Burkholderia (Pseudomonas) pseudomallei - Fiches techniques santé/sécurité (FTSS)

FICHE TECHNIQUE SANTÉ-SÉCURITÉ - MATIÈRES INFECTIEUSES

SECTION 1 - AGENT INFECTIEUX

NOM : Burkholderia (Pseudomonas) pseudomallei

SYNONYME OU RENVOI : Mélioïdose; maladie de Whitmore (classifié antérieurement sous Pseudomonas).

CARACTÉRISTIQUES : Bâtonnet gram négatif, mobile, aérobie; les cultures jeunes présentent une coloration bipolaire (aspect d'une épingle de sûreté), colonies plissées sur gélose.

SECTION II - DANGER POUR LA SANTÉ

PATHOGÉNICITÉ : Mélioïdose - maladie endémique apparentée à la morve; le tableau clinique va de l'infection inapparente à une infection chronique puis à la septicémie rapide mortelle; peut simuler la fièvre typhoïde ou, plus souvent, la tuberculose avec des symptômes tels que l'empyème, des abcès chroniques et l'ostéomyélite.

ÉPIDÉMIOLOGIE : Partout dans le monde, mais la plupart des infections sont acquises dans des régions tropicales ou subtropicales, surtout dans le sud-est de l'Asie et le nord de l'Australie; chez les sujets entrés en contact intime avec le sol et les eaux de surface.

GAMME D'HÔTES : L'humain et divers animaux (voir la rubrique «Réservoir»).

DOSE INFECTIEUSE : Inconnue.

MODE DE TRANSMISSION : Acquis par ingestion, inhalation ou par contact de lésions, de blessures ou de brûlures cutanées avec de l'eau ou du sol contaminés.

PÉRIODE D'INCUBATION : Deux jours (plusieurs mois ou plusieurs années peuvent s'écouler entre l'exposition présumée et la maladie clinique).

TRANSMISSIBILITÉ : La transmission d'une personne à une autre est extrêmement rare; les porteurs humains sont inconnus.

SECTION III - DISSÉMINATION

RÉSERVOIR : Organisme environnemental présent dans certains sols et dans certaines eaux; les réservoirs animaux comprennent le mouton, la chèvre, le cheval, le porc, le singe et les rongeurs.

ZOONOSE : Oui - contact direct ou indirect des muqueuses avec les écoulements provenant de lésions d'animaux infectés.

VECTEURS : Aucun.

SECTION IV - VIABILITÉ

SENSIBILITÉ AUX MÉDICAMENTS : Le TMP-SMX est le plus efficace; sensible à la céftazidime, à l'imipenem, à la doxycycline, aux sulfamides de ciprofloxacine, au chloramphénicol et à la tétracycline.

PHARMACORÉSISTANCE : Résistant à la pénicilline G, à l'ampicilline, à la carbénicilline, aux aminoglycocides, aux céphalosporines; une résistantce au TMP-SMX a été signalée.

SENSIBILITÉ AUX DÉSINFECTANTS : Sensible à de nombreux désinfectants - hypochlorite de sodium à 1 %, éthanol à 70 %, glutaraldéhyde, formaldéhyde.

INACTIVATION PAR DES MOYENS PHYSIQUES : Sensible à la chaleur humide (121 oC pendant au moins 15 minutes) et à la chaleur sèche (160-170 oC pendant au moins une heure).

SURVIE À L'EXTÉRIEUR DE L'HÔTE : Survit pendant des années dans le sol et dans l'eau.

SECTION V - ASPECTS MÉDICAUX

SURVEILLANCE : Surveiller la présence de symptômes; confirmer par la recherche des anticorps (titre élevé) et par l'isolement de l'organisme.

PREMIERS SOINS ET TRAITEMENT : Antibiothérapie; administrer plusieurs antibiotiques dans les cas de septicémie; on peut envisager la résection pulmonaire dans les cas chroniques.

IMMUNISATION : Aucune.

PROPHYLAXIE : Aucune.

SECTION VI - DANGERS POUR LE PERSONNEL DE LABORATOIRE

INFECTIONS LIÉES OU ACQUISES AU LABORATOIRE : Vingt cas d'infections signalés, avec 7 décès, jusqu'en 1976, un cas est lié à une exposition massive à des aérosols et au contact cutané; un autre est survenu à la suite de l'exposition à un aérosol généré au cours de la sonication d'une culture présumée de P. cepacia dans une fiole ouverte; on a signalé des infections subcliniques chez trois travailleurs de laboratoire en 1992.

SOURCES ET ÉCHANTILLONS : Crachats, sang, exsudats de plaies, tissus.

DANGERS PRIMAIRES : Contact direct avec des cultures et du matériel infectieux d'origine humaine, animale ou environnementale; ingestion; auto-inoculation; exposition à des gouttelettes et à des aérosols infectieux.

DANGERS PARTICULIERS : Peut être présent dans les échantillons de sol et d'eau provenant des régions endémiques.

SECTION VII - PRÉCAUTIONS RECOMMANDÉES

EXIGENCES DE CONFINEMENT : Méthodes et confinement du niveau de biosécurité 3 pour les travaux faisant appel à des liquides organiques et à des tissus infectieux et pour les travaux fortement susceptibles de générer des gouttelettes ou des aérosols ou pour la production de grandes quantités de matériel infectieux. Agriculture Canada pourrait imposer des exigences ou des restrictions additionnelles concernant l'utilisation de cet agent.

VÊTEMENTS PROTECTEURS : Blouse de laboratoire; gants si le contact direct avec le matériel infectieux est inévitable; gants et blouse serrée aux poignets et attachant dans le dos pour les travaux réalisés dans l'enceinte de sécurité biologique.

AUTRES PRÉCAUTIONS : Il faut porter des gants pour la manipulation de même que pour l'autopsie des animaux infectés.

SECTION VIII - RENSEIGNEMENTS RELATIFS À LA MANIPULATION

DÉVERSEMENTS : Laisser retomber les aérosols; endosser des vêtements protecteurs, couvrir soigneusement la substance déversée avec des serviettes de papier et appliquer de l'hypochlorite de sodium à 1 %, de la périphérie vers le centre; laisser agir pendant une période suffisante (30 minutes) avant de procéder au nettoyage.

ÉLIMINATION : Décontaminer la substance avant de l'éliminer; stérilisation par la vapeur, incinération, désinfection chimique.

ENTREPOSAGE : Dans des contenants scellés étiquetés de manière appropriée.

SECTION IX - RENSEIGNEMENTS DIVERS

Date : Décembre 1999

Préparée par : Bureau de la sécurité des laboratoires, ASPC

Bien que les renseignements, opinions et recommandations contenus dans la présente Fiche technique santé-sécurité proviennent de sources que nous jugeons fiables, nous ne nous rendons pas responsables de leur justesse, de leur caractère exhaustif ou de leur fiabilité, ni des pertes ou blessures encourues par suite de l'utilisation des renseignements. Comme on découvre fréquemment de nouveaux dangers, il est possible que ces renseignements ne soient pas à jour.

Copyright ©
Santé Canada, 2001

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :