L'Agence de la santé publique du Canada commencera le dépistage de la COVID-19 à la frontière terrestre dès lundi

Communiqué de presse

Le 20 février 2021 | Ottawa (Ontario) | Gouvernement du Canada

Tandis que les cas de variants de la COVID-19 augmentent, le gouvernement du Canada a récemment annoncé de nouvelles exigences relatives aux tests de dépistage et à la quarantaine. À moins de bénéficier d'une exemption, les voyageurs qui arrivent à un point d'entrée terrestre au Canada doivent présenter une preuve d'un résultat négatif à un test moléculaire de dépistage de la COVID-19 subi aux États-Unis dans les 72 heures avant leur entrée au Canada, ou la preuve d'un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19 subi de 14 à 90 jours avant leur arrivée.

À compter du 22 février 2021, à moins de bénéficier d'une exemption, les voyageurs entrant au Canada par les postes frontaliers terrestres devront subir un test de dépistage à l'aide d'une trousse d'autoprélèvement par écouvillon. Le test de dépistage peut être effectué sur le lieu de quarantaine du voyageur ou dans un centre de dépistage à la frontière.

Pour aider les voyageurs à satisfaire à l'obligation de se soumettre à un test moléculaire de dépistage de la COVID-19 le premier jour de leur entrée au Canada, des trousses de dépistage par autoprélèvement seront offertes sur place à 117 points d'entrée terrestre. Des centres de dépistage seront offerts à cinq points d'entrée terrestre achalandés à compter du 22 février 2021, puis à 11 autres points d'entrée à compter du 4 mars 2021. La trousse comprendra des instructions pour effectuer un test supplémentaire obligatoire le dixième jour de la quarantaine de 14 jours.

L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) dirige la collecte des prélèvements d'échantillons auprès des voyageurs aux postes frontaliers terrestres, en coordination avec des partenaires fédéraux, notamment Sécurité publique Canada et l'Agence des services frontaliers du Canada. L'ASPC gérera les centres de dépistage, et des agents de l'ASPC ainsi que des membres du personnel de la Société canadienne de la Croix-Rouge effectueront les tests de dépistage.

Les Forces armées canadiennes (FAC) apporteront un soutien en matière de logistique préliminaire à l'ASPC lors de l'établissement de ces centres de dépistage. Toutefois, les FAC ne joueront aucun rôle lié au dépistage, à la quarantaine ou à l'application de la loi à la frontière. Le rôle des FAC se limite à appuyer la planification, la logistique et l'établissement des centres de dépistage. Une fois la logistique préliminaire achevée, les FAC cesseront leur rôle de soutien.

Citations

« Les mesures que nous mettons en place à la frontière, nous aideront à prévenir les cas de COVID-19 liés aux voyages de se propager au sein de nos collectivités. Les exigences en matière de tests de dépistage aux postes frontaliers contribueront également à cerner et à traiter tous les cas résultant des variants préoccupants. Le gouvernement a posé des gestes décisifs pour lutter contre la COVID-19, mais nous avons tous un rôle à jouer pour freiner la propagation du virus. Les Canadiens et Canadiennes ne devraient pas voyager pour le moment. »

L'honorable Patty Hajdu
Ministre de la Santé

« C'est grâce à la collaboration de tous nos partenaires fédéraux, des ordres de gouvernement et des partenaires internationaux que nous verrons la fin de cette pandémie. Tous les Canadiens et Canadiennes jouent un rôle important. Respectez les exigences en matière de tests de dépistage et de quarantaine, et ne voyagez qu'à moins que cela ne soit absolument nécessaire. Ensemble, nous ferons tout ce qu'il faut faire pour nous protéger, protéger les membres de notre famille, de notre collectivité et de notre pays. »

L'honorable Bill Blair
Ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

Faits en bref

  • Cinq points d'entrée très fréquentés comporteront des centres de dépistage sur place à compter du 22 février 2021 :

    • St-Bernard-de-Lacolle (autoroute 15), QC;
    • Pont Queenston Lewiston, ON;
    • Douglas, CB;
    • Coutts, AB;
    • St. Stephen 3e Pont, NB.
       
  • Onze autres points d'entrée très fréquentés offriront le dépistage sur place à compter du 4 mars 2021 :

    • Pont Ambassodor, ON;
    • Pont Peace à Fort Erie, ON;
    • Tunnel Windsor-Detroit, ON;
    • Pont Blue Water à Sarnia, ON;
    • Route du Pacifique, CB;
    • Pont Rainbow à Niagara, ON;
    • Pont des Mille-Îles à Lansdowne, ON;
    • St-Armand/Philipsburg, QC;
    • Huntingdon, CB;
    • Emerson, MB;
    • Stanstead, QC.
  • Le fait de fournir des renseignements inexacts constitue une infraction à la Loi sur la mise en quarantaine. Le non-respect des directives sur la quarantaine ou l'isolement données aux voyageurs par un agent de contrôle ou un agent de quarantaine au moment de leur entrée au Canada constitue également une infraction à la Loi sur la mise en quarantaine et pourrait entraîner des sanctions, dont une peine d'emprisonnement de six mois, ou une amende de 750 000 $, ou les deux.

Liens connexes

Personnes-ressources

Cole Davidson
Cabinet de l'honorable Patty Hajdu
Ministre de la Santé
613-957-0200

Relations avec les médias
Agence de la santé publique du Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Demandes de renseignements du public :
1-833-784-4397

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :