L'histoire de la toxicomanie d'Étienne : vidéodescription

Transcription - L'histoire d'Étienne

Transcription - L'histoire d'Étienne

Une photo près d'une guitare.

Étienne : Ah bien moi je m'entendais super bien avec mes parents.

Un jeune garçon tient un chien.

Étienne : J'aimais bien jouer au hockey, pis me cacher dans un arbre là, j'avais un arbre genre dans ma cour.

Plusieurs photos. Nous arrêtons sur une photo.

Étienne : Ouais, j'ai joué au football pas mal aussi.

Un jeune garçon sur un vélo.

Étienne : Pis sinon, je dessinais, je faisais du skate, je jouais au basket. J'ai fait tous les sports dans le fond.

À l'extérieur avec un autre garçon.

Jean Gabriel : Je connais Étienne depuis secondaire II. C'est plus que de l'amitié là, c'est juste, c'est rendu mon frère là Étienne là.

Étienne jongle.

Jean Gabriel : Tu sais, j'ai pas de frère mais lui, je lui considère comme mon frère, je ferais n'importe quoi pour lui là.

Étienne est assis dans une cuisine.

Étienne : J'étais comme en secondaire III, je consommais de l'herbe, de l'alcool, de la cocaïne, pis quand je pouvais avoir des médicaments, genre, bien en tout cas, j'essayais d'en avoir le plus souvent parce que j'aimais bien ça.

Les deux jeunes hommes à l'extérieur. Son ami jongle.

Étienne : Fait que là, c'est ça, finalement je me suis tombé dans le sac. Je me sentais comme si je perdais le contrôle à 100 %.

Un titre apparaît à l'écran : L'histoire d'Étienne

Étienne est assis sur une balançoire.

Étienne : Mais là, à un moment donné, il y a comme un gars qui prenait des médicaments pour le TDAH prescrits. Là il m'a dit, hey, tu essayeras ça mon gars, tu vas voir, tu vas vraiment - tu vas triper là.

Il se balance doucement.

Étienne : Comme à la fin de l'année, je commençais à acheter des grosses quantités de pilules genre à du monde qui en avait de prescrits. À un moment donné, j'en ai trop pris comme. J'avais pas dormi pendant comme deux jours là. Après ça, j'avais plus de motivation pantoute, j'ai lâché l'école, pour une première fois.

Il est seul dans la cuisine.

Étienne : Dans le fond, c'était surtout psychologique, mais physique aussi parce que je mangeais pas dans le fond.

Il hoche la tête.

Étienne : Fait que je pense, je pesais quasiment genre 120 livres là mouillé là, c'était vraiment maigre pis c'est ça. Quand je consommais, c'était pas pire parce que j'avais plein d'énergie, mais quand je consommais pas, j'avais surtout psychologiquement j'avais aucune motivation pour faire quoi que ce soit là. J'étais complètement déprimé. Je savais pas quoi faire pantoute.

L'image d'Étienne devient floue.

Jean Gabriel : Je pense pas que c'était un évènement marquant qui a fait qu'il a décidé qu'il arrêtait de consommer. En fait c'est plus une chaîne d'événements, une suite d'événements qui ont amené … qui ont abouti à une espèce d'overdose de tout ce qu'il avait accumulé jusqu'à là.

Étienne : Fait que là, j'ai appelé ma mère, là je lui ai dit, mom, je suis en train de... je ne sais pas trop ce qui se passe avec moi, je suis en train de délirer, je comprends plus rien pantoute, fait que là, je veux aller à l'hôpital genre. Fait que là, je suis allé à l'hôpital dans le fond. Là, ils m'ont suggéré de faire une thérapie.

Étienne écrit dans un gros carnet.

Étienne : Dans le fond, une thérapie, comment ça marche c'est que, tu vas être dans un endroit qui va avoir plein de monde comme toi qui ont un problème de consommation.

Dans une session

Étienne : Vous allez tous vous entraider, puis forger des liens genre, pour réapprendre quasiment genre à être heureux genre en étant abstinent…

Avec sa guitare

Étienne : … pis tout pis à trouver l'amour quasiment là, l'amour intérieur puis la confiance en soi. Fait que là, j'ai fait un gros cheminement personnel par rapport justement à l'estime de moi-même, par rapport à l'importance que je pouvais avoir genre dans la vie, dans ma vie puis dans la vie des autres, puis je pourrais être capable de trouver ma place.

Il joue sa guitare à la maison.

Étienne : J'ai recommencé le CEGEP, puis c'est la première fois que je finis ma session genre pis que je passe tous mes cours pis que ça va super bien. Bien là dans le fond j'ai un groupe de musique pis là on est en train d'enregistrer un album pis cet été on va faire des shows.

Il pratique avec son ami.

Étienne : Je me retrouve justement dans un nouveau milieu plein de bonheur pis de couleurs.

Il jongle avec des bâtons dehors.

Jean Gabriel : Avant c'était plus nébuleux tout ce qu'il avait dans sa tête je dirais puis c'était difficile à comprendre. Des fois même pour lui j'imagine il devait être assez perdu mais maintenant il est assez clean comme personne. Je suis fier de lui, ah oui.

Étienne continue de jongler ses bâtons dans la forêt.

NARRATEUR: Informez-vous et parlez de l'abus de médicaments d'ordonnance avec vos enfants. Visitez Canada.ca/preventiondesdrogues. Un message du gouvernement du Canada.

Les mots apparaissent à l'écran : Avec des remerciements à :
Portage au Québec

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :