Avis de santé publique : Éclosion de salmonellose liée aux serpents et aux rongeurs

10 décembre 2019 - Premier avis

Sur cette page

Pourquoi tenir compte du présent avis

L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) collabore avec ses partenaires provinciaux en santé publique pour enquêter sur une éclosion de cas de salmonellose (infection à salmonelles) dans six provinces. L'éclosion est toujours en cours, car le signalement à l'ASPC de nouveaux cas se poursuit.

Selon les constatations de l'enquête jusqu'à maintenant, l'exposition à des serpents et à des rongeurs a été identifiée comme source probable de l'éclosion. Plusieurs personnes infectées déclarent avoir eu un contact direct ou indirect avec des serpents, avec des rats de compagnie et avec des rongeurs servant à nourrir (nourriture pour reptiles) avant l'apparition de la maladie. L'enquête se poursuit, et il est possible que d'autres sources soient identifiées.

Dans le but de prévenir d'autres cas, nous recommandons aux Canadiens d'avoir de bonnes pratiques de lavage des mains, qu'on les pratique fréquemment et d'avoir de bonnes pratiques de manipulation des serpents, des rats de compagnie, ainsi que leur nourriture et leur environnement.

Le présent avis de santé publique sera mis à jour à mesure que l'enquête se poursuit.

Comment est-il possible de contracter la salmonellose à partir de serpents, de rongeurs?

Les serpents et les rongeurs de compagnie peuvent être porteurs de salmonelles même s'ils ont l'air d'être propres et en bonne santé et qu'ils ne montrent pas de signes de maladie. Même un contact indirect avec ces animaux ou leurs environnements. Par exemple, un enfant qui joue dans une pièce où un reptile s'est promené peut être à risque de contracter la salmonellose.

Résumé de l'enquête

En date du 10 décembre 2019, il y a 92 cas confirmés d'infection à Salmonella Typhimurium dans les provinces suivantes : Colombie-Britannique (4), Ontario (16), Québec (52), Nouveau-Brunswick (9), Nouvelle-Écosse (5) et

Terre-Neuve-et-Labrador (6). Les personnes ont été malades entre avril 2017 et octobre 2019. Six personnes ont été hospitalisées. Aucun décès n'a été signalé. Les personnes malades avaient entre moins d'un an et 88 ans. La majorité des personnes malades (57 %) sont de sexe féminin.

L'enquête concertée sur l'éclosion a été lancée cet automne en raison d'une augmentation des cas d'infection à Salmonella Typhimurium signalés de partout au pays. Depuis le début de l'enquête, des cas ont continuellement été signalés. Grâce à la technique de laboratoire du séquençage de génomes entiers, on a pu déterminer que certains cas de Salmonella Typhimurium qui datent de 2017 et 2018 partagent la même souche génétique que ceux qui sont apparus en 2019.

Étant donné qu'il y a un intervalle de temps entre l'apparition de la maladie et son signalement aux responsables de la santé publique, il est possible que d'autres cas plus récents liés à l'éclosion soient signalés. Dans le cas de la présente éclosion, cet intervalle se situe entre quatre et cinq semaines.

La Salmonella Typhimurium est une souche plutôt courante au Canada; on signale en moyenne 750 cas à l’Agence de la santé publique du Canada par année. Il y a eu des éclosions de salmonellose liées aux serpents et aux rongeurs par le passé; des constatations tirées des enquêtes ont souligné l’importance du rôle des propriétaires de serpents et de rongeurs, en matière de prévention de nouveaux cas de maladies, liées à ces animaux.

Qui est le plus à risque

Tout le monde peut contracter la salmonellose, mais les enfants de 5 ans et moins, les aînés, les femmes enceintes et les personnes dont le système immunitaire est affaibli risquent davantage d'être gravement malades.

La plupart des personnes qui contractent la salmonellose se rétablissent complètement en quelques jours. Il est possible qu'une personne soit infectée par les bactéries sans être malade ni avoir de symptômes, mais elle peut quand même transmettre l'infection.

Ce que vous devriez faire pour protéger votre santé

Les mesures simples qui suivent vous permettront de réduire le risque de tomber malade à la suite d'un contact avec un reptile, un rongeur de compagnie et leur environnement.

Symptômes

Les symptômes d'une infection à salmonelles, appelée salmonellose, se manifestent généralement de 6 à 72 heures après l'exposition à un animal infecté, à une personne infectée ou un produit contaminé par la bactérie Salmonella.

En voici la liste :

Les symptômes durent habituellement de 4 à 7 jours. Les personnes en bonne santé qui contractent la salmonellose se rétablissent souvent sans traitement. Dans certains cas, l'infection peut rendre gravement malade et entraîner une hospitalisation. Il peut parfois être nécessaire de prendre des antibiotiques. Les personnes qui contractent la salmonellose peuvent être contagieuses durant des jours, voire des semaines. Les personnes qui ont des symptômes ou des problèmes médicaux sous-jacents devraient communiquer avec un professionnel de la santé si elles soupçonnent qu'elles ont contracté la salmonellose.

Ce que fait le gouvernement du Canada

Le gouvernement du Canada est déterminé à protéger les Canadiens contre les éclosions de maladies entériques. Lors d'une éclosion, l'Agence de la santé publique du Canada dirige l'enquête sur la santé humaine et communique régulièrement avec ses partenaires fédéraux, provinciaux et territoriaux pour surveiller la situation et participer à l'intervention contre l'éclosion.

Le gouvernement du Canada continuera de tenir les Canadiens au courant de tout fait nouveau concernant les enquêtes.

Renseignements épidémiologiques

La figure 1 est une courbe épidémiologique pour cette éclosion, qui illustre le nombre de cas par mois. Ces renseignements sont utilisés par les enquêteurs sur les éclosions pour montrer quand les cas ont commencé, quand ils ont atteint un sommet et quand leur nombre a diminué. Il peut s'écouler plusieurs semaines entre le moment où une personne tombe malade et le moment où la maladie est signalée et que des tests confirment l'existence d'un lien avec l'éclosion. Des données sur 92 cas sont accessibles.

Figure 1 : Nombre de personnes infectées par Salmonella Typhimurium
Figure 1 - Équivalent du texte
Tableau 1 - Nombre de cas confirmés d'infection à Salmonella Typhimurium selon le mois d'apparition des symptômes ou de prélèvement des échantillons
Mois d'apparition des symptômes ou de prélèvement des échantillons Nombre de cas
Avril 2017 1
Mai 2017 5
Juin 2017 3
Juillet 2017 8
Août 2017 2
Septembre 2017 5
Octobre 2017 1
Novembre 2017 4
Décembre 2017 0
Janvier 2018 7
Février 2018 2
Mars 2018 3
Avril 2018 3
Mai 2018 1
Juin 2018 2
Juillet 2018 3
Août 2018 3
Septembre 2018 0
Octobre 2018 2
Novembre 2018 0
Décembre 2018 3
Janvier 2019 3
Février 2019 2
Mars 2019 3
Avril 2019 4
Mai 2019 4
Juin 2019 4
Juillet 2019 5
Août 2019 5
Septembre 2019 2
Octobre 2019 2

Renseignements supplémentaires

Renseignements aux médias

Agence de la santé publique du Canada
Relations avec les médias
613-957-2983

Renseignements au public

Numéro sans frais : 1-866-225-0709
Courriel : info@hc-sc.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :