La sclérose en plaques au Canada

thumbnail

Télécharger le format de rechange
(Version PDF - 158 Ko)

Organisation : Agence de la santé publique du Canada

Date : 30 mai 2018

La sclérose en plaques (SP) est une maladie du système nerveux central (SNC). Le système immunitaire s’attaque à la myéline (gaine protégeant les nerfs) dans le cerveau, la moelle épinière et les nerfs optiques, perturbant la communication entre le SNC et le reste du corps.

La SP est imprévisible, souvent marquée par une succession de poussées et de rémissions. À l’heure actuelle, la SP est incurable, mais il existe des traitements pour diminuer la fréquence et l’intensité des poussées et soulager les symptômes de la SP.

 Voici certains des symptômes possibles :

  • difficulté à marcher
  • problèmes de vision
  • faiblesse ou maladresse
  • sensation anormale (p. ex. fourmillements, engourdissements)
  • fatigue
  • changements d’humeur et cognitifs
  • douleur

Les causes de la SP ne sont pas pleinement comprises, mais la génétique combinée à d’autres facteurs liés au mode de vie et à l’environnement, par ex., pourraient jouer un rôle.

Selon de nouvelles estimations (année financière 2014–2015), chez les Canadiens de 20 ans et plus :

  • Plus de 77 000 sont atteints de SP; près des 3/4 sont des femmes.
  • Chaque jour, 8 femmes et 3 hommes en moyenne reçoivent un diagnostic de SP.
  • Environ 60 % des adultes ayant récemment reçu un diagnostic de SP ont entre 20 et 49 ans.

Entre 2003–2004 et 2014–2015 :

  • La proportion de Canadiens atteints de SP a augmenté de 1/3, mais le taux de nouveaux cas n’a pas augmenté.
  • Dans l’ensemble, les Canadiens atteints de SP vivent plus longtemps qu’avant.

Pour en apprendre davantage sur la SP au Canada :

Source des données : Système canadien de surveillance des maladies chroniques (SCSMC), mars 2018. Les taux ne comprennent pas les données du Québec et du Yukon. Le nombre de cas prévalents et incidents au Québec et au Yukon ont été estimés à partir des taux canadiens et ajoutés au nombre de cas total au Canada. Les données du SCSMC reposent sur des données administratives sur la santé et incluent les personnes atteintes de SP diagnostiquée qui ont eu recours au système de santé pendant la période de collecte des données. Ceci peut conduire à une sous-estimation du nombre total de personnes ayant reçu un diagnostic de SP au cours de leur vie. Remerciements : Ce travail a été rendu possible grâce à la collaboration entre l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) et l’ensemble des gouvernements provinciaux et territoriaux du Canada, ainsi qu’à la contribution des spécialistes du Groupe de travail sur les maladies neurologiques du SCSMC. Cette infographie a été produite par l’ASPC et ne devrait pas être perçue comme ayant été endossée par les provinces et les territoires.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :