Utilisation du masque contre la COVID-19 : Types de masques et de respirateurs

Le présent avis s’adresse au grand public. Il ne porte pas sur la santé au travail, notamment dans les établissements de soins de santé.

Le tableau compare différents types de masques et de respirateurs. Consultez-le pour vous aider à choisir un masque ou un respirateur. Certains produits sont plus faciles à trouver ou à acheter que d’autres, et les coûts peuvent varier.

Les masques non médicaux, les masques médicaux et les respirateurs peuvent tous être utilisés dans la collectivité.

L’efficacité des masques non médicaux pour prévenir la propagation de la COVID-19 peut varier en fonction de nombreux facteurs. Elle dépend des matériaux, de la méthode de fabrication, de l’ajustement et de l’utilisation appropriée. Certains masques non médicaux peuvent aider à prévenir la propagation de la COVID-19 de la même façon que les masques médicaux s’ils sont :

En général, même si les masques non médicaux peuvent aider à prévenir la propagation de la COVID-19, les masques médicaux et les respirateurs offrent une meilleure protection. Quel que soit le type de masque choisi, un bon ajustement favorise une meilleure efficacité.

Il n’existe actuellement aucune norme obligatoire pour les masques non médicaux vendus au Canada. Les masques médicaux et les respirateurs vendus au Canada doivent respecter les normes établies au pays en matière de filtration, de perméabilité à l’air et de résistance aux liquides.

Pour vous aider à éviter, à vous et aux autres, d’être exposés à la COVID-19, veillez à ce que le masque ou le respirateur que vous choisissez soit :

N’utilisez pas de masques ou de respirateurs ayant des soupapes d’expiration. Ils permettent aux particules respiratoires infectieuses de se propager à l’extérieur du masque. Ils n’empêchent pas la propagation de la COVID-19.

Types de masques et respirateurs Disponibilité Fabrication Ajustement Considérations et normes réglementaires
Masques non médicaux (avec un exemple de couche filtrante)

Fabriqués à la maison ou disponibles sur le marché.

Offerts en divers tailles et types de tissus.

Doivent être faits d’au moins 2 couches de tissu perméable à l’air tissé serré, comme du coton. Ils devraient également avoir une troisième couche intermédiaire de tissu filtrant, comme le polypropylène non tissé, pour améliorer la filtration.

Peuvent contenir une poche pour insérer un filtre amovible.

Peuvent être disponibles avec des fenêtres transparentes.

Réutilisables ou jetables.

Réutilisables si lavés lorsqu’ils sont sales ou humides.

L’ajustement varie selon la forme et le style du masque.

Il est possible d’améliorer l’ajustement en utilisant différentes méthodes, telles que l’ajustement des attaches, des bandes ou des boucles latérales et du couvre-nez flexible (le cas échéant).

Il n’existe aucune norme ou réglementation pour les masques non médicaux au Canada. Certaines normes internationales sont disponibles (AFNOR en Europe, ASTM aux États-Unis).

Les masques non médicaux ne sont pas considérés comme des instruments médicaux en vertu du Règlement sur les instruments médicaux.

L’efficacité des masques non médicaux pour aider à prévenir la propagation de la COVID-19 varie grandement et dépend de ce qui suit :

  • matériaux utilisés
  • fabrication
  • ajustement
  • utilisation appropriée
Masques médicaux (masques d’intervention ou chirurgicaux)

Disponibles sur le marché.

Offerts en tailles pour adultes et enfants.

Les matériaux de confection peuvent varier, mais doivent respecter les normes de filtration établies.

Généralement à usage unique et jetables, mais peuvent être réutilisés jusqu’à ce qu’ils soient visiblement sales, humides ou endommagés.

L’ajustement du masque peut varier selon la taille et les caractéristiques de votre visage.

Il est possible d’améliorer l’ajustement en utilisant différentes méthodes, telles que l’ajustement des attaches ou des boucles latérales et l’ajustement du couvre-nez flexible.

Certains masques non médicaux jetables peuvent ressembler à des masques médicaux, mais ne respectent pas les normes réglementaires.

Recherchez un masque médical portant ASTM F2100 ou EN 14683 sur l’étiquette de la boîte. Cela signifie que ce masque a été testé et répond aux normes internationales en matière de :

  • filtration particulaire et bactérienne
  • perméabilité à l’air résistance aux liquides
  • inflammabilité des matériaux

Il n'existe pas de normes reconnues au Canada pour les masques médicaux transparents.  

Respirateurs

Disponibles sur le marché.

Il peut être difficile de trouver des tailles plus petites pour les enfants.

Les matériaux de fabrication peuvent varier, mais doivent respecter les normes de filtration pour les respirateurs.

La fabrication permet un meilleur ajustement qu'un masque médical.

Non disponibles avec des fenêtres transparentes.

Généralement à usage unique et jetables, mais peuvent être réutilisés jusqu’à ce qu’ils soient visiblement sales, humides ou endommagés.

Conçus pour être bien ajusté au visage.

Sur certains respirateurs, il est possible d’améliorer l’ajustement des attaches, des bandes ou des boucles latérales et du couvre-nez.

Un respirateur porté dans la communauté n'a pas besoin d'être soumis à un test d'ajustement formel.

Vérifiez que votre respirateur est approuvé par Santé Canada.

Les respirateurs NIOSH N95 avec un numéro d'approbation estampillé sur l'appareil, représenté par TC-84A-####n.

95PFE ou des respirateurs de type CA-N95 et CA-N99 certifiés CSA et marqués conformément à la norme CSA Z94.4.1.

Les respirateurs KN95 qui répondent à la norme GB 2626-2019.

Les respirateurs KF94 qui répondent à la norme KMOEL-2017-64.

Les respirateurs FFP2 conformes à la norme EN 149-2001.

Pour en savoir plus

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :