuelle et veille à ce que toutes les opérations soient correctement exécutées.

Gros plan de l'affiche énumérant les étapes d'enfilage de l'équipement de protection individuelle dans les cas de risque plus faible d'exposition au sang ou à d'autres liquides organiques, en balayant de haut en bas.

Gros plan d'une planchette à pince sur laquelle on trouve la liste de contrôle pour l'enfilage de l'équipement de protection; la planchette repose sur une petite table couverte d'un piqué absorbant bleu, avec un stylo à droite.

ÉTAPE 2: Nettoyer les mains

… soigneusement et de façon efficace, comme il est indiqué à la rubrique ENFILAGE - ÉTAPE 1.

Gros plan du surveillant formé qui exprime du désinfectant pour les mains à base d'alcool dans les mains du travailleur de la santé, puis dans ses propres mains.

  • Utilisez un désinfectant pour les mains à base d'alcool.

Le surveillant formé et le travailleur de la santé se nettoient les mains en se tenant face à face.

ÉTAPE 3: Enfiler la blouse à manche longue imperméable

Le surveillant formé aide le travailleur de la santé se tenant en face de lui à enfiler la blouse.

  • Assurez-vous que la blouse est munie de poignets et assez longue pour recouvrir du cou jusqu'aux genoux et les manches jusqu'aux poignets.
  • Bien attacher la blouse au cou et à la taille.

Si la blouse comporte deux séries d'attaches à la taille, nouez l'attache intérieure en premier, puis l'attache extérieure, en prenant soin de placer les extrémités de la blouse de manière qu'elles se chevauchent pour recouvrir complètement vos vêtements à l'avant comme à l'arrière.

Le surveillant formé peut vous aider à attacher la blouse autour du cou et à la taille afin de s'assurer qu'aucun vêtement n'est visible.

Le travailleur de la santé vêtu de la blouse tourne sur lui-même pendant que le surveillant formé inspecte le devant et le derrière pour vérifier l'ajustement.

ÉTAPE 4: Enfiler le masque résistant aux liquides

  • Moulez la pièce de métal sur la voûte du nez en utilisant trois doigts simultanément des deux côtés.
  • Assurez-vous que votre nez, votre bouche et votre menton sont totalement recouverts et qu'il y a le moins d'espace possible entre le masque et votre visage.

Le travailleur de la santé muni du masque tourne son visage de chaque côté pendant que le surveillant formé inspecte chaque côté pour vérifier l'ajustement.

Des espaces sont visibles entre le visage et le masque, et ce, des deux côtés.

Le surveillant formé indique que le masque n'est pas bien ajusté.

Le travailleur de la santé retire le masque, fait un nœud dans chaque boucle entourant l'oreille et replace le masque sur son visage.

S'il y a un espace entre le masque et votre visage, effectuez un nœud dans chaque boucle élastique entourant l'oreille pour serrer davantage le masque contre le visage.

Le travailleur de la santé muni du masque tourne son visage de chaque côté pendant que le surveillant formé inspecte chaque côté pour vérifier l'ajustement.

On ne voit plus d'espaces entre le visage et le masque. Le surveillant formé approuve l'ajustement.

*Veuillez noter que les masques dotés d'une visière ne conviennent pas.

ÉTAPE 5: Enfiler l'écran facial

Le surveillant formé remet l'écran facial au travailleur de la santé.

  • Assurez-vous que l'écran facial est assez long pour prévenir les éclaboussures pouvant pénétrer en-dessous et qu'il est ajusté de façon à être porté par-dessus les verres correcteurs, le cas échéant.
  • Fixez la courroie à l'arrière de votre tête.

Le travailleur de la santé muni de l'écran facial tourne son visage de chaque côté pendant que le surveillant formé inspecte chaque côté pour vérifier l'ajustement.

*Veuillez noter que les verres correcteurs ne peuvent pas servir de protection oculaire suffisante.

ÉTAPE 6: Enfiler des gants

  • Assurez-vous que les gants sont durables et adéquats pour la tâche à accomplir.

Le surveillant formé remet des gants au travailleur de la santé.

  • Ajustez les gants de façon sécuritaire par-dessus les poignets de votre blouse.

Le surveillant formé peut vous aider à placer les gants par-dessus les poignets de votre blouse.

  • Assurez-vous que les gants sont intacts et bien ajustés.

Le surveillant formé coche la dernière case de la liste de contrôle pour l'enfilage de l'équipement de protection sur la planchette à pince.

La procédure d'ENFILAGE de l'équipement de protection individuelle lorsque le risque d'exposition au sang ou aux liquides organiques est plus faible est maintenant terminée.

Le travailleur de la santé et le surveillant formé font la démonstration suivante.

Pour s'assurer que l'équipement de protection individuelle est bien ajusté, effectuez quelques exercices d'amplitude de mouvement, tels que regarder vers le haut et vers le bas, pencher le corps vers l'avant au niveau de la taille et soulever les bras au-dessus de votre tête.

Le travailleur de la santé tourne sur lui-même.

Le surveillant formé inspecte ensuite l'avant et l'arrière de l'équipement de protection individuelle pour s'assurer qu'il est bien ajusté.

Gros plan du travailleur de la santé muni de tout l'équipement de protection individuelle, en balayant des pieds à la tête, avec le surveillant formé qui inspecte à l'arrière.

Vous portez maintenant l'équipement approprié pour administrer des soins à un patient soupçonné d'être infecté par la maladie à virus Ebola ou chez qui le virus a été confirmé, lorsque le risque d'exposition au sang ou aux liquides organiques est plus faible.

Si, à tout moment pendant les soins aux patients, l'évaluation du risque au point de service indique un risque accru d'exposition au sang ou aux liquides organiques, OU si vous éprouvez des difficultés ou qu'il y a un manquement non-intentionnel à la procédure après avoir enfilé votre équipement de protection individuelle (présence de buée dans l'écran facial ou de gants déchirés, par exemple), OU si vous êtes exposé sans protection adéquate à du sang ou à des liquides organiques, vous devez: cesser de prodiguer des soins au patient après vous être assuré qu'il n'y a aucun risque pour celui-ci, quitter la chambre du patient, et procéder calmement et méthodiquement au retrait de votre équipement de protection individuelle.

Vous devez ensuite, au besoin, suivre le plan de gestion de l'exposition à l'Ebola de votre établissement de santé et enfiler un nouvel équipement de protection individuelle propre avant de poursuivre les soins à donner au patient.

Séquence de RETRAIT

Séquence de RETRAIT

Ce segment vidéo explique la séquence de RETRAIT de l'équipement de protection individuelle lorsque le risque d'exposition au sang ou aux liquides organiques est plus faible.

ÉTAPE 1: Se préparer à enlever l'équipement de protection individuelle dans une zone désignée comme contaminée juste à l'extérieur de la chambre du patient

Apparaît à l'écran une mention indiquant qu'il y a un risque plus faible d'exposition à du sang ou à d'autres liquides organiques.

Le surveillant formé effectue une évaluation du risque au point de service et enfile, à l'avance, l'équipement de protection individuelle requis afin de vous aider, le travailleur de la santé, en toute sécurité dès la fin des soins.

Le travailleur de la santé muni de tout l'équipement de protection individuelle ouvre la porte et quitte la chambre du patient pour entrer dans la zone désignée comme contaminée, marquée sur le mur et le plancher au moyen de ruban rouge.

Une poubelle et une chaise lessivable se trouvent dans la zone désignée comme contaminée.

Des affiches anglaise et française sur la porte de la pièce indiquent respectivement: « PRÉCAUTIONS D'ISOLEMENT. ARRÊT. ENTRÉE INTERDITE. S'IL VOUS PLAÎT VOIR L'INFIRMIÈR(E) ».

Après avoir quitté la chambre du patient, vous entrez et demeurez dans la zone désignée comme contaminée située juste à l'extérieur de la chambre du patient pour enlever et immédiatement jeter votre équipement de protection individuelle dans un récipient mains-libres pour déchets biodangereux robuste et étanche désigné à cette fin que vous trouverez sur place.

Le surveillant formé attend dans la zone désignée comme propre, dans laquelle se trouve un chariot d'équipement propre, une petite table avec des gants, du désinfectant pour les mains, une planchette à pince et un stylo.

Les étapes d'enfilage et de retrait de l'équipement de protection en cas de risque plus faible sont affichées sur le mur, en anglais et en français, dans la zone désignée comme propre.

Le travailleur de la santé tourne sur lui-même tandis que le surveillant formé l'inspecte pour voir s'il y a des signes de contamination.

Dans la démonstration suivante, le travailleur de la santé n'est pas visiblement contaminé, l'évaluation du risque au point de service indique donc au surveillant formé un niveau de risque d'exposition plus faible. Ainsi, l'équipement de protection individuelle utilisé par le surveillant formé inclut au moins des gants.

Le surveillant formé se nettoie les mains au moyen d'un désinfectant pour les mains à base d'alcool et enfile des gants.

Le surveillant formé reste dans la zone désignée comme propre pendant toute la période durant laquelle il aide le travailleur de la santé à enlever son équipement de protection individuelle.

Gros plan sur des pieds dans les zones désignées comme propre et contaminée, marquées au sol par du ruban rouge.

Le surveillant formé lit à voix haute toutes les étapes durant le processus de retrait et vérifie que vous êtes attentif et prudent, et que vous prenez votre temps dans le but précis de réduire vos risques de contamination.

Gros plan de l'affiche au mur énumérant les étapes de retrait de l'équipement de protection individuelle en cas de risque plus faible d'exposition à du sang ou à d'autres liquides organiques, en balayant de haut en bas.

  • Inspectez votre équipement de protection individuelle afin de détecter toute contamination visible, ainsi que les coupures ou les déchirures.
  • Souvenez-vous qu'il y aura peut-être lieu de vous nettoyer les mains plus fréquemment selon l'évaluation du risque au point de service.

Gros plan du travailleur de la santé muni de tout l'équipement de protection, en balayant depuis l'ourlet de la blouse vers la tête.

Plus important encore, soyez attentif et prudent, prenez votre temps lorsque vous retirez votre équipement de protection individuelle dans le but précis de réduire vos risques de contamination.

ÉTAPE 2: Enlever les gants

Gros plan des mains gantées du travailleur de la santé.

  • Enlevez les gants à l'aide de la technique gant-contre-gant suivante, tout en les éloignant de votre corps:
  • Saisissez le bord extérieur du gant près de votre poignet, puis faites glisser le gant en le retournant à l'envers.
  • Passez la main sous le gant de l'autre main et faites-le glisser pour l'enlever.
  • Jetez immédiatement les deux gants dans le récipient pour déchets désigné.

ÉTAPE 3: Nettoyer les mains

… soigneusement et de façon efficace

  • Utilisez un désinfectant pour les mains à base d'alcool.

Le surveillant formé le pompe dans vos mains sans vous toucher.

Le surveillant formé porte des gants.

*Faites attention de NE PAS toucher les poignets ou les manches de votre blouse.

(* Remarque: La présente étape décrit la bonne technique à utiliser et la procédure complète d'hygiène des mains. Les étapes subséquentes portant sur l'hygiène des mains ont été abrégées.)

Gros plan des mains du travailleur de la santé en train de se nettoyer les mains conformément à la technique recommandée par l'Organisation mondiale de la santé au moyen d'un désinfectant pour les mains à base d'alcool.

ÉTAPE 4: Enlever la blouse à manche longue

Afin de réduire vos risques de contamination, le surveillant formé:

  • Défait l'attache extérieure à la taille pour ouvrir votre blouse dans le dos et exposer l'attache intérieure.
  • Puis défait ensuite l'attache intérieure de votre blouse située dans le dos,
  • Et détache votre blouse au niveau du cou et l'enlève délicatement de vos épaules, en prenant garde de ne pas toucher l'intérieur de votre blouse.

Puis, vous:

  • Passez la main sous le poignet d'une manche de votre blouse, afin de retirer la manche en la faisant glisser délicatement par-dessus votre main.
  • Avec votre main couverte par le poignet de la manche de votre blouse, pincez le poignet de l'autre manche pour l'enlever.
  • Tirez sur la blouse et l'enlevez sans toucher votre peau ou vos vêtements et sans agiter la blouse inutilement.
  • Retournez la blouse sur elle-même et roulez-la.
  • Jetez immédiatement la blouse dans le récipient pour déchets.

Le surveillant formé:

  • Retire les gants et les jette immédiatement dans le même récipient pour déchets, puis il se nettoie les mains.

ÉTAPE 5: Nettoyer les mains

… soigneusement et de façon efficace, comme il est indiqué à la rubrique RETRAIT - ÉTAPE 3.

Le surveillant formé, qui ne porte pas de gants, exprime du désinfectant pour les mains à base d'alcool dans les mains du travailleur de la santé.

ÉTAPE 6: Enlever l'écran facial

  • En vous penchant vers l'avant au niveau de la taille, saisissez la courroie vers l'arrière et faites-la passer par-dessus votre tête, de façon à vous assurer que le bas de l'écran facial ne vous touche pas.
  • Laissez tomber l'écran facial vers l'avant.

Séquence au ralenti du travailleur de la santé qui retire l'écran facial et le jette à la poubelle.

  • Évitez de toucher le devant de l'écran facial pour ne pas vous contaminer.
  • Jetez immédiatement l'écran facial dans le récipient pour déchets.

Si vous portez des verres correcteurs, prenez soin de ne pas les faire tomber en retirant l'écran facial.

ÉTAPE 7: Nettoyer les mains

… soigneusement et de façon efficace, comme il est indiqué à la rubrique RETRAIT - ÉTAPE 3.

Le surveillant formé, qui ne porte pas de gants, exprime du désinfectant pour les mains à base d'alcool dans les mains du travailleur de la santé.

ÉTAPE 8: Enlever le masque

  • Saisissez les boucles élastiques du masque derrière vos oreilles.
  • Faites passer les boucles élastiques par-dessus votre tête, en vous penchant vers l'avant au niveau de la taille afin de permettre au masque de tomber du visage.
  • Évitez de toucher le devant du masque pour éviter de vous contaminer.

Séquence au ralenti du travailleur de la santé qui retire le masque et le jette à la poubelle.

  • Jetez immédiatement le masque dans le récipient pour déchets.

Si vous portez des verres correcteurs, prenez soin de ne pas les faire tomber en retirant le masque.

Le surveillant formé coche l'étape 8 de la liste de contrôle pour le retrait de l'équipement de protection sur la planchette à pince.

ÉTAPE 9: Nettoyer les mains

… soigneusement et de façon efficace, comme il est indiqué à la rubrique RETRAIT - ÉTAPE 3.

ÉTAPE 10: Quitter la zone désignée comme contaminée

Gros plan des pieds du travailleur de la santé qui traverse le ruban rouge, passant de la zone désignée comme contaminée à la zone désignée comme propre.

  • N'oubliez pas d'effectuer les activités d'autosoins, le cas échéant.

Le surveillant formé et le travailleur de la santé signent la liste de contrôle pour le retrait de l'équipement de protection et sortent de champ.

La procédure de RETRAIT de l'équipement de protection individuelle lorsque le risque d'exposition au sang ou aux liquides organiques est plus faible est maintenant terminée.

« Bonjour. Je m'appelle Erin Henry. Je suis directrice de la Division du contrôle des maladies transmissibles à la Direction générale de la santé des Premières Nations et des Inuits de Santé Canada.

Ces vidéos sont un complément aux séances détaillées de formation et de pratique en personne offertes aux professionnels de la santé qui travaillent dans les établissements de soins de santé des Premières Nations vivant dans les réserves au Canada.

Il est important de se rappeler ceci: pour qu'un équipement de protection individuelle soit efficace, vous devez avoir reçu au préalable une formation sur le choix et l'utilisation de l'équipement en fonction de l'évaluation du risque au point de service.

Cela comprend l'utilisation et la mise en pratique de bonnes techniques pour enfiler et retirer l'EPI, le jeter dans des contenants réservés à cet effet et pratiquer une bonne hygiène des mains afin de minimiser le risque de transmission.

L'information présentée dans les vidéos est fondée sur les données probantes scientifiques actuellement disponibles, et peut être révisée et modifiée à mesure que de nouveaux renseignements deviennent disponibles. Ce qui importe, c'est que toutes les techniques montrées reposent sur des principes et des précautions en matière de prévention et de contrôle des infections qui vous aideront à vous protéger vous, vos patients, vos collègues et toute autre personne concernée. »

Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter: canada.ca/virusebola et collegeroyal.ca/ebola.

Cette vidéo a été rendue possible grâce à la collaboration de Santé Canada, du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada, de l'Agence de la santé publique du Canada, et de PCI Canada.

Les crédits apparaissent à l'écran.

Porte-parole:

  • Dr Tom Wong
  • Dr David Butler-Jones
  • Erin Henry

Démonstrateurs:

  • Andrea Coady
  • Tyla Turman

Équipe de projet:

  • Véronique Cantin
  • Sabrina Chung
  • Andrea Coady
  • Amy Harik
  • Erin Henry
  • Fanie Lalonde
  • Kathleen Lydon-Hassen
  • Denise Taylor
  • Tyla Turman

Conseillers spéciaux:

  • Glenn Barton
  • Katherine Defalco
  • Diego Garcia
  • Angèle Landriault
  • Dre Anne Matlow
  • Patricia Piaskowski
  • Groupe de travail d'experts en prévention et en contrôle des infections, ASPC
  • Groupe d'experts de PCI Canada

Un message du gouvernement du Canada.

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de la Santé, 2015. Tous droits réservés.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :