ARCHIVÉ - 3.0 Surveillance de la maladie invasive à SGA au Canada

 

L'infection invasive à SGA est une maladie à déclaration obligatoire dans toutes les provinces et tous les territoires (PT) au Canada. La plupart d'entre eux comptent sur la surveillance passive pour l'identification des cas. Chaque PT a mis en place des procédures pour la notification rapide des cas aux médecins hygiénistes et la présentation sans délai de rapports aux responsables compétents de la santé publique dans les PT. Le lecteur devrait se reporter aux définitions de cas adoptées dans leur PT respectif pour la présentation de rapports à l'échelle locale.

S. pyogenes est une coccobactérie à Gram positif, qui se présente en paires ou en chaînes de taille petite à moyenne(7). La maladie invasive à SGA est confirmée par des épreuves de laboratoire effectuées sur des échantillons provenant de sites normalement stériles. Les laboratoires locaux de microbiologie effectuent des épreuves de sensibilité aux antibiotiques à des fins cliniques, alors que le Centre national pour le streptocoque (CNS) procède à des épreuves de sensibilité à des fins de surveillance seulement. Certains laboratoires provinciaux de santé publique et laboratoires de référence universitaires peuvent réaliser certaines analyses moléculaires pour appuyer des enquêtes sur des éclosions; toutefois, le CNS est le seul laboratoire au Canada à effectuer le typage de la protéine M et le séquençage du gène emm des isolats de S. pyogenes pour la surveillance systématique. Le sérotypage, le séquençage moléculaire et les épreuves de sensibilité aux antimicrobiens aident à caractériser les éclosions, à déterminer les tendances épidémiologiques et à orienter la prise en charge clinique des cas et des contacts. L'annexe 2 fournit plus de détails sur les services de laboratoire fournis lors des enquêtes sur des éclosions de maladie invasive à SGA.

Seuls les cas confirmés de maladie invasive à SGA sont à déclaration obligatoire à l'échelle nationale. Actuellement, certains PT communiquent chaque mois les données pour chaque cas avec certaines variables de base au Registre national des maladies à déclaration obligatoire, et d'autres transmettent des données agrégées selon l'âge, le sexe et le mois de l'épisode.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :