Archivée 15 : Résumé de la déclaration du Comité consultative national de l'immunisation (CCNI) mises à jour du 2 juillet 2021

Avis au lecteur

Ceci s'agit d'une publication qui a été archivée. Veuillez consulter la version la plus récente des recommandations sur l'utilisation des vaccins contre la COVID-19.

Sur cette page

Vaccins à ARNm contre la COVID-19 et myocardite

Le CCNI recommande également ce qui suit :

Vous pouvez consulter la déclaration complète sur le site Recommandations sur l’utilisation des vaccins contre la COVID-19 du CCNI.

Ce que vouz devez savoir

Citations

« Nous continuons à voir des risques liés à la COVID-19 dans nos collectivités, et bien que les reportages de vaccination des adultes augmentent chaque jour, il y a eu des éclosions récentes chez les adolescents au Canada et à l’étranger. Il est important que les adolescents continuent à se faire vacciner, en particulier dans le contexte de l’émergence du variant Delta au Canada. »

« Nous suivons de près l’évolution de la situation des rares cas de myocardite ou de péricardite survenant après l’administration d’un vaccin à ARNm chez les jeunes. Le CCNI est encouragé par le fait que le tableau clinique semble léger et se résout rapidement. Les avantages du programme d’immunisation contre la COVID-19 continuent à l’emporter sur le risque relativement faible pour toutes personnes, y compris les adolescents. Il sera important que le consentement éclairé comprenne une discussion sur les éléments à surveiller après la vaccination et sur la nécessité de consulter un médecin si des symptômes apparaissent. Par mesure de précaution, toute personne qui présente une myocardite ou une péricardite après la première dose doit attendre que nous en sachions plus avant de recevoir une seconde dose. »
Dre Shelley Deeks, présidente du CCNI

« Un petit nombre de cas de myocardite et de péricardite ont été signalés au Canada après la vaccination. Les données probantes évoluent et les enquêtes canadiennes et internationales sur une association entre la myocardite/péricardite et les vaccins à ARNm se poursuivent. Je tiens à faire savoir aux Canadiens que les avantages des vaccins à ARNm contre la COVID-19 continuent de l’emporter sur leurs risques potentiels. Il est important que chacun reçoive sa deuxième dose de vaccin afin de bénéficier de la meilleure protection possible. Le gouvernement du Canada encourage les gens à se faire vacciner et à compléter leur série de vaccins dès qu’ils sont admissibles. »
Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique

Prochain ordre du jour du CCNI

Le CCNI continue à examiner activement les preuves émergentes sur les vaccins contre la COVID-19. Les recommandations à venir pourront inclure de nouveaux conseils sur les points suivants :

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :