Qu'est-ce qu'une poussée active de MPOC et comment la prévenir?

Les poussées actives sont la principale cause d'hospitalisation et d'incapacité chez les personnes atteintes de MPOC. Une poussée active est une aggravation des symptômes de la MPOC (souffle court, toux, mucus) ou le développement de nouveaux symptômes. Elle est souvent causée par une infection pulmonaire.

Apprendre à prévenir les poussées actives est un élément important de la gestion de votre maladie. Plus tôt la poussée active est traitée, meilleures sont vos chances d'éviter une maladie grave ou l'hospitalisation.

Heureusement, vous pouvez faire plusieurs choses pour prévenir une poussée active :

  • Prenez bien soin de vous. Mangez bien, faites de l'exercice, prenez suffisamment de sommeil et évitez le contact avec des personnes malades. Le fait que vous soyez en santé aidera votre corps à combattre les infections.
  • Prenez tous les médicaments que vous a prescrits votre médecin. Demandez de l'aide si vous avez des questions sur la manière ou le moment de prendre vos médicaments, ou sur leur rôle.
  • Discutez avec votre médecin d'un plan d'action en cas de poussée active. Un plan écrit vous aidera à déterminer si vous avez besoin de rencontrer votre médecin ou d'aller à l'urgence.
  • Faites-vous vacciner contre la grippe à chaque année. Demandez à votre médecin si le vaccin contre la pneumonie est approprié pour vous.
  • Chez plusieurs personnes atteintes de MPOC, l'exposition à certains agents environnementaux peut provoquer des symptômes. Évitez les déclencheurs comme la pollution, la fumée de cigarette et l'air très froid ou humide.

Connaître les signes précurseurs d'une poussée active

Parfois, malgré tous nos efforts, une poussée active peut survenir. Le traitement précoce de la poussée active peut vous permettre d'éviter une maladie grave ou l'hospitalisation. C'est pourquoi il est important de connaître les signes avertisseurs d'une poussée active, notamment :

  • Mucus jaune, vert ou brun
  • Accroissement de la quantité, de l'épaisseur ou de l'adhésivité du mucus
  • Douleur thoracique
  • Fièvre
  • Enflure des chevilles
  • Besoin de dormir en position assise plutôt que couchée
  • Maux de tête matinaux, étourdissements, difficulté à dormir, confusion
  • Lèvres ou doigts bleus
  • Accroissement inhabituel de l'essoufflement
  • Sentiment d'être malade

Si l'un de ces symptômes persiste plus de 24 heures, communiquez immédiatement avec votre médecin; si vous ne pouvez pas le joindre, rendez-vous à l'urgence de votre hôpital.


N'oubliez pas d'utiliser votre plan d'action

Votre plan d'action, établi avec l'aide de votre médecin, est un excellent point de départ pour savoir comment prévenir les poussées actives et quand demander une assistance médicale. N'hésitez pas à demander de l'aide.


Ressources additionnelles

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :