L'histoire de la toxicomanie de Jordan : vidéo

Transcription - L'histoire de Jordan

Transcription - L'histoire de Jordan

La mère de Jordan : Jordan était infatigable. Il débordait d'énergie.

Le père de Jordan : C'était un enfant fantastique. Plein de vie, incapable de tenir en place.

La mère de Jordan : Il a commencé à marcher dès ses huit mois. Rien ne pouvait l'arrêter. Il était aventurier dans l'âme.

Le père de Jordan : Il adorait le baseball et la planche à roulette. Il était très actif. Un enfant typique.

La mère de Jordan : Pendant les cinq dernières années de sa vie, je m'en suis souciée constamment à chaque jour, d'heure en heure. C'est comme si je sentais que mon but était de le garder en vie.

TITRE : L'histoire de Jordan

Le père de Jordan : Au début de la vingtaine, Jordan travaillait dans la construction. Un jour il s'est fait mal au dos en levant du bois. Le docteur lui a prescrit un opiacé. Les opiacés sont devenus pour lui une obsession.

La mère de Jordan : Quand une personne devient accro, elle n'a plus qu'une idée en tête : en trouver, en payer, en consommer et en trouver. Ça l'envahit.

Le père de Jordan : Ça a progressé graduellement, mais son style de vie est devenu de plus en plus fou et il travaillait... Il travaillait comme ramoneur et pouvait dépenser un chèque de 6 000 $ en un rien de temps.

La mère de Jordan : On ne pouvait pas s'y fier. Il était incapable de se concentrer. La dépendance de Jordan était tellement forte que l'ordonnance du médecin ne lui suffisait jamais. Il en cherchait ailleurs, sur la rue. Il avait des maux d'estomac. Il ne dormait plus. Son corps en souffrait énormément.

La mère de Jordan : Un jour, il est venu nous dire qu'il devait se désintoxiquer. « J'ai besoin d'aide. C'est plus fort que moi, j'ai perdu le contrôle. » Nous l'avons inscrit à un programme de désintoxication. Il s'est remis sur pied un certain temps, puis l'obsession est revenue. Il ne pouvait pas y résister, c'était plus fort pour lui. Finalement, Jordan a consommé plusieurs drogues, dont trois médicaments qui lui avaient été prescrits, et la combinaison des trois l'a tué.

Le père de Jordan : Jordan était la cause du meilleur jour de ma vie et du pire jour de ma vie; celui où il est né, et celui où il est mort.

La mère de Jordan : Quand il est mort, ça a bouleversé notre vie. J'en suis encore à me demander comment continuer à vivre maintenant que je ne suis plus mère.

Le père de Jordan : Quand j'avais un fils, j'y consacrais toutes mes énergies. Tout est disparu, en un instant.

La mère de Jordan : Nous ne serons jamais grands-parents, et nous ne l'aurons pas dans notre vieillesse.

Le père de Jordan : Nous ignorions complètement à quel point ces médicaments peuvent devenir dévastateurs et à quel point il est facile d'en devenir accro, en particulier les opiacés.

La mère de Jordan : Je ne crois pas que les enfants, en particulier, comprennent dans quoi ils s'embarquent. Ils ont besoin de savoir que ces médicaments peuvent ruiner leur vie et même les tuer.

La mère de Jordan : Les parents doivent être vigilants, faire preuve de compassion et ne pas banaliser les changements de comportement. Si on se fâche contre son enfant et le juge, il n'y a rien de mieux pour l'éloigner.

Le père de Jordan : Il ne faut pas s'aveugler, se dire que ça va cesser tout seul.

La mère de Jordan : Ça peut arriver à n'importe qui. Raconter son histoire m'aide à guérir. Si ça sauve la vie d'un seul enfant, ça aura valu la peine. Jordan était un jeune homme normal, en parfaite santé. Il travaillait, il était plein d'ardeur et d'amour.

Carl Chaque jour où je pense à lui,  je me le rappelle, je m'efforce de penser aux bonnes choses, aux bons souvenirs.

La mère de Jordan : Il commençait sa vie. S'il avait pu laisser tomber la drogue, tout aurait bien tourné. Il aurait été épatant.

Renseignez-vous et parlez à vos enfants de l'usage abusif des médicaments d'ordonnance.
Visitez Canada.ca/preventiondesdrogues
Un message du gouvernement du Canada.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :