Virus Nipah : À l'intention des professionnels de la santé

Sur cette page

Ce que les professionnels de la santé doivent savoir sur le virus Nipah

Les professionnels de la santé devraient appliquer les mesures courantes de prévention des infections en tout temps lorsqu'ils :

  • s'occupent de patients chez qui l'on soupçonne une infection à virus Nipah
  • s'occupent de patients chez qui l'infection a été confirmée
  • manipulent des échantillons provenant d'eux

En plus des mesures courantes, ils devraient prendre des précautions pour éviter la transmission par gouttelettes ou par contact. Cette mesure est d'autant plus importante, car une transmission interhumaine (plus particulièrement, une transmission nosocomiale) a été signalée.

Seul le personnel formé de laboratoires suffisamment équipés devrait manipuler des échantillons provenant de personnes et d'animaux chez qui l'on soupçonne une infection à virus Nipah.

Prévention et contrôle

Les personnes ayant eu un contact étroit avec un patient infecté doivent être identifiées, et ce, dans les trois semaines suivant l'apparition de la maladie chez le patient.

Ces personnes doivent être suivies, et leur température doit être prise chaque jour pendant les 21 jours qui suivent leur dernière exposition au patient. En cas de fièvre (plus de 38 °C), la personne doit communiquer immédiatement avec un médecin.

Dépistage

Le Le Laboratoire national de microbiologie (LNM) est le seul établissement au Canada où l'on peut manipuler des virus Nipah vivants. Il offre le plus haut niveau de confinement au monde. Il est conforme aux lignes directrices nationales et internationales en matière de santé et de sécurité, ou les dépasse.

Tous les tests associés à des cas soupçonnés d'infection à virus Nipah doivent être effectués dans un laboratoire de niveau de confinement 4 (NC4). Ces laboratoires assurent un confinement maximal par :

  • l'étanchéité complète du laboratoire
  • la décontamination de tous les déchets
  • la filtration de l'air par un dispositif à haute efficacité contre les particules (HEPA)
  • un dispositif de double filtration à haute efficacité (HEPA) de l'air usé
  • l'isolement du personnel des virus par le port d'une combinaison à pression positive

Envoi des échantillons

Si un échantillon doit être analysé, vous devez communiquer avec le service téléphonique d'urgence accessible 24 heures sur 24 au 1 800 545 7661.

Un expert vous aidera à élaborer un plan d'intervention d'urgence pour assurer le transport sécuritaire de l'échantillon jusqu'au LNM.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :