Définition nationale de cas : Variole simienne

Sur cette page

Définition préliminaire des cas aux fins de surveillance pour la variole simienne au Canada

Cas soupçonné

Une personne de tout âge qui se présente avec un ou plusieurs des éléments suivants :

  1. Éruption cutanée aiguëNote de bas de page 2 inexpliquéeNote de bas de page 1 ET présentant au moins l’un des signes ou symptômes suivants :
    • Céphalée
    • Apparition aiguë de fièvre (> 38,5 °C),
    • Adénopathie (ganglions enflés)
    • Myalgie (douleurs musculaires et musculaires)
    • Mal de dos
    • Asthénie (grande faiblesse)
  2. Lésions génitales, périanales ou buccales aiguës inexpliquéesNote de bas de page 1

Cas probable

Une personne de tout âge qui présente une éruption cutanée ou une/des lésion(s) aiguë(s)Note de bas de page 2 inexpliquée(s)Note de bas de page 1

ET

A une ou plusieurs des caractéristiques suivantes :

  1. A un lien épidémiologique avec un cas probable ou confirmé de variole du singe dans les 21 jours précédant l’apparition du symptôme, comme :
    • exposition en personne, y compris les travailleurs de la santé sans équipement de protection individuelle (EPI) approprié;
    • contact physique direct, y compris le contact sexuel; ou contact avec des matières contaminées comme des vêtements ou de la literie.
  2. Antécédents de voyage ou de résidence déclarés dans un endroit où la variole du singe est signaléeNote de bas de page 3 au cours des 21 jours précédant l’apparition des symptômes.

Cas confirmé

Personne dont la présence du virus de la variole du singe est confirmée en laboratoire par la détection de séquences uniques d’ADN viral, soit par réaction en chaîne par polymérase (PCR) en temps réel, soit par séquençage.

Notes de bas de page

Note de bas de page 1

Les causes courantes d’éruptions cutanées aiguës peuvent comprendre la varicelle, le zona, la rougeole, l’herpès simplex, la syphilis, le chancre, le lymphogranulome vénérien, la maladie mains-pieds-bouche.

Retour à la référence de la note de bas de page 1

Note de bas de page 2

Éruption cutanée aiguë
La maladie de la variole du singe comprend une éruption cutanée qui se développe progressivement et qui commence habituellement sur le visage, puis se propage ailleurs sur le corps. L’éruption peut affecter les muqueuses de la bouche, de la langue et des organes génitaux. L’éruption peut aussi toucher les paumes des mains et la plante des pieds. L’éruption peut durer de 2 à 4 semaines et progresse à travers les étapes suivantes avant de tomber :

  • Macules
  • Papules
  • Vésicules
  • Pustules
  • Croûtes

N.B. Il n’est pas nécessaire d’obtenir des résultats de laboratoire négatifs pour les causes courantes d’éruption cutanée énumérées afin de classer un cas comme suspect.

Retour à la référence de la note de bas de page 2

Note de bas de page 3

Antécédents de voyage
Les antécédents de voyage déclarés comprennent les voyages régionaux, nationaux ou internationaux dans les 21 jours précédant l’apparition des symptômes dans toute région où la variole du singe peut être signalée.

Retour à la référence de la note de bas de page 3

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :