ARCHIVÉ - Maladies chroniques au Canada

 

Maladies chroniques au Canada - couverture

Volume 29, no 1, 2008

Version PDF intégrale (946 KB)

Le numéro intégral et tous les articles sont téléchargeables en version PDF. Télédéchargement de documents en format PDF

Table des matières

 

Les articles de fond :

1. Littératie et numératie en matière de santé : Facteurs clés dans la compréhension du risque de cancer
Voir résumé

L Donelle, J Arocha, L Hoffman-Goetz

version PDF 125 KB

2. Le dépistage du cancer colorectal au Canada : Résultats d'une enquête nationale
Voir résumé
MJ Sewitch, C Fournier, A Ciampi, A Dyachenko

version PDF 500 KB

3. Surveillance des accidents vasculaires cérébraux au Manitoba, Canada : Estimations fondées sur des bases de données administratives
Voir résumé

DF Moore, LM Lix, MS Yogendran, P Martens, A Tamayo

version PDF 193 KB

4. Sources de données des populations utilisées en surveillance des maladies chroniques
Voir résumé

LM Lix, MS Yogendran, SY Shaw, C Burchill, C Metge, R Bond

version PDF 157 KB

Rapport de l'atelier :

1. Deuxième Enquête sur l'exposition au soleil : Rapport de l'atelier
Bronwen Waller, Erin Pichora, Loraine Marrett

version PDF 168 KB

 

Maladies chroniques au Canada (MCC) est une revue scientifique trimestrielle mettant au point les données probantes actuelles sur la prévention et la lutte contre les maladies chroniques (c.-à-d. non transmissibles) et les traumatismes au Canada. Selon une formule unique et depuis 1980, la revue publie des articles soumis à l'examen par les pairs des auteurs et provenant des secteurs tant public que privé et comprenant des recherches effectuées dans des domaines tels que l'épidémiologie, la santé publique ou communautaire, la biostatistique, les sciences du comportement, et l'économie ou les services de la santé. Tous les articles de fond sont soumis à l'examen par les pairs des auteurs; les autres types d'articles ne le sont pas. Les auteurs demeurent responsables du contenu de leurs articles, et les opinions exprimées ne sont pas forcément celles du Comité de rédaction de MCC, ni celles de l'Agence de la santé publique du Canada.

Résumés des articles de fond Maladies chroniques au Canada, volume 29, no 1, 2008

Article 1 : Littératie et numératie en matière de santé : Facteurs clés dans la compréhension du risque de cancer

Auteurs : L Donelle, J Arocha, L Hoffman-Goetz

Résumé : En cette ère de maladies chroniques et de prise de décision partagée, les personnes sont encouragées à participer à la prise de décisions concernant leurs soins de santé. La littératie (y compris la numératie) en matière de santé est essentielle à une participation significative, et elle est reconnue comme étant un déterminant de la santé. Cette étude visait à décrire l'influence de la littératie, soit les habiletés en lecture de textes suivis et en mathématiques, de l'angoisse des mathématiques, du niveau d'instruction et du contexte de l'information sur la capacité du participant de comprendre l'information sur la prévention du cancer colorectal diffusée sur Internet. Des données sur la littératie, la numératie et l'angoisse des mathématiques, de même que des données démographiques, ont été recueillies pour 140 Canadiens âgés de 50 ans et plus. Les participants ont obtenu des résultats satisfaisants en littératie (STOFHLA), des résultats élevés en numératie (STOFHLA), ils ont présenté des niveaux moyens de numératie en matière de santé, des niveaux faibles de numératie en général et une angoisse des mathématiques modérée. Ils avaient une meilleure compréhension de l'information courante (9,14/11) sur le cancer colorectal comparativement à l'information peu courante (7,64/11) (p < 0,01). La littératie, la numératie, l'angoisse des mathématiques et le niveau d'instruction expliquaient 60 % de la variation dans les résultats obtenus par les participants en ce qui concerne la compréhension de l'information. Il faut présenter un niveau de numératie allant d'un niveau élémentaire à un niveau avancé pour pouvoir comprendre l'information sur les risques liés au cancer diffusée sur Internet. La littératie améliore la numératie lorsque le sujet est moins bien connu. Ces constatations soulignent l'importance de présenter sur Internet de l'information en matière de santé qui tient compte de différents niveaux de littératie et de numératie.

Article 2 : Le dépistage du cancer colorectal au Canada : Résultats d'une enquête nationale

Auteurs : MJ Sewitch, C Fournier, A Ciampi, A Dyachenko

Résumé : Les lignes directrices canadiennes recommandent le dépistage du cancer colorectal (CCR) pour les personnes âgées de 50 à 74 ans. L'étude vise à estimer les taux du dépistage du CCR selon des caractéristiques individuelles et géographiques et de l'observation des lignes directrices en vigueur à l'égard du dépistage du CCR. Des enquêtés du cycle 2.1 de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes 2003 (âgés de ≥ 50 ans, sans CCR passé ou présent) ont participé à l'étude. Les taux d'utilisation et de dépistage par recherche de sang occulte dans les selles (RSOS) et endoscopie ont été calculés. L'échantillon comprend 16 747 résidents de Terre-Neuve, de l'Ontario, de la Saskatchewan et de la Colombie- Britannique. Dans l'ensemble, le taux de dépistage par RSOS était de 7,7 % au cours de la dernière année et le taux de dépistage par endoscopie était de 8,8 % dans les cinq dernières années. Les taux de dépistage par RSOS sont plus élevés chez les personnes sondées plus âgées et les personnes sondées de sexe masculin; les taux de dépistage par endoscopie sont plus élevés chez les interrogés plus âgés. Les personnes de 50 à 59 ans et de plus de 90 ans étaient les moins susceptibles d'avoir subi un dépistage. Environ 70 % des personnes sondées n'observaient pas les lignes directrices en vigueur sur le dépistage du CCR. Les taux d'inobservation étaient plus élevés dans la plupart des régions sanitaires de la Colombie-Britannique. Les données de l'enquête nationale semblent indiquer que le dépistage du CCR au Canada est faible; les personnes plus jeunes et les résidents de la Colombie-Britannique sont les moins susceptibles d'avoir subi un test de dépistage du CCR.

Article 3 : Surveillance des accidents vasculaires cérébraux au Manitoba, Canada : Estimations fondées sur des bases de données administratives

Auteurs : DF Moore, LM Lix, MS Yogendran, P Martens, A Tamayo

Résumé : Dans la présente étude, nous nous sommes penchés sur l'utilisation des bases de données administratives en matière de population dans la surveillance des accidents vasculaires cérébraux. Nous avons tout d'abord effectué une méta-analyse de quatre études, relevées au moyen d'une recherche dans PubMed, qui visaient à évaluer la sensibilité et la spécifi cité des données des hôpitaux dans la détermination des cas d'accident vasculaire cérébral lorsque les registres cliniques ou les dossiers médicaux étaient la méthode de référence. Nous avons ensuite mis au point des algorithmes de détermination des cas fondés sur les données des hôpitaux ainsi que les données relatives aux médecins et aux médicaments de prescription. Enfin, nous avons appliqué ces algorithmes aux données administratives du Manitoba, ce qui a permis d'obtenir des estimations de la prévalence pour les années fi nancières 1995-1996 à 2003-2004, par groupe d'âge, sexe, région de résidence et quintile de revenu. Les résultats de la méta-analyse ont fait ressortir une certaine surdétermination des cas d'accident vasculaire cérébral à partir des données des hôpitaux, lorsque l'algorithme était fondé sur les codes de diagnostic applicables à n'importe quel type de maladie vasculaire cérébrale (rapport de cotes de Mantel-Haenszel [RC] = 1,70 [intervalle de confiance (IC) à 95 % : 1,53-1,88]). Les analyses des données administratives du Manitoba ont révélé que même si le nombre total de cas d'accident vasculaire cérébral variait considérable ment selon l'algorithme, la tendance de la prévalence était stable indépendamment de l'algorithme utilisé.

Article 4 : Sources de données des populations utilisées en surveillance des maladies chroniques

Auteur : LM Lix, MS Yogendran, SY Shaw, C Burchill, C Metge, R Bond

Résumé : Dans cette étude, on a estimé la concordance entre les données des populations administratives et les données des populations d'enquête lorsqu'il s'agit de déterminer les cas d'arthrite, d'asthme, de diabète, de cardiopathie, d'hypertension et d'accident vasculaire cérébral. Des définitions de cas de maladies chroniques, qui variaient de par la source des données, le nombre d'années de données et les codes de diagnostic et de médicaments prescrits employés, ont été élaborées à partir des données administratives du Manitoba. Un recoupement a ensuite été fait entre ces données et celles tirées de l'Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes. La concordance entre ces deux sources de données, estimée par le coefficient κ, a été calculée pour chaque définition de cas, et les différences ont été testées. Les variables socio-démographiques et les variables liées à la comorbidité en lien avec la concordance ont été testées au moyen d'une régression logistique pondérée. C'est pour le diabète et l'hypertension que l'on a observé la concordance la plus élevée, et pour l'arthrite que l'on a observé la concordance la plus faible. Les éléments de la définition de cas qui contribuaient à la concordance la plus élevée entre les deux sources de données des populations variaient selon les maladies chroniques. Il est probable que les données administratives et les données d'enquête concordent peu dans le cas des affections qui sont difficiles à diagnostiquer, mais cette concordance est aussi influencée par les caractéristiques socio-démographiques et l'état de santé des individus. Toute définition de cas de maladie chronique fondée sur des données administratives devrait être accompagnée d'une justification du choix de chacun de ses éléments.

 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :