Approvisionnement en vaccins

Informez-vous sur la façon dont le gouvernement du Canada élabore des pratiques exemplaires pour les provinces et les territoires pour acheter, entreposer et manipuler les vaccins pour la population canadienne. Découvrez aussi les efforts du gouvernement du Canada pour traiter et prévenir les lacunes ou retards en matière d'approvisionnement en vaccins.

Sur cette page

L'achat de vaccins

Les provinces et les territoires sont responsables de l'achat des vaccins qu'ils utilisent dans le cadre de leurs programmes. Le gouvernement du Canada veille à ce que ces achats de vaccins soient coordonnés, équitables et abordables. Cela garantit un approvisionnement stable en vaccins de qualité pour tous les Canadiens et Canadiennes.

Il collabore avec les partenaires provinciaux et territoriaux afin de superviser, de trouver l'approvisionnement et de distribuer les vaccins. Voici quelques-unes de ces activités :

  • trouver l'approvisionnement en vaccins de qualité au meilleur prix
  • formuler des recommandations sur l'octroi des contrats portant sur l'achat de vaccins
  • surveiller l'approvisionnement en vaccins et leur prix
  • élaborer des stratégies afin de garantir la stabilité de l'approvisionnement en vaccins, y compris la prévention des lacunes en matière d'approvisionnement en vaccins

L'achat de vaccins pour la population canadienne est un processus spécialisé. Les vaccins diffèrent de plusieurs façons des autres produits pharmaceutiques et des produits de santé :

  • Les vaccins sont des produits complexes. Des problèmes de fabrication et de production peuvent se produire de temps à autre. En faisant appel à plusieurs fabricants, on a la garantie de disposer d'une quantité suffisante de vaccins en cas de problèmes.
  • Les vaccins ont une durée de conservation limitée et sont sensibles aux variations de température. Par conséquent, ils nécessitent une gestion attentive de leur transport, de leur entreposage et de leur manipulation.
  • La fabrication d'un vaccin est un processus long et compliqué. Il peut s'écouler de plusieurs mois à plusieurs années avant qu'un vaccin soit prêt pour le public. Pour cette raison, la demande d'approvisionnement doit être estimée avant que l'utilisation du vaccin devienne nécessaire.

Les vaccins administrés normalement aux enfants sont financés par les gouvernements provinciaux et territoriaux. Les parents et les tuteurs n'ont donc rien ou très peu à payer pour la vaccination de leur enfant.

Mode d'octroi des contrats de vaccins

Le gouvernement du Canada travaille avec les fabricants de vaccins au nom des gouvernements provinciaux et territoriaux intéressés. Il octroie des contrats au nom de ces provinces et territoires, qui utilisent ces contrats pour l'achat de vaccins dans le cadre de programmes publics et les fournissent ensuite aux :

  • cliniques locales de santé publique
  • cabinets de médecin
  • pharmacies

Le gouvernement du Canada a mis en place un processus ouvert, équitable et transparent pour l'octroi des contrats portant sur la fourniture de vaccins. Le gouvernement du Canada se procure des biens et des services au meilleur rapport qualité/prix possible pour la population canadienne.

Vous pouvez trouver la liste des contrats octroyés antérieurement à des fabricants de vaccins canadiens, la liste des contrats disponibles pour les fournisseurs, et les lignes directrices sur la manière dont le gouvernement du Canada octroie des contrats sur le site Web Achats et ventes du gouvernement du Canada.

La manipulation et l'entreposage des vaccins

Les vaccins doivent être manipulés avec soin par un personnel formé du moment de leur fabrication jusqu'à leur administration aux patients. Cela permet de s'assurer que les Canadiens et Canadiennes disposent d'un approvisionnement stable en vaccins sécuritaires et efficaces.

Il peut arriver que les vaccins deviennent moins efficaces lorsqu'ils sont exposés à la lumière du soleil et à des températures extrêmes. La plupart des vaccins doivent maintenir en tout temps une température comprise entre 2 et 8 °C. Si le produit est exposé à des températures situées hors de cette plage, la destruction du vaccin peut être nécessaire. Du fait de ce gaspillage, il n'y aura peut-être pas suffisamment de vaccins pour les personnes qui en ont besoin.

En partenariat avec le gouvernement du Canada, la Coalition canadienne des infirmières et infirmiers pour l'immunisation a élaboré les lignes directrices nationales sur l'entreposage et la manipulation des vaccins pour les vaccinateurs. Ces lignes directrices décrivent :

  • la plage de température pour l'entreposage des vaccins
  • les responsabilités du personnel chargé de la manipulation et de l'entreposage des vaccins
  • l'équipement nécessaire pour l'entreposage des vaccins en toute sécurité
  • les pratiques exemplaires pour la gestion des stocks, y compris les lignes directrices sur la distribution et l'élimination des vaccins

L'approvisionnement et la demande en vaccins

Les fabricants de vaccins ont mis des mesures en place afin de garantir la stabilité de l'approvisionnement en vaccins pour la population canadienne. Cependant, certaines situations peuvent parfois causer un retard dans l'obtention de vaccins pour les personnes qui en ont besoin, mais cela est rare.

Il existe quelques rares occasions où l'approvisionnement en vaccins est insuffisant pour faire face à la demande réelle pour les raisons suivantes :

  • problème dans la production d'un lot de vaccins particulier
  • si un problème est détecté dans un échantillon de vaccin avant qu'il soit vendu, tout le lot doit être détruit
  • éclosion d'une maladie, et la demande est supérieure à l'approvisionnement

Étant donné que la fabrication des vaccins peut prendre plusieurs mois ou plus, il n'est pas toujours possible de fabriquer plus de vaccins rapidement. Le gouvernement du Canada passe souvent des contrats d'approvisionnement avec plusieurs fournisseurs pour un vaccin donné, au cas où un fournisseur aurait un problème. Si l'approvisionnement s'amenuise, le gouvernement du Canada travaille avec les fabricants de vaccins et les autorités sanitaires provinciales et territoriales pour :

  • coordonner le partage des vaccins de façon équitable entre les provinces et les territoires, au besoin
  • se procurer un approvisionnement supplémentaire auprès d'autres fabricants de vaccins
  • parvenir à un accord sur la meilleure utilisation des stocks limités de vaccins

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les vaccins et les programmes dans votre région, veuillez communiquer avec votre province ou territoire.

Les niveaux d'approvisionnement sont signalés par les fabricants lorsque la fourniture d'un médicament demandé prendra plus de 20 jours. Consultez la base de données canadienne sur la pénurie de médicaments pour voir la liste des médicaments ou des vaccins dont les stocks s'amenuisent ou qui ont fait l'objet d'un réapprovisionnement.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :