Hépatite C : informez-vous

Ce qu'il faut savoir

Vous pouvez l'avoir sans le savoir

Qu'est-ce que l'hépatite C?

L'hépatite C est une maladie du foie provoquée par le virus de l'hépatite C (VHC). Le VHC est beaucoup plus contagieux que le VIH. Il n'existe actuellement aucun vaccin pour prévenir l'infection au VHC.

En 2011, on a estimé que plus de 220 000 personnes avaient été infectées par le VHC au Canada. En 2012, 10 180 nouveaux cas d'hépatite C ont été déclarés au Canada. Il a été estimé que plus de 40 % des personnes qui vivent avec l'hépatite C chronique ne savent même pas qu'elles sont infectées.

Environ 15 à 25 % des adultes se rétablissent dans les six mois suivant l'infection (hépatite C aiguë). Les 75 à 85 % restants sont incapables d'éliminer le virus et auront une infection chronique. L'hépatite C chronique peut être traitée et, dans certains cas, il est possible de la guérir.

Pourquoi l'hépatite C est-elle un problème de santé?

Beaucoup de personnes infectées par le VHC ignorent qu’elles ont le virus parce que les symptômes peuvent prendre de deux à six mois avant de se manifester, et la majorité des gens ne présentent aucun symptôme. Pendant ce temps, l’infection peut être transmise aux autres. Il se peut que vous ne soyez pas au courant de votre infection jusqu’à ce que votre foie soit endommagé. Les complications éventuelles liées à l'infection chronique par le VHC comprennent la cirrhose, l'insuffisance hépatique, le cancer du foie et le décès prématuré.

Votre foie : pourquoi il est important?

Il est important de garder votre foie en bonne santé, car il joue un rôle clé dans l'ensemble de votre santé. Il aide à digérer les aliments et sert comme réservoir de vitamines et minéraux. Plus important encore, il filtre les substances chimiques et d'autres substances qui pénètrent à l'intérieur du corps. Le foie joue aussi un rôle dans la production du sang et des protéines qui sont nécessaires au fonctionnement de l'organisme.

De quelle façon se transmet l'hépatite C?

Affiche - Hépatite C : informez-vous

Télécharger le format de rechange
(Format PDF, 449 Ko, 1 page)

Organisation :
Type : affiche
Date publiée : 2015-03-02

Sujets connexes

Le virus de l'hépatite C se transmet par contact avec le sang d'une personne infectée. Bien que bon nombre de personnes aient été infectées par suite d'un contact avec du sang et des produits sanguins par le passé, le risque de contracter la maladie de cette façon est aujourd'hui négligeable en raison de normes rigoureuses qui assurent la sûreté de la réserve de sang. Aujourd'hui, la majorité des cas de transmission du VHC au Canada sont attribuables à l'utilisation de drogues injectables et au partage d'aiguilles contaminées et d'autres accessoires facilitant la consommation de drogues (p. ex., pailles, pipes, récipients, etc.).

Les facteurs de risque les plus communs de l'infection par le VHC comprennent les suivants :

  • utilisation (passée ou actuelle) de drogues injectables et consommation de drogues par voie intranasale (renifler) en partageant des articles contaminés (p. ex. aiguilles, pailles, pipes, cuillères et récipients);
  • tatouages, perçages ou traitements d'acupuncture au moyen d'équipement non stérilisé ou en l'absence de techniques de stérilisation;
  • exposition à des aiguilles ou à des objets tranchants contaminés par du sang en milieu de travail;
  • avoir reçu des services de santé ou résidé dans les pays où le VHC est courant (p. ex. Asie centrale, Extrême-Orient, Asie du Sud, Australasie, Océanie, Europe de l'Est, Afrique subsaharienne, Afrique du Nord et Moyen-Orient);
  • réception de soins médicaux ou dentaires où les pratiques de base pour le contrôle des infections n'ont pas été adoptées;
  • partage d'articles de soins personnels tels que rasoir, ciseaux, coupe-ongles ou brosse à dents avec une personne infectée;
  • relations sexuelles non protégées qui comprennent un contact avec du sang ou un échange de sang avec une personne infectée, en particulier chez les personnes infectées par le VIH;
  • être né d'une mère atteinte du VHC;
  • transfusion de sang ou de produits sanguins ou transplantation d'organe au Canada avant 1992.

L'hépatite C n'est PAS transmise par un simple contact comme prendre quelqu’un dans ses bras, l'embrasser ou lui serrer la main ou lorsque vous êtes près d’une personne qui tousse ou éternue. Elle ne se transmet pas par l'allaitement, à moins que les mamelons ne soient fissurés et saignent. Le VHC n’est présent ni dans des aliments ni dans l’eau.

Quels sont les symptômes de l'hépatite C?

Vous pouvez contracter l'hépatite C sans présenter de signes ou de symptômes. Parmi les symptômes de l'hépatite C, mentionnons de la fatigue, une perte d'appétit, de la fièvre, des nausées, des vomissements, une urine foncée, des selles blanchâtres, des douleurs abdominales, des douleurs aux articulations et la jaunisse (jaunissement de la peau et des yeux). La majorité des personnes infectées par le VHC ne présenteront pas de symptômes jusqu'à ce que leur foie soit endommagé.

Des médicaments sont offerts pour traiter l'hépatite C, et ceux-ci peuvent aider à vous protéger de graves dommages au foie. Un diagnostic précoce est essentiel, car plus le traitement est commencé tôt, plus les chances d'éliminer le virus sont grandes. Un diagnostic précoce peut également empêcher les personnes atteintes de transmettre le virus à d'autres personnes sans le savoir. Voilà pourquoi il est important de prendre des mesures de précaution contre le VHC et de passer un test de dépistage si vous pensez être infecté.

Comment puis-je me protéger et protéger les autres contre le VHC?

Le meilleur moyen de vous protéger de l'infection par le VHC est de prendre les précautions suivantes :

  • Évitez de partager les aiguilles/seringues, les cuillères, des drogues en solutions ou l'eau, les filtres, les récipients, les pipes ou les pailles utilisés pour renifler de la drogue et tout autre matériel utilisé pour en prendre. Le nettoyage du matériel à l'eau de Javel n'élimine pas toujours complètement le VHC.
  • Évitez les interventions médicales, dentaires ou cosmétiques nécessitant le perçage de la peau (p. ex. les transfusions, l'acupuncture, les perçages corporels et le tatouage), à moins que vous soyez certain que le matériel et les aiguilles sont stériles.
  • Portez des gants en latex si vous êtes susceptible d'entrer en contact avec le sang d'une autre personne.
  • Ne partagez pas des articles personnels comme un rasoir, un coupe-ongles des ciseaux, ou une brosse à dents.
  • Ayez des rapports sexuels protégés. Utilisez des condoms/des digues dentaires pour réduire le risque de contracter des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS), y compris le VHC. Le risque de transmission du VHC par voie sexuelle est minime, mais il n’est pas nul, en particulier pour ceux et celles qui ont plus d’un partenaire sexuel, lorsqu’il y a des antécédents d’infections transmissibles sexuellement avec des plaies ouvertes et pendant les menstruations.
  • Soyez particulièrement prudent lorsque vous voyagez dans des pays où le VHC est répandu.

Comment savoir si j’ai hépatite C?

L'hépatite C peut uniquement être diagnostiquée par un test sanguin. Si vous pensez être à risque de contracter l'hépatite C, ou infecté par le virus, consultez votre fournisseur de soins de santé au sujet du test de dépistage de l’hépatite C.

Et si j'ai l'hépatite C?

Certains adultes infectés par l'hépatite C élimineront le virus d'eux-mêmes dans les 6 mois suivant l'infection. Si vous avez éliminé le virus, vous ne serez plus infecté et ne pourrez plus transmettre le virus à d'autres personnes. Les personnes qui ont éliminé le virus peuvent être réinfectées par le VHC. Tant que votre fournisseur de soins de santé ne vous a pas dit que vous avez éliminé le virus, vous restez contagieux et pouvez encore transmettre le virus à d'autres personnes. La gestion et les soins de l'infection aiguë au VHC sont axés sur le soulagement des symptômes, la prévention des complications et la transmission à d'autres personnes.

Si vous êtes atteint d'hépatite C chronique, votre fournisseur de soins de santé surveillera votre état de près en effectuant des tests sanguins pour vérifier la santé de votre foie, et il pourrait recommander un traitement. Toutes les personnes infectées par le VHC chronique n'ont pas besoin d'être traitées. Une combinaison de médicaments peut être utilisée pour traiter l'hépatite C. Parlez avec votre fournisseur de soins de santé pour savoir si le traitement vous convient.

Pour éviter de causer plus de dommages à votre foie, votre fournisseur de soins de santé peut vous conseiller de vous faire vacciner contre les hépatites A et B. Plusieurs provinces et territoires offrent ce vaccin gratuitement. De plus, il est recommandé d'éviter de prendre de l'alcool afin de réduire le risque de dommage au foie.

Si vous êtes atteint d'hépatite C, vous pouvez infecter d'autres personnes. Vous pouvez éviter de propager le virus en prenant les mêmes précautions indiquées pour réduire le risque d’infection telle que les rapports sexuels protégés, de comportements sans risques liés à l'utilisation de drogues et de bonnes pratiques d'hygiène. En outre :

  • Ne faites jamais don de sang, de tissu, d'organes ou de sperme.
  • Assurez-vous que vos partenaires sexuels et les personnes avec qui vous consommez des drogues ont subi un test de dépistage du VHC.
  • Couvrez les plaies ouvertes ou les lésions cutanées.

Rappelez vous que :

L'hépatite C est une infection qui progresse lentement et que pour beaucoup de personnes, un traitement efficace est disponible. Il est important de savoir si vous êtes infecté pour que vous puissiez prendre les mesures nécessaires pour vous protéger et protéger les autres.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :