Archivée : Réflexions : Réduire les disparités sur le plan de la santé en lien avec le diabète : Leçons retenues grâce au programme communautaire de la stratégie canadienne sur le diabète

 

Réflexions

Le diabète est un problème de santé complexe qui ne peut être traité efficacement par un seul secteur ou une seule intervention. Il est de plus en plus reconnu que les déterminants sociaux de la santé (les conditions de vie des Canadiens) sont des facteurs importants de l'incidence du diabète de type 2 et de sa gestion efficace. Les études de cas mises en évidence dans le présent rapport ont chacune permis d'apprendre des leçons importantes des programmes communautaires sur le diabète qui tiennent compte des circonstances de vie des personnes, notamment leur revenu, leurs réseaux de soutien social, leurs pratiques personnelles relatives à la santé, leurs conditions de travail et leur culture.

La plupart des projets décrits dans le présent rapport faisaient appel à la participation, ce qui signifie que les représentants de la population ciblée participaient activement à la planification, à la réalisation ou à l'évaluation des projets (par exemple, par la participation au comité consultatif de projet ou au comité directeur). Ces approches participatives ont permis aux organismes d'atteindre les communautés d'intérêts (groupes d'âge et culturels précis) et de mener des activités appropriées d'éducation en matière de santé.

La plupart des études de cas de ce rapport étaient financées pour un an et les évaluations menées étaient surtout des évaluations de processus (qui documentent et analysent l'étape initiale de l'élaboration et la mise en oeuvre du projet, qui évaluent si les stratégies sont mises en oeuvre comme prévu). Par conséquent, tous les résultats mis en valeur étaient des résultats précoces. Les projets ont eu recours à différentes méthodes d'évaluation (méthodes qualitatives, quantitatives et mixtes). Dans certaines de ces évaluations, il y a eu des difficultés sur le plan méthodologique, peut-être en raison d'un manque de ressources ou de capacités disponibles au sein de l'organisme pour mener une solide évaluation. Les résultats des évaluations reflètent les succès et les défis rencontrés par les organismes responsables de la réalisation des programmes dans la communauté. Néanmoins, nous prévoyons que les premières leçons tirées de ces projets et les méthodes d'évaluation adoptées seront utiles pour d'autres organismes communautaires qui sauront les adapter en vue de prévenir et gérer le diabète et d'autres maladies chroniques au Canada.

Ressources supplémentaires

Stratégie canadienne sur le diabète :

www.phac-aspc.gc.ca/cd-mc/diabetes-diabete/index-fra.php

Le diabète au Canada : Rapport du Système national de surveillance du diabète, 2009

www.snsd.gc.ca

Association canadienne du diabète : Best and Promising Practices (pratiques exemplaires et prometteuses)

(en anglais) www.diabetes.ca/bestpractices

Towards Evidence-Informed Practice (TEIP) Learning Module 3 - Planning for Successful Evaluation (en anglais)

teip.hhrc.net/tools/learning/module_3/index.html


  1. RAPHAEL, D., S. Anstice, K. Raine, et coll., « The Social Determinants of the Incidence and Management of Type 2 Diabetes Mellitus: Are We Prepared to Rethink Our Questions and Redirect Our Research Activities? » , Leadership in Health Services, vol. 16 (2003), p. 10-20.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :