Aperçu des résultats – Évaluation du Programme d’aide préscolaire aux Autochtones dans les collectivités urbaines et nordiques de l’Agence de la santé publique du Canada

Programme d’aide préscolaire aux Autochtones dans les collectivités urbaines et nordiques (PAPACUN)

  • Créé en 1995, le PAPACUN est une initiative de développement de la petite enfance s’adressant aux enfants autochtones d’âge préscolaire vivant à l’extérieur d’une réserve et à leur famille.
  • Grâce à un financement de l’ASPC sous forme de contribution, des organismes communautaires autochtones conçoivent et exécutent des programmes holistiques visant à améliorer le bien-être spirituel, émotionnel, physique et social des enfants autochtones de moins de six ans ainsi que celui de leur famille.
  • L’objectif ultime du programme est d’aider les parents et les enfants à se préparer un avenir meilleur avec l’aide de partenaires communautaires.
  • Les activités du PAPACUN sont gérées par la Direction générale de la promotion de la santé et de la prévention des maladies chroniques et dirigées par le Centre pour la promotion de la santé, en collaboration avec les bureaux régionaux.
  • Le Programme constitue un investissement fédéral de 174,1 millions de dollars au cours des cinq dernières années.

Conclusions de l’évaluation

  • Les programmes d’éducation préscolaire holistiques et adaptés à la culture dans les collectivités hors réserve, urbaines et nordiques sont toujours nécessaires en raison : 1) de la démographie changeante des peuples autochtones au Canada, 2) de l’importance du développement de la petite enfance en vue de la réussite scolaire et 3)de la nécessité de mettre en place des programmes appropriés sur le plan culturel et holistique et qui répondent mieux aux besoins particuliers des enfants autochtones.
  • Le PAPACUN a contribué au développement des enfants participants, y compris ceux ayant des besoins spéciaux; ces derniers bénéficient à long terme de l’exposition à la culture et aux langues autochtones.
  • La capacité du programme à atteindre les enfants et les familles qui ont le plus besoin de programmation PAPACUN peut être affectée par plusieurs obstacles à l'accès et la livraison, y compris l'emplacement géographique, la capacité limitée pour servir les étudiants ayant des besoins spéciaux, et les transports.
  • Étant donné que les niveaux de financement sont demeurés constants depuis la création du programme, les sites se sont ajustés en mettant en œuvre des stratégies telles que la réduction des postes pour permettre des augmentations de salaires, la rotation des responsabilités (par exemple chauffeur d'autobus, cuisinier) parmi le reste du personnel, et parfois une réduction de la gamme des services offerts.
  • Il y a des avantages économiques à investir dans la programmation du développement de la petite enfance. À l'heure actuelle, le Canada consacre 0,3 p. 100 de son PIB à l'éducation de la petite enfance, le plus bas parmi 14 pays de l'OCDE.Note de bas de page 1
  • Depuis 2013, des changements importants ont été apportés à la façon dont l'ASPC gère ses programmes de subventions et de contributions, ce qui a nécessité de clairement définir le rôle de tous les centres de responsabilité de l'ASPC (Centre des subventions et des contributions, Programme, Régions) afin d'améliorer le soutien apporté aux communautés.

Recommandations et réponses

  1. Les centres de responsabilité de l’ASPC prenant part à la gestion et à l’administration du PAPACUN doivent clarifier les rôles et les responsabilités pour la prestation de services de soutien aux collectivités participantes en vue de renforcer les efforts de collaboration entre les centres.

    Réponse : Le Programme : a) engagera le personnel et la direction de tous les centres de responsabilité afin de clarifier les rôles et les responsabilités des parties prenantes ; b) élaborera un produit (p. ex. une infographie) qui présente clairement ces rôles et responsabilités ; et 3) distribuera ce produit aux sites du PAPACUN.

  2. Le programme doit continuer d’appuyer la programmation de qualité par l’entremise du financement de programmes de formation des éducateurs de la petite enfance, particulièrement pour répondre aux besoins spéciaux des enfants, et continuer de financer les services de transport en vue de favoriser la participation des enfants au programme.

    Réponse : Des sommes du Fonds stratégique du PAPACUN seront affectées aux sites pour le transport et la formation en éducation spécialisée au cours des trois prochaines années.

À propos de l’évaluation

L’évaluation avait pour but de mesurer la pertinence et le rendement du PAPACUN d’avril 2011 à septembre 2016. Elle a compris une revue de la littérature, une analyse des documents, des entrevues avec les principaux intervenants, un examen des données sur le rendement et un groupe de discussion.

Mars 2017

Notes de bas de page

Note de bas de page 1

Congrès du travail du Canada,  2013, Les services de garde à l'enfance au Canada : une denrée rare.

Retour à la référence de la note de bas de page 1

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :