Rapport national : Décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes au Canada (publié en mars 2018)

 

Citation proposée

Comité consultatif spécial sur l'épidémie de surdoses d'opioïdes. Rapport national : Décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes au Canada (de janvier 2016 à septembre 2017). Rapport publié en ligne. Ottawa : Agence de la santé publique du Canada, mars 2018.

 

Faits saillants

La crise des opioïdes sévit dans toutes les régions du pays, mais on observe des différences marquées entre les provinces ou territoires quant aux taux de décès et aux substances en cause. D'après les données déclarées au 22 mars 2018 :

  • En 2016, on dénombrait 2 946 décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes au Canada.
    • 88 % étaient accidentels (non intentionnels)
  • De janvier à septembre 2017, on dénombrait au moins 2 923 décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes; 92 % étaient accidentels;
    • le fentanyl ou les analogues du fentanyl étaient en cause dans 72 % des décès accidentels apparemment liés à la consommation d'opioïdes, contre 55 % en 2016;
    • la plupart des décès accidentels apparemment liés à la consommation d'opioïdes ont eu lieu chez les hommes (76 %) et chez les personnes âgées de 30 à 39 ans (28 %).
  • Ces nombres devraient changer à mesure que d'autres données deviendront disponibles.

Sur cette page

Contexte

Le Canada connaît une grave crise de consommation d'opioïdes qui continue de prendre de l'ampleur. Partout au pays, cette crise a des effets dévastateurs sur les familles et les collectivités.  

Une information précise sur cette crise facilitera les efforts en vue de réduire les préjudices et les décès causés par les opioïdes. 

Le gouvernement du Canada collabore étroitement avec les provinces et les territoires à la collecte et à la communication de données sur les décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes.

Les données contenues dans le présent rapport :

  • sont mises à jour quatre fois par an;
  • peuvent évoluer selon les examens et les affinements dont elles sont l'objet;
  • ont été recueillies par les provinces et les territoires depuis les cabinets respectifs de leurs coroners en chef et médecins légistes;
  • ont été communiquées par l'intermédiaire du Comité consultatif spécial sur l'épidémie de surdoses d'opioïdes (CCS).

Les changements survenus depuis la publication du dernier rapport sont les suivants :

  • l'ajout des données préliminaires disponibles pour la période de juillet à septembre 2017;
  • les mises à jour des données précédemment obtenues de janvier 2016 à juin 2017;
  • des sections présentant séparément les données sur les décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes classés comme accidentels ou suicides, lorsque cette information est disponible.

1.0 Décès apparemment liés aux opioïdes au Canada

La crise des opioïdes sévit dans toutes les régions du pays, mais un certain nombre de provinces et de territoires sont touchés plus que les autres. D'après les données déclarées au 22 mars 2018 :

  • en 2016, on dénombrait 2 946 décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes au Canada, ce qui correspond à un taux de décès de 8,1 par 100 000 habitants (voir le tableau 1) Note de bas de page a ;
  • de janvier à septembre 2017, on dénombrait au moins 2 923 décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes, ce qui correspond à un taux de décès annuel estimé de 10,6 par 100 000 habitants en 2017 (voir le tableau 1) Note de bas de page b ;
  • de janvier à septembre 2017, le nombre de décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes était de 45 % Note de bas de page c plus élevé que celui observé à la même période en 2016, bien que ces résultats pourraient changer à mesure que des données seront disponibles ou mises à jour.
Figure 1a. Nombre et taux de décès (par 100 000 habitants) apparemment liés à la consommation d'opioïdes selon la province ou le territoire, en 2016

Figure 1a

Équivalent textuel
Figure 1a. Nombre et taux de décès (par 100 000 habitants) apparemment liés à la consommation d'opioïdes selon la province ou le territoire, 2016.
Province ou territoire Le nombre de décès Taux pour 100 000 habitants
Colombie-Britannique Note de bas de figure 1a - 1 1008 21.2
Alberta 606 14.3
Saskatchewan 76 6.6
Manitoba 69 5.2
Ontario 867 6.2
Québec Note de bas de figure 1a - 2 199 2.4
Nouveau-Brunswick 33 4.4
Nouvelle-Écosse 53 5.6
Île-du-Prince-Édouard 5 3.3
Terre-Neuve-et-Labrador 18 3.4
Yukon 7 18.4
Territoires du Nord-Ouest 5 11.2
Nunavut Suppression Suppression

Figure 1b. Nombre de décès (de janvier à septembre) et taux de décès annuel estimé (par 100 000 habitants) apparemment liés à la consommation d'opioïdes selon la province ou le territoire, en 2017

Figure 1b

Équivalent textuel
Figure 1b. Nombre (de janvier à septembre) et taux annuel estimé de décès (par 100 000 habitants) apparemment liés à la consommation d'opioïdes selon la province ou le territoire, 2017.
Province ou territoire Le nombre de décès Taux pour 100 000 habitantsfigure 1b Note de bas de page 1
Colombie-Britanniquefigure 1b Note de bas de page 2 1138 31.5
Alberta 546 17
Saskatchewan 28 3.2
Manitoba 66 6.6
Ontario 942 8.8
Québec figure 1b Note de bas de page 3 93 1.5
Nouveau-Brunswick 28 4.9
Nouvelle-Écosse 49 6.8
Île-du-Prince-Édouard 1 0.9
Terre-Neuve-et-Labrador 26 6.6
Yukon 5 17.3
Territoires du Nord-Ouest 1 3.0
Nunavut Suppression Suppression
figure 1b Note de bas de page 1

Les taux annuels estimés pour 2017 sont fondés sur les données disponibles recueillies de janvier à septembre 2017.

Retour à la référence de la figure 1b note de bas de page 1

figure 1b Note de bas de page 2

La Colombie-Britannique déclare les décès qui sont liés à toutes les drogues illicites, et non limité aux opioïdes.

Retour à la référence de la figure 1b note de bas de page 2

figure 1b Note de bas de page 3

Comprend les données de juillet à septembre seulement. En ce qui concerne les données de 2017, le Québec déclare les décès qui sont liés à toutes les drogues illicites, et non limité aux opioïdes. Ce nombre devrait continuer d'augmenter.

Retour à la référence de la figure 1b note de bas de page 3

Tableau 1. Sommaire des décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes, en 2016 et de janvier à septembre 2017 Tableau 1 Note de bas de page 1
  2016 2017 (de janvier à septembre)
Nombre 2 946 2 923
Taux par 100 000 habitants 8,1 10,6 Tableau 1 Note de bas de page 2
% d'hommes 68 % 76 %
Groupe d'âge 19 ans et moins 2 % 2 %
De 20 à 29 ans 18 % 19 %
De 30 à 39 ans 27 % 28 %
De 40 à 49 ans 21 % 23 %
De 50 à 59 ans 23 % 19 %
De 60 à 69 ans 7 % 8 %
70 ans et plus 2 % 1 %
% avec  du fentanyl ou des analogues du fentanyl Tableau 1 Note de bas de page 3 impliquées dans le décès Tableau 1 Note de bas de page 4 51 % 68 %
%  avec des substances  non opioïdes Tableau 1 Note de bas de page 5  impliquées dans le décès Tableau 1 Note de bas de page 4 71 % 77 %
Tableau 1 Note de bas de page 1

Les données des provinces et des territoires ne précisaient pas toutes le mode de décès et l'état d'avancement de l'enquête, et ne portaient pas nécessairement sur toutes les périodes (de janvier 2016 à septembre 2017); voir le tableau 4 pour obtenir plus de détails. Les données déclarées antérieurement feront l'objet d'une mise à jour dans les rapports qui suivront. Les données de la Colombie-Britannique et les données disponibles du Québec pour 2017 (de juillet à septembre) font état des décès liés à la consommation de toutes les drogues illicites, et non limité aux opioïdes.

Tableau 1 Retour à la référence de la note de bas de page 1

Tableau 1 Note de bas de page 2

Le taux annuel estimé pour 2017 est fondé sur les données disponibles recueillies de janvier à septembre 2017.

Tableau 1 Retour à la référence de la note de bas de page 2

Tableau 1 Note de bas de page 3

Le fait que les pourcentages de décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes impliquant le fentanyl ou des analogues du fentanyl étaient plus élevés en 2017 qu'en 2016 doit être interprété avec prudence. Les différences observées entre les deux périodes peuvent être attribuées à des augmentations relatives du nombre de décès impliquant le fentanyl ou des analogues du fentanyl, ou à un retard dans la déclaration des décès impliquant des opioïdes non liés au fentanyl ou à ses analogues dans certaines provinces ou certains territoires. De plus, ces données sont préliminaires et sujettes à changement.

Tableau 1 Retour à la référence de la note de bas de page 3

Tableau 1 Note de bas de page 4

Compte tenu des différences dans les méthodes de classification des décès dans les provinces et territoires, l'expression « substances impliquées dans le décès » inclut les décès pour lesquels la substance a été détectée ou a directement contribué à la mort, ou les deux.

Tableau 1 Retour à la référence de la note de bas de page 4

Tableau 1 Note de bas de page 5

Ces pourcentages ne comprennent pas les données de la Colombie-Britannique, de la Saskatchewan, de l'Ontario, du Québec et du Nunavut, car les données pour les deux périodes n'étaient pas disponibles. En ce qui a trait à l'Alberta, les données prises en compte dans ces pourcentages concernent uniquement les décès ayant fait l'objet d'une enquête complétée. Consulter la section Opioïdes et autres substances pour obtenir plus de détails.

Tableau 1 Retour à la référence de la note de bas de page 5

2.0 Décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes selon le mode de décès

La section qui suit présente les données sur les décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes selon le mode de décès établi par le coroner ou le médecin légiste pendant ou après une enquête (voir le tableau 2).

Accidentel : Il est conclu à l'issue d'une enquête complète sur le décès que le décès était non intentionnel. Cette catégorie comprend aussi les décès faisant l'objet d'une enquête en cours dont le mode présumé était accidentel ou n'avait pas encore été établi au moment de la déclaration des données.

Suicide : Il est conclu à l'issue d'une enquête complète sur le décès que les opioïdes ont été consommés avec l'intention de se donner la mort. Cette catégorie comprend aussi les décès faisant l'objet d'une enquête en cours dont le mode présumé était le suicide au moment de la déclaration des données.

Indéterminé : Décès ayant fait l'objet d'une enquête complète dont le mode n'a pu être établi compte tenu de l'information disponible ou concurrente.

Pour bien comprendre la manière dont la crise des opioïdes touche les Canadiens, il est essentiel de recueillir des données sur les circonstances des décès, notamment sur leur caractère intentionnel ou non. D'après les données disponibles déclarées au 22 mars 2018, la majorité des décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes étaient accidentels (non intentionnels) en 2016 (88 %) et de janvier à septembre 2017 (92 %) (voir le tableau 2).

Autrement dit, ces données montrent que la grande majorité de décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes était des personnes qui n'avaient pas l'intention de mourir. Il est important d'établir cette distinction pour prévoir une intervention appropriée en santé publique. En effet, le pourcentage élevé de décès non intentionnels accentue la préoccupation soulevée par le fait que diverses drogues illicites sont mélangées à des substances toxiques, comme le fentanyl, à l'insu des gens qui les consomment. Les autorités en santé publique pourront se servir de cette information pour concevoir des stratégies visant à contrer ces risques cachés en vue de réduire les méfaits et de prévenir efficacement les décès non intentionnels apparemment liés à la consommation d'opioïdes.

Tableau 2. Nombre et pourcentage de décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes au Canada selon le mode de décès, en 2016 et de janvier à septembre 2017 Tableau 2 Note de bas de page 1
Mode de décès 2016 2017 (de janvier à septembre)
Nombre Pourcentage Nombre Pourcentage
Accidentel (non intentionnel) 2 593 88,0 % 2 694 92,2 %
Suicide 250 8,5 % 126 4,3 %
Indéterminé 103 3,5 % 103 3,5 %
Total Tableau 1 Note de bas de page 2 2 946   2 923  
 
Tableau 2 Note de bas de page 1

Les données des provinces et des territoires ne précisaient pas toutes le mode de décès et l'état d'avancement de l'enquête, et ne portaient pas nécessairement sur toutes les périodes (de janvier 2016 à septembre 2017); voir le tableau 4 pour obtenir plus de détails. Les données déclarées antérieurement feront l'objet d'une mise à jour dans les rapports qui suivront.

Tableau 2 Retour à la référence de la note de bas de page 1

Tableau 2 Note de bas de page 2

Les données de la Colombie-Britannique et les données disponibles du Québec pour 2017 (de juillet à septembre) font état des décès liés à la consommation de toutes les drogues illicites, et non limité aux opioïdes.

Tableau 2 Retour à la référence de la note de bas de page 2

2.1 Tendances nationales et régionales relatives aux décès accidentels apparemment liés à la consommation d'opioïdes

La section qui suit présente de l'information détaillée sur les décès accidentels apparemment liés à la consommation d'opioïdes, qui permettent de voir qu'un certain nombre de provinces et de territoires sont touchés plus que les autres.

D'après les données déclarées au 22 mars 2018 :

  • en 2016, on dénombrait 2 593 décès accidentels apparemment liés à la consommation d'opioïdes au Canada, ce qui correspond à un taux de décès de 7,2 par 100 000 habitants (voir le tableau 2a) Note de bas de page a ;
  • de janvier à septembre 2017, on dénombrait au moins 2 694 décès accidentels apparemment liés à la consommation d'opioïdes, ce qui correspond à un taux de décès annuel estimé de 9,8 par 100 000 habitants (voir le tableau 2a) Note de bas de page b .
Tableau 2a. Nombre et taux (par 100 000 habitants) de décès accidentels apparemment liés à la consommation d'opioïdes selon la province ou le territoire, en 2016 et de janvier à septembre 2017 Tableau 2a Note de bas de page 1
Province ou territoire 2016 2017
Nombre Taux Nombre
(de janvier à septembre)
Taux annuel estimé Tableau 2a Note de bas de page 2
Colombie-Britannique Tableau 2a Note de bas de page 3 966 20,3 1076 29,8
Alberta 551 13,0 522 16,2
Saskatchewan 69 6,0 25 2,9
Manitoba 57 4,3 55 5,5
Ontario 726 5,2 829 7,8
Québec Tableau 2a Note de bas de page 3 131 1,6 93 1,5
Nouveau-Brunswick 26 3,4 25 4,4
Nouvelle-Écosse 40 4,2 45 6,3
Île-du-Prince-Édouard 5 3,3 1 0,9
Terre-Neuve-et-Labrador 13 2,5 18 4,5
Yukon 5 13,1 4 13,9
Territoires du Nord-Ouest 4 9,0 1 3,0
Nunavut Suppression Suppression Suppression Suppression
Total 2 593 7,2 2 694 9,8

Suppression – Les données peuvent être supprimées pour les provinces et territoires ayant un faible nombre de cas. Consulter la section Limites et facteurs à prendre en considération pour obtenir plus d'information.

Tableau 2a Note de bas de page 1

Les données des provinces et des territoires ne précisaient pas toutes l'état d'avancement de l'enquête et ne portaient pas nécessairement sur toutes les périodes (de janvier 2016 à septembre 2017); voir le tableau 4 pour obtenir plus de détails. Les données déclarées antérieurement feront l'objet d'une mise à jour dans les rapports qui suivront.

Tableau 2a Retour à la référence de la note de bas de page 1

Tableau 2a Note de bas de page 2

Les taux annuels estimés pour 2017 sont fondés sur les données disponibles recueillies de janvier à septembre 2017.

Tableau 2a Retour à la référence de la note de bas de page 2

Tableau 2a Note de bas de page 3

Les données de la Colombie-Britannique et les données disponibles du Québec pour 2017 (de juillet à septembre) font état des décès liés à la consommation de toutes les drogues illicites, et non limité aux opioïdes.

Tableau 2a Retour à la référence de la note de bas de page 3

Tableau 2b. Nombre de décès accidentels apparemment liés à la consommation d'opioïdes par trimestre et selon la province ou le territoire, de janvier 2016 à septembre 2017 Tableau 2b Note de bas de page 1
Province ou territoire 2016 2017 (de janvier à septembre)
De janvier à mars D'avril à juin De juillet à septembre D'octobre à décembre De janvier à mars D'avril à juin De juillet à septembre
Colombie-Britannique Tableau 2b Note de bas de page 2 219 190 191 366 379 389 308
Alberta 117 138 143 153 156 176 190
Saskatchewan Tableau 2b Note de bas de page 3 n.d. n.d. n.d. n.d. n.d. n.d. n.d.
Manitoba 11 10 13 23 31 20 4
Ontario 174 180 174 198 189 265 375
Québec Tableau 2b Note de bas de page 2 41 35 34 21 n.d. n.d. 93
Nouveau-Brunswick 11 3 6 6 8 8 9
Nouvelle-Écosse 14 8 15 3 17 15 13
Île-du-Prince-Édouard Tableau 2b Note de bas de page 3 n.d. n.d. n.d. n.d. Suppression Suppression Suppression
Terre-Neuve-et-Labrador Suppression Suppression Suppression Suppression Suppression Suppression Suppression
Yukon 0 2 0 3 3 0 1
Territoires du Nord-Ouest 1 0 1 2 0 0 1
Nunavut Suppression Suppression Suppression Suppression Suppression Suppression Suppression

n.d. – Les données n'étaient pas disponibles au moment de la publication.

Suppression – Les données peuvent être supprimées pour les provinces et territoires ayant un faible nombre de cas. Consulter la section Limites et facteurs à prendre en considération pour obtenir plus d'information.

Tableau 2b Note de bas de page 1

Les données des provinces et des territoires ne précisaient pas toutes l'état d'avancement de l'enquête sur le décès; voir le tableau 4 pour obtenir plus de détails. Les données déclarées antérieurement feront l'objet d'une mise à jour dans les rapports qui suivront.

Tableau 2b Retour à la référence de la note de bas de page 1

Tableau 2b Note de bas de page 2

Les données de la Colombie-Britannique et les données disponibles du Québec pour 2017 (de juillet à septembre) font état des décès liés à la consommation de toutes les drogues illicites, et non limité aux opioïdes.

Tableau 2b Retour à la référence de la note de bas de page 2

Tableau 2b Note de bas de page 3

Seuls les totaux annuels pour l'Île-du-Prince-Édouard (données de 2016) et la Saskatchewan (données de 2016 et de 2017) étaient disponibles; les données trimestrielles n'étaient pas disponibles au moment de la publication.

Tableau 2b Retour à la référence de la note de bas de page 3

2.2 Tendances des décès accidentels apparemment liés à la consommation d'opioïdes selon le sexe et l'âge

La crise touche les Canadiennes et les Canadiens de tous les horizons. Toutefois, les données disponibles recueillies de janvier 2016 à septembre 2017, telles qu'elles ont été déclarées au 22 mars 2018, révèlent certaines différences selon le sexe et l'âge.

Bien que ces tendances varient selon la province ou le territoire, à l'échelle nationale :

  • la plupart (76 %) des décès accidentels apparemment liés à la consommation d'opioïdes ont eu lieu chez les hommes (voir la figure 2);
  • le pourcentage le plus élevé (28 %) de décès accidentels apparemment liés à la consommation d'opioïdes est observé chez les personnes âgées de 30 à 39 ans (voir le tableau 2c).

Figure 2. Répartition selon le sexe des décès accidentels apparemment liés à la consommation d'opioïdes selon la province ou le territoire, de janvier 2016 à septembre 2017 Figure 2 Note de base de page 1

Figure 2

1- Les données des provinces et des territoires ne précisaient pas toutes l'état d'avancement de l'enquête, et ne portaient pas nécessairement sur toutes les périodes (de janvier 2016 à septembre 2017); voir le tableau 4 pour obtenir plus de détails. Les données déclarées antérieurement feront l'objet d'une mise à jour dans les rapports qui suivront.

2- Les données de la Colombie-Britannique et les données disponibles du Québec pour 2017 (de juillet à septembre) font état des décès liés à la consommation de toutes les drogues illicites, et non limité aux opioïdes.

Équivalent textuel
Figure 2. Répartition selon le sexe des décès accidentels apparemment liés à la consommation d'opioïdes selon la province ou le territoire, de janvier 2016 à septembre 2017Note de bas de page 1
Province ou territoire % hommes % femmes
Colombie-Britannique Figure 2 Note de base de page 2 82% 18%
Alberta 74% 26%
Saskatchewan 62% 38%
Manitoba 67% 33%
Ontario 74% 26%
Québec Figure 2 Note de base de page 2 72% 28%
Nouveau-Brunswick 65% 35%
Nouvelle-Écosse 69% 31%
Île-du-Prince-Édouard Suppression Suppression
Terre-Neuve-et-Labrador 65% 35%
Yukon Suppression Suppression
Territoires du Nord-Ouest Suppression Suppression
Nunavut Suppression Suppression
Total 76% 24%

Suppression – Les données peuvent être supprimées pour les provinces et territoires ayant un faible nombre de cas. Consulter la section Limites et facteurs à prendre en considération pour obtenir plus d'information.

Figure 2 Notes de bas de page

Note de bas de page 1

Les données des provinces et des territoires ne précisaient pas toutes l'état d'avancement de l'enquête, et ne portaient pas nécessairement sur toutes les périodes (de janvier 2016 à septembre 2017); voir le tableau 4 pour obtenir plus de détails. Les données déclarées antérieurement feront l'objet d'une mise à jour dans les rapports qui suivront.

Retour à la référence de la Note de base de page 1 referrer

Note de bas de page 2

Les données de la Colombie-Britannique et les données disponibles du Québec pour 2017 (de juillet à septembre) font état des décès liés à la consommation de toutes les drogues illicites, et non limité aux opioïdes.

Retour à la référence de la Note de base de page 2 referrer

Tableau 2c. Pourcentage de décès accidentels apparemment liés à la consommation d'opioïdes selon le groupe d'âge et la province ou le territoire, de janvier 2016 à septembre 2017 Tableau 2c Note de bas de page 1
Province ou territoire Groupe d'âge
19 ans et moins De 20 à 29 ans De 30 à 39 ans De 40 à 49 ans De 50 à 59 ans De 60 à 69 ans 70 ans et plus
Colombie-Britannique Tableau 2c Note de bas de page 2 2 % 18 % 28 % 24 % 21 % 6 % 0 %
Alberta 3 % 21 % 34 % 19 % 17 % 5 % 1 %
Saskatchewan 3 % 17 % 38 % 14 % 18 % 9 % 1 %
Manitoba 1 % 27 % 34 % 15 % 11 % 10 % 3 %
Ontario 2 % 21 % 25 % 22 % 22 % 7 % 1 %
Québec Tableau 2c Note de bas de page 3 0 % 13 % 21 % 27 % 23 % 11 % 1 %
Nouveau-Brunswick 2 % 20 % 20 % 22 % 22 % 12 % 4 %
Nouvelle-Écosse 2 % 18 % 28 % 19 % 25 % 8 % 0 %
Île-du-Prince-Édouard Suppression Suppression Suppression Suppression Suppression Suppression Suppression
Terre-Neuve-et-Labrador Suppression Suppression Suppression Suppression Suppression Suppression Suppression
Yukon 0 % 11 % 56 % 22 % 11 % 0 % 0 %
Territoires du Nord-Ouest 0 % 40 % 20 % 0 % 20 % 20 % 0 %
Nunavut Suppression Suppression Suppression Suppression Suppression Suppression Suppression
Total 2 % 19 % 28 % 22 % 21 % 7 % 1 %

Suppression – Les données peuvent être supprimées pour les provinces et territoires ayant un faible nombre de cas. Consulter la section Limites et facteurs à prendre en considération pour obtenir plus d'information.

Tableau 2c Note de bas de page 1

Les données des provinces et des territoires ne précisaient pas toutes l'état d'avancement de l'enquête et ne portaient pas nécessairement sur toutes les périodes (de janvier 2016 à septembre 2017); voir le tableau 4 pour obtenir plus de détails. Les données déclarées antérieurement feront l'objet d'une mise à jour dans les rapports qui suivront.

Tableau 2c Retour à la référence de la note de bas de page 1

Tableau 2c Note de bas de page 2

La Colombie-Britannique fait état des décès liés à la consommation de toutes les drogues illicites, dont les opioïdes.

Tableau 2c Retour à la référence de la note de bas de page 2

Tableau 2c Note de bas de page 3

Les pourcentages pour le Québec ne totalisent pas 100 % puisque les données pour les groupes d'âge « 19 ans et moins » et « 70 ans et plus » ont été supprimées en raison du faible nombre de cas. Pour les données disponibles de 2017 (de juillet à septembre), le Québec déclare les décès liés à la consommation de toutes les drogues illicites, et non limité aux opioïdes.

Tableau 2c Retour à la référence de la note de bas de page 3

2.3 Fentanyl, analogues du fentanyl et autres substances en cause dans les décès accidentels apparemment liés à la consommation d'opioïdes

Souvent, les décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes impliques Note de bas de page d de multiples substances, notamment un ou plusieurs opioïdes et des substances non opioïdes. En connaissant le ou les types d'opioïdes et de substances non opioïdes à l'origine de ces décès, on peut aider les autorités en santé publique et les autres organismes publics concernés à communiquer les risques et à cibler les mesures de réduction des méfaits causés par ces substances.

D'après les données disponibles déclarées au 22 mars 2018, le fentanyl ou les analogues du fentanyl sont de plus en plus souvent en cause dans les décès accidentels apparemment liés à la consommation d'opioïdes (voir les tableaux 2d et 2e) :

  • le pourcentage de décès accidentels apparemment liés à la consommation d'opioïdes impliquant le fentanyl ou les analogues du fentanyl était de 55 % en 2016 et est passé à 72 % en 2017 (de janvier à septembre) Note de bas de page e ;
  • le nombre de décès accidentels apparemment liés à la consommation d'opioïdes avec fentanyl ou les analogues du fentanyl a plus que doublé de janvier à septembre 2017 par rapport à la même période en 2016.

De plus, les données disponibles laissent penser que quelque 80 % des décès accidentels apparemment liés à la consommation d'opioïdes survenus de janvier 2016 à septembre 2017Note de bas de page f impliquaient également un ou plusieurs types de substances non opioïdes.

Tableau 2d. Nombre et pourcentage de décès accidentels apparemment liés à la consommation d'opioïdes avec fentanyl ou les analogues du fentanyl selon la province ou le territoire, en 2016 et de janvier à septembre 2017 Tableau 2d Note de bas de page 1
Province ou territoire 2016 2017 (de janvier à septembre)
Nombre Pourcentage Nombre Pourcentage
Colombie-Britannique Tableau 2d Note de bas de page 2 652 67 % 901 84 %
Alberta 355 64 % 400 77 %
Saskatchewan 8 12 % 7 28 %
Manitoba 30 53 % 29 53 %
Ontario 330 45 % 541 68 %
Québec Tableau 2d Note de bas de page 2 30 23 % 15 16 %
Nouveau-Brunswick 3 12 % 7 28 %
Nouvelle-Écosse 10 25 % 5 11 %
Île-du-Prince-Édouard 1 20 % 0 0 %
Terre-Neuve-et-Labrador Suppression Suppression Suppression Suppression
Yukon 4 80 % 3 75 %
Territoires du Nord-Ouest 1 25 % 0 0 %
Nunavut Suppression Suppression Suppression Suppression
Total 1 424 55 % 1 908 72 %

Suppression – Les données peuvent être supprimées pour les provinces et territoires ayant un faible nombre de cas. Consulter la section Limites et facteurs à prendre en considération pour obtenir plus d'information.

Tableau 2d Note de bas de page 1

Les données des provinces et des territoires ne précisaient pas toutes l'état d'avancement de l'enquête et ne portaient pas nécessairement sur toutes les périodes (de janvier 2016 à septembre 2017); voir le tableau 4 pour obtenir plus de détails. Les données déclarées antérieurement feront l'objet d'une mise à jour dans les rapports qui suivront.

Tableau 2d Retour à la référence de la note de bas de page 1

Note de bas de page 2

Les données de la Colombie-Britannique et les données disponibles du Québec pour 2017 (de juillet à septembre) font état des décès liés à la consommation de toutes les drogues illicites, dont les opioïdes. Les données sur les décès liés aux substances illicites avec détection de fentanyl ou des analogues du fentanyl servent ici de variable pour estimer les décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes impliquant le fentanyl ou les analogues du fentanyl.

Tableau 2d Retour à la référence de la note de bas de page 2

Tableau 2e. Nombre de décès accidentels apparemment liés à la consommation d'opioïdes avec fentanyl ou les analogues du fentanyl par trimestre, de janvier 2016 à septembre 2017
  2016 2017 (de janvier à septembre)
De janvier à mars D'avril à juin De juillet à septembre D'octobre à décembre De janvier à mars D'avril à juin De juillet à septembre
Total Tableau 2e Note de bas de page 1 280 311 288 536 559 653 689
Tableau 2e Note de bas de page 1

Les données des provinces et des territoires ne précisaient pas toutes l'état d'avancement de l'enquête et ne portaient pas nécessairement sur toutes les périodes (de janvier 2016 à septembre 2017); voir le tableau 4 pour obtenir plus de détails. Les données déclarées antérieurement feront l'objet d'une mise à jour dans les rapports qui suivront. Les données de la Colombie-Britannique et les données disponibles du Québec pour 2017 (de juillet à septembre) font état des décès liés à la consommation de toutes les drogues illicites, et non limité aux opioïdes. Les données sur les décès liés aux substances illicites avec détection de fentanyl ou des analogues du fentanyl servent ici de variable pour estimer les décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes impliquant le fentanyl ou les analogues du fentanyl. Seuls les totaux annuels pour l'Île-du-Prince-Édouard (données de 2016) et la Saskatchewan (données de 2016 et de 2017) étaient disponibles; les données trimestrielles n'étaient pas disponibles au moment de la publication.

Tableau 2e Retour à la référence de la note de bas de page 1

2.4 Décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes : Suicides

La section qui suit fournit de l'information sur les décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes ayant fait l'objet d'une enquête complète ayant permis d'établir que la consommation des opioïdes visait à se donner la mort. La section comprend aussi les décès faisant l'objet d'une enquête en cours dont le mode de décès est présumé être le suicide.

Tableau 2f. Sommaire des décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes classés comme des suicides ou présumés être des suicides au Canada, en 2016 et de janvier à septembre 2017 Tableau 2f Note de bas de page 1
  2016 2017 (de janvier à septembre)
Nombre 250 126
Taux par 100 000 habitants 0,7 0,5 Tableau 2f Note de bas de page 2
% d'hommes 47 % 54 %
Groupe d'âge 19 ans et moins 2% 1%
De 20 à 29 ans 9 % 10 %
De 30 à 39 ans 11 % 15 %
De 40 à 49 ans 19 % 17 %
De 50 à 59 ans 29 % 25 %
De 60 à 69 ans 21 % 17 %
70 ans et plus 11 % 14 %
% avec  du fentanyl ou des analogues du fentanyl Tableau 2f Note de bas de page 3 impliqués dans le décès Tableau 2f Note de bas de page 4 13 % 18 %
%  avec des substances  non opioïdes Tableau 2f Note de bas de page 5  impliquées dans le décès Tableau 2f Note de bas de page 4 63 % 77 %
Tableau 2f Note de bas de page 1

Les données des provinces et des territoires ne précisaient pas toutes l'état d'avancement de l'enquête et ne portaient pas nécessairement sur toutes les périodes (de janvier 2016 à septembre 2017); voir le tableau 4 pour obtenir plus de détails. Les données de l'Île-du-Prince-Édouard (2016 et 2017) et du Québec (de juillet à septembre 2017) sur les suicides n'étaient pas disponibles au moment de la publication. La Colombie-Britannique déclare les décès qui sont liés à toutes les drogues illicites, et non limité aux opioïdes. Les données déclarées antérieurement feront l'objet d'une mise à jour dans les rapports qui suivront.

Tableau 3 Retour à la référence de la note de bas de page 1

Tableau 2f Note de bas de page 2

Le taux annuel estimé pour 2017 est fondé sur les données disponibles recueillies de janvier à septembre 2017.

Tableau 3 Retour à la référence de la note de bas de page 2

Tableau 2f Note de bas de page 3

Le fait que les pourcentages de décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes impliquant le fentanyl ou des analogues du fentanyl étaient plus élevés en 2017 qu'en 2016 doit être interprété avec prudence. Les différences observées entre les deux périodes peuvent être attribuées à des augmentations relatives du nombre de décès impliquant le fentanyl ou des analogues du fentanyl, ou à un retard dans la déclaration des décès impliquant des opioïdes non liés au fentanyl ou à ses analogues dans certaines provinces ou certains territoires. De plus, ces données sont préliminaires et sujettes à changement.

Tableau 2f Retour à la référence de la note de bas de page 3

Tableau 2f Note de bas de page 4

Compte tenu des différences dans les méthodes de classification des décès dans les provinces et territoires, l'expression « substances impliquées dans le décès » inclut les décès pour lesquels la substance a été détectée ou a directement contribué à la mort, ou les deux.

Tableau 2f Retour à la référence de la note de bas de page 4

Tableau 2f Note de bas de page 5

Ces pourcentages ne comprennent pas les données de la Colombie-Britannique, de la Saskatchewan, de l'Ontario, du Québec, de l'Île-du-Prince-Édouard et du Nunavut, car ces données n'étaient pas disponibles pour les deux périodes. En ce qui a trait à l'Alberta, les données prises en compte dans ces pourcentages concernent uniquement les décès ayant fait l'objet d'une enquête complétée. Consulter la section Opioïdes et autres substances pour obtenir plus de détails.

Tableau 2f Retour à la référence de la note de bas de page 5

Limites et facteurs à prendre en considération

Définition des décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes

Un décès apparemment lié à la consommation d'opioïdes est un décès causé par intoxication (empoisonnement) ou toxicité d'une substance consommée, lorsqu'une ou plusieurs des substances en cause sont des opioïdes, peu importe la façon dont elles ont été obtenues (illégalement ou sur ordonnance).

La manière dont les décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes sont comptés

Les nombres sont fournis par les provinces et les territoires qui recueillent les données depuis les cabinets respectifs de leurs coroners en chef et médecins légistes. Les taux sont calculés au moyen des données sur la population les plus récentes de Statistique Canada.

Les données fournies par les provinces et les territoires peuvent comprendre ce qui suit :

  • les décès ayant fait l'objet d'une enquête complétée ou faisant l'objet d'une enquête en cours;
  • les décès répartis selon les catégories des décès accidentels, des suicides ou des décès au mode indéterminé.

Les données n'incluent pas les décès qui ont été causés par :

  • les conséquences médicales d'une consommation prolongée ou excessive de substances (p. ex. la cirrhose alcoolique);
  • l'aide médicale à mourir;
  • un traumatisme où la consommation d'une ou plusieurs substances a joué un rôle dans le décès, mais n'était pas directement en cause;
  • un homicide.

Toutefois, certaines différences subsistent entre les provinces et territoires quant au type de données déclarées et aux périodes pour lesquelles des données sont disponibles (voir le tableau 4).

Tableau 4. Périodes de déclaration et décès inclus dans les données utilisées pour rédiger ce rapport selon la province ou le territoire.
  BC Tableau 4 Note de bas de page 1 AB SK MB ON Tableau 4 Note de bas de page 2 QC Tableau 4 Note de bas de page 3 NB NS ÎPÉ NL YT NT NU
Période visée (en date du 22 mars 2018)
2016 Janvier à décembre                          
2017 Janvier à mars                          
Avril à juin                          
Juillet à septembre                          
Données déclarées classées selon le mode de décès
Accidentel Enquêtes complétées                         n.d.
Enquêtes en cours – mode de décès présumé être accidentel       n.u. n.u.               n.d.
Enquêtes en cours – décès dont l'investigation est en cours et le mode de décès reste à déterminer au moment de l'établissement du rapport   n.u.           n.u.   n.u. n.u. n.u. n.d.
Suicide Enquêtes complétées                         n.d.
Enquêtes en cours – mode de décès présumé être un suicide       n.u. n.u.               n.d.
Décès dont l'investigation est complétée et un mode de décès ne peut pas être attribué                         n.d.
 
Ces données ont été déclarées par les provinces et territoires et sont prises en compte dans le présent rapport, sauf indications contraires.
n.u.
La classification n'est pas utilisée par la province ou le territoire.
n.d.
Les données n'étaient pas disponibles au moment de la publication.
Tableau 4 Note de bas de page 1

La Colombie-Britannique déclare les décès liés à la consommation de toutes les drogues illicites, dont les opioïdes.

Tableau 4 Retour à la référence de la note de bas de page 1

Note de bas de page 2

Depuis le 1er mai 2017, en Ontario, les données sur les décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes ont été recueillies par le Bureau du coroner en chef à l'aide d'un outil amélioré de collecte de données. Les données de janvier 2016 à septembre 2017 comprennent les décès ayant fait l'objet d'une enquête complétée; toutefois, les données de juillet à septembre 2017 ne tiennent compte que des décès qui font l'objet d'une enquête en cours.

Tableau 4 Retour à la référence de la note de bas de page 2

Note de bas de page 3

Les données du Québec disponibles pour 2016 ne portaient que sur les décès ayant fait l'objet d'une enquête complétée; l'investigation de 28 % des décès survenus en 2016 était en cours. Après le lancement d'un système de surveillance relatif aux opioïdes au Québec, les données sur les décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes faisant l'objet d'une enquête en cours, pour lesquels le mode de décès est présumé être accidentel, ont été déclarées pour la période de juillet à septembre 2017; les données de janvier à juin 2017 n'étaient pas disponibles au moment de la publication. Les données disponibles pour 2017 incluent les décès accidentels liés à la consommation de toutes les drogues illicites, et non limité aux opioïdes. Les données antérieures feront l'objet d'une mise à jour dans les rapports qui suivront.

Tableau 4 Retour à la référence de la note de bas de page 3

Suppression de données

Dans le présent rapport, la suppression des données est effectuée selon les préférences de chaque province ou territoire quant à la manière de tenir compte des préoccupations associées à la publication de faibles valeurs relatives à la population.

  • L'Île-du-Prince-Édouard a supprimé les valeurs trimestrielles de moins de cinq et pour les données réparties selon le sexe et l'âge.
  • Terre-Neuve-et-Labrador a supprimé les valeurs inférieures à cinq.
  • Le Nunavut a supprimé les valeurs inférieures à cinq.
  • Le Québec a supprimé les valeurs de moins de cinq pour les décès dont l'investigation est en cours (de juillet à septembre 2017).

De plus, il y a eu suppression dans certains cas où toutes les données pour une province ou un territoire se retrouvaient dans une même catégorie d'un tableau ou d'une figure.

Opioïdes et autres substances

Le fentanyl et les analogues du fentanyl comprennent les substances suivantes, sans toutefois s'y limiter :

  • 3-méthylfentanyl 
  • acétylfentanyl 
  • butyrylfentanyl
  • carfentanil 
  • despropionyl-fentanyl 
  • fentanyl
  • furanyl-fentanyl
  • norfentanyl

Les opioïdes non liés au fentanyl comprennent les substances suivantes, sans toutefois s'y limiter :

  • métabolites de la buprénorphine
  • codéine 
  • dihydrocodéine
  • héroïne
  • hydrocodone 
  • hydromorphone
  • lopéramide
  • mépéridine 
  • méthadone 
  • monoacétylmorphine
  • morphine 
  • normépéridine
  • oxycodone 
  • tapentadol
  • tramadol
  • U-47700

Les substances non opioïdes comprennent les substances suivantes, sans toutefois s'y limiter :

  • alcool
  • benzodiazépines
  • cocaïne
  • W-18

Limites des données sur les décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes

Les données présentées dans le rapport doivent être interprétées avec prudence.

  • Le rapport repose sur les données présentées à l'Agence de la santé publique du Canada au plus tard le 22 mars 2018. Les données nouvelles ou révisées présentées après cette date seront prises en compte dans les prochains rapports.
  • Les données publiées par les provinces et les territoires peuvent différer des données présentées dans le présent rapport en raison de la disponibilité des données mises à jour et des différences quant au type de données déclarées (p. ex. les modes de décès), aux groupes d'âge sélectionnés, aux périodes visées, etc.
  • Certaines données sont tirées d'enquêtes en cours menées par des coroners et des médecins légistes, et sont donc considérées comme préliminaires et sujettes à changement. La durée d'une enquête et des processus administratifs qui y sont liés dépend des cas et se situe entre 3 et 24 mois environ.
  • Le rapport repose sur des données qui ne précisent pas comment les opioïdes ont été obtenus (illégalement ou sur ordonnance); le niveau de toxicité peut varier selon la provenance de l'opioïde.
  • Les différences entre les provinces et territoires quant aux processus d'enquête sur les décès, aux méthodes de classification des décès, aux tests toxicologiques et aux modes de décès déclarés peuvent avoir une incidence sur l'interprétation et la comparabilité des données présentées dans le rapport.
  • Les variations au fil du temps à l'échelle nationale ne concernent que les provinces et territoires où les données étaient disponibles pour toutes les périodes visées.
  • Les taux figurant ici n'ont pas été rajustés selon les différences provinciales et territoriales existantes dans la répartition selon l'âge.
  • Les taux des provinces et territoires relativement peu peuplés peuvent fluctuer considérablement sous l'effet de variations, même légères, du nombre de décès. Par conséquent, les comparaisons au fil du temps et entre les provinces et territoires doivent être interprétées avec prudence.

Notes de bas de page

Note de bas de page a

Les modifications apportées aux nombres et aux taux de décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes antérieurement déclarés reflètent les mises à jour des données provinciales et territoriales.

Retour à la référence de la note de bas de page a

Note de bas de page b

Le taux annuel estimé pour 2017 est fondé sur les données disponibles recueillies de janvier à septembre 2017.

Retour à la référence de la note de bas de page b

Note de bas de page c

Ce pourcentage ne comprend pas les données de la Saskatchewan, de l'Île-du-Prince-Édouard et du Nunavut.

Retour à la référence de la note de bas de page c

Note de bas de page d

Compte tenu des différences dans les méthodes de classification des décès dans les provinces et territoires, l'expression « implique » inclut les décès où la substance a été détectée ou a directement contribué à la mort, ou les deux.

Retour à la référence de la note de bas de page d

Note de bas de page e

Ces pourcentages ne tiennent pas compte des données de Terre-Neuve-et-Labrador et du Nunavut. Le fait que les pourcentages de décès apparemment liés à la consommation d'opioïdes avec fentanyl ou des analogues du fentanyl étaient plus élevés en 2017 qu'en 2016 doit être interprété avec prudence. Les différences observées entre les deux périodes peuvent être attribuées à des augmentations relatives du nombre de décès impliquant des analogues du fentanyl ou du fentanyl, ou à un retard dans la déclaration des décès impliquant des opioïdes non liés au fentanyl ou aux analogues du fentanyl dans certaines provinces ou certains territoires. De plus, ces données sont préliminaires et sujettes à changement.

Retour à la référence de la note de bas de page e

Note de bas de page f

Les données de la Colombie-Britannique, de la Saskatchewan, de l'Ontario (pour 2017), du Québec (pour 2017) et du Nunavut n'étaient pas disponibles. En ce qui a trait à l'Alberta, les données prises en compte dans ce pourcentage concernent uniquement les décès ayant fait l'objet d'une enquête complétée. Les données de l'Ontario n'incluent pas l'alcool parmi les substances non opioïdes.

Retour à la référence de la note de bas de page f

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :