Résumé de la réponse rapide du Comité consultatif national de l’immunisation du 10 juin 2022

Télécharger en format PDF
(950 Ko, 25 pages)

Organisation : Agence de la santé publique du Canada

Date publiée : 2022-06-10

Sur cette page

Aperçu

Pour obtenir la déclaration complète, y compris les preuves et la justification, veuillez consulter le site suivant : Réponse rapide du CCNI : Orientations provisoires sur l'utilisation d'ImvamuneMD dans le contexte des éclosions de variole simienne au Canada.

Ce que vous devez savoir

Pour la déclaration complète, y compris les preuves et la justification, veuillez consulter le site suivant Réponse rapide du CCNI : Orientations provisoires sur l'utilisation d'ImvamuneMD dans le contexte des éclosions de variole simienne au Canada.

Citations

« En réponse aux éclosions de variole simienne au Canada, le CCNI a examiné les preuves disponibles pour le vaccin antivariolique ImvamuneMD qui a été autorisé au Canada en 2020 pour la prévention de la variole simienne. Le vaccin ImvamuneMD devrait constituer un élément important de la réponse à l'éclosion dans certains contextes, mais n'est pas nécessaire pour l'ensemble de la population. Pour l'instant, le CCNI s'est concentré sur l'évaluation de la prophylaxie post-exposition pour protéger les adultes qui ont été récemment exposés à la variole simienne dans des contextes où la transmission pourrait être probable. Ce vaccin vivant n'est pas censé se répliquer, et il peut être envisagé pour les personnes immunodéprimées ou enceintes et qui ont été exposées dans un contexte où la transmission pourrait être probable. Il y aura également des circonstances où le vaccin pourra être envisagé pour une utilisation non officiellement approuvée chez les enfants, sachant qu'historiquement, la variole simienne peut provoquer une maladie grave chez les enfants. Nous espérons en apprendre davantage sur la maladie dans les semaines et les mois à venir, notamment sur les moyens les plus efficaces d'utiliser le vaccin dans le cadre d'une stratégie de réponse à une éclosion. »

- Dre Shelley Deeks, présidente du CCNI

« Le Canada connaît actuellement des éclosions de variole simienne. Le Canada a la chance d'avoir accès à ImvamuneMD, un vaccin autorisé par Santé Canada qui peut offrir une certaine protection contre la variole du singe. Les directives du CCNI sur l'utilisation d'ImvamuneMD fournissent une base aux provinces et aux territoires pour déterminer la meilleure façon d'utiliser le vaccin afin d'avoir la plus grande incidence sur la santé publique dans leurs communautés. Les autorités locales sont bien placées pour comprendre où et comment la transmission de la variole simienne a lieu dans leurs collectivités, et l'ASPC appuie les provinces et les territoires dans leurs efforts pour utiliser le vaccin dans le cadre de stratégies ciblées visant à prévenir la propagation de la variole simienne dans leurs territoires. Il y a encore beaucoup d'inconnues sur les éclosions de variole simienne et nous continuerons d'en apprendre davantage et de préciser nos approches à mesure que la situation évolue. Je remercie le CCNI de continuer à fournir des conseils d'experts en temps opportun pour aider à protéger la santé des Canadiens. »

- Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :