Le rôle de l'administrateur en chef de la santé

L'administrateur en chef de la santé publique

En 2004, le gouvernement du Canada a créé l'Agence de la santé publique du Canada, ainsi que le poste d'administrateur en chef de la santé publique (ACSP), pour améliorer la santé publique au Canada et renforcer la capacité du pays à intervenir en cas de menace pour la santé publique, d'épidémies ou d'urgence.

L'administrateur en chef de la santé publique est le premier professionnel de la santé publique du gouvernement fédéral. Il :

  • offre au ministre de la Santé et au président de l'Agence de la santé publique du Canada des conseils en matière de santé;
  • collabore avec d'autres gouvernements, compétences, organismes, organisations et pays sur des dossiers reliés à la santé;
  • présente un rapport annuel au ministre sur l'état de la santé publique au Canada aux fins de présentation au Parlement;
  • s'adresse à la population canadienne, aux professionnels de la santé, aux intervenants et au public sur des sujets reliés à la santé de la population.

L'ACSP est également responsable ou a la responsabilité déléguée des dispositions liées à la santé publique de la Loi sur l'Agence de la santé publique du Canada, de la Loi sur la mise en quarantaine, de la Loi sur les agents pathogènes et les toxines et de la Loi sur le ministère de la Santé.

Vous trouverez plus d'information sur la loi concernant l'administrateur en chef de la santé publique et l'Agence de la santé publique du Canada.

S'adresser aux Canadiennes et aux Canadiens

L'administrateur en chef de la santé publique assume, entre autres, le rôle de communicateur de l'information sur la santé publique. Il :

  • s'adresse à la population canadienne, aux professionnels de la santé, aux intervenants et au public sur des sujets reliés à la santé de la population, et ce, dans le cadre de conférences et de réunions, ainsi que par l'entremise des médias et du site Web de l'Agence de la santé publique du Canada;
  • est tenu par la loi de soumettre annuellement au gouvernement du Canada des rapports sur l'état de la santé publique au Canada;
  • rend compte de tout enjeu de santé, au besoin.

En cas d'urgence

En cas d'urgence de santé publique, telle qu'une épidémie ou une catastrophe naturelle, l'administrateur en chef de la santé publique :

  • donner un briefing et des conseils au ministre de la Santé du Canada, au président de l'Agence de la santé publique du Canada et à d'autres responsables, au besoin;
  • collaborer avec des homologues d'autres ministères, compétences et pays, ainsi qu'avec des experts et des représentants élus, pour informer les Canadiennes et les Canadiens des mesures à prendre pour se protéger, eux et leurs familles;
  • transmettre personnellement de l'information sur la santé publique à la population canadienne en employant différents moyens tels que des apparitions dans les médias, des avis publics, des mises à jour du site Web de l'Agence de la santé publique, ainsi que des articles et des annonces publiques dans des quotidiens et des journaux;
  • donner des directives au personnel de l'Agence de la santé publique du Canada, y compris les professionnels de la santé, les scientifiques et les épidémiologistes, qui élaborent des plans connexes et interviennent dans de tels cas;
  • diriger les téléconférences nationales tenues quotidiennement, au besoin, avec des experts et des scientifiques fédéraux pour mettre en commun l'information et élaborer des plans d'intervention contre les épidémies;
  • assurer la coordination avec les administrations en tenant régulièrement des téléconférences avec les médecins hygiénistes en chef des provinces et des territoires du Canada et avec d'autres intervenants.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :