Approches relatives à la prévention de la violence familiale et à l'intervention à cet égard

Certains programmes de visites à domicile peuvent prévenir la violence familiale avant qu'elle ne se produise. Par exemple, le partenariat entre les infirmières et les familles, un programme de visite à domicile pour les nouvelles mères à risque, permet de réduire les mauvais traitements physiques à l'égard des enfants et la négligence.

Prévenir la violence familiale et intervenir à cet égard

Le fait de prévenir la violence familiale et d’intervenir à cet égard peut réduire les effets négatifs à long terme sur la santé, la société et le bien-être économique.
La violence familiale se prévient de trois grandes façons :

  • mettre un frein à la violence familiale avant qu’elle ne se produise (prévention primaire); 
  • empêcher la violence familiale de se reproduire après qu’elle ait commencé (prévention secondaire);
  • prendre des mesures à l’égard des effets à long terme de la violence familiale(prévention tertiaire).

Mettre un frein à la violence familiale avant qu’elle ne se produise
Il est possible de prévenir la violence familiale en faisant la promotion de ce qui suit : 

  • relations sécuritaires, stables et enrichissantes entre l’enfant et son parent;
  • relations saines et stratégies de résolution de conflits pour les jeunes;
  • égalité entre les sexes pour les femmes et les filles;       
  • modèles masculins positifs qui enseignent que la violence envers les femmes et les enfants est inacceptable.

Les outils d'évaluation du risque fondés sur des données probantes et validés pour évaluer et analyser les risques d'une victime peuvent faciliter la planification et l'identification de personnes à haut risque. L'évaluation du risque peut également permettre de briser le cycle de violence en cernant et en fournissant de l'aide à ceux plus susceptibles de commettre des actes violents.

Empêcher la violence familiale de se reproduire    
Les ressources ci-dessous répondent aux besoins immédiats des victimes et contribuent à mettre un frein à la violence familiale :

  • soutien du système judiciaire, y compris interventions de la police et de la cour et services aux victimes;
  • refuges pour femmes;
  • protection et arrestation des enfants.

Prendre des mesures à l’égard des effets à long terme de la violence familiale
Certains programmes permettent de réduire les effets à long terme de la violence familiale, tout en empêchant qu’elle se reproduise :

Les services de défense des droits des femmes et des enfants, particulièrement ceux qui aident les victimes à accéder à plusieurs services de façon coordonnée pourraient permettre de prévenir la violence et de réduire les répercussions sociales, juridiques et sur la santé. Le centre de défense des droits des enfants Sheldon Kennedy est un bon exemple.
  • certaines formes de counselling en cas de traumatisme, comme la thérapie comportementale cognitive;
  • requêtes d’ordonnances civiles de protection permanentes pour réduire les occurrences de violence.
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :