Des voix pour l'inclusion

Avec vidéodescription

Transcription

Transcription

Participant à la vidéo 1 :

La stigmatisation brosse sur tout individuel.

Participant à la vidéo 2 :

We're all affected by stigma.

Texte sur l’écran : Nous sommes tous touchés par la stigmatisation. (Traduction de l’entrevue originale.)

Participant à la vidéo 3 :

Qu'on est stigmatisée, on sent qu'on est exclu.

Participant à la vidéo 4 :

Les personnes vivant avec des problèmes de santé mentale ou une maladie mentale font partie des groupes les plus stigmatisés.

Participant à la vidéo 5 :

Les Autochtones, les personnes de couleur, les personnes ayant divers problèmes de santé.

Participant à la vidéo 6 :

L’identification stéréotypée avec des terroristes.

Participant à la vidéo 7 :

Il avait un gène d’agressivité. Ça? Non!

Participant à la vidéo 8 :

Nous devons cesser de déshumaniser les personnes vivant avec d’obésité.

Participant à la vidéo 9 :

Même le mot « réfugié » est stigmatisé.

Dre Theresa Tam :

La stigmatisation est une des causes souches de l'iniquité au niveau de la santé au Canada. Elle empêche l'accès aux services de soins de la santé et à d’autres chances de réussites dans la vie.

Participant à la vidéo 1/ texte sur l’écran :

Quand on t’indexe, tu te sens inférieure à quelqu’un d’autre. Donc tout ça là, ça pousse l’individu à ne pas avoir accès aux services dont la personne a besoin pour pouvoir vivre sa vie potentiellement.

Dre Theresa Tam :

Elle cause du stress chronique, ce qui peut provoquer des problèmes de santé physique et mentale.

Texte sur l’écran : La stigmatisation cause du stress chronique.

Participant à la vidéo 4/ texte sur l’écran :

La stigmatisation qu’ils subissent est souvent pire que la maladie elle-même.

Texte sur l’écran : Traduction de l’entrevue originale.

Dre Theresa Tam/ texte sur l’écran:

Elle expose les gens à de la haine et de la violence.

Participant à la vidéo 10/ texte sur l’écran :

Pour moi, la stigmatisation tue littéralement les gens.

Texte sur l’écran : Traduction de l’entrevue originale.

Dre Theresa Tam :

Je m’appelle Theresa Tam. En tant qu’administratrice en chef de la santé publique du Canada, j’ai l’occasion de rencontrer beaucoup de personnes partout au pays. Des travailleurs de la santé. Des chercheurs. Des parents. Des personnes avec toutes sortes d’identités, de forces, de défis et de problèmes de santé. Même si chaque histoire est unique, j’entends le plus souvent que la stigmatisation est un obstacle persistant à la bonne santé. Cette année, mon rapport est un appel à mettre en commun nos efforts pour aborder, réduire et mettre fin à la stigmatisation dans le système de santé du Canada.

La stigmatisation est à la fois un moteur et une conséquence des iniquités en santé et des iniquités sociales.

Et, chaque jour, de nombreuses personnes au Canada ayant le plus besoin de services de santé ne peuvent pas y accéder, ou n’y ont pas accès. Que pouvons-nous faire?

Nous pouvons changer la façon de penser à la stigmatisation. Beaucoup de Canadiens sont victimes de nombreux stigmates en même temps. Il est donc impossible de combattre les stigmates comme ceux-ci…sans aussi combattre les stigmates comme ceux-ci.

Nous pouvons changer le langage déshumanisant comme celui-ci. Et nous pouvons avoir d’autres attitudes envers nos clients et les personnes que nous rencontrons.

Nous pouvons modifier les systèmes qui renforcent la stigmatisation dans nos institutions. Afin que les politiques, les pratiques (et même les espaces physiques) protègent et soutiennent les personnes victimes de stigmatisation. Ce qui implique l’importance de suivre, mesurer et communiquer les progrès de nos actions, quelles qu’elles soient.

Participant à la vidéo 4/ texte sur l’écran :

On doit amener les gens à parler de la santé mentale et à la normaliser.

Texte sur l’écran : Traduction de l’entrevue originale.

Participant à la vidéo 11/ texte sur l’écran :

Embaucher du personnel qui inspire confiance aux communautés touchées.

Texte sur l’écran : Traduction de l’entrevue originale.

Participant à la vidéo 10/ texte sur l’écran :

Les gens adorent quand les Aînés sont impliqués.

Texte sur l’écran : Traduction de l’entrevue originale.

Participant à la vidéo 12/ texte sur l’écran :

Il y a eu un changement dans les lois fédérales concernant la criminalisation de la non-divulgation du VIH.

Participant à la vidéo 7/ texte sur l’écran :

On a déjà contribué énormément à la société d’aujourd’hui. Cette contribution doit être reconnue.

Dre Theresa Tam :

Trop souvent, les personnes victimes de stigmatisation sont aussi celles qui luttent contre le problème. Mais la lutte contre la stigmatisation est notre responsabilité à tous. Ensemble, nous pouvons concevoir le système de santé le plus inclusif du monde.

Texte sur l’écran : Lutte contre la stigmatisation : Vers un système de santé plus inclusif. Rapport de l’administratrice en chef de la santé publique sur l’état de la santé publique au Canada 2019. Dre Tam et l’Agence de la santé publique du Canada remercient les personnes qui ont généreusement partagé leurs histoires dans le cadre de ce projet. Canada.ca/rapportACSP. Agence de la santé publique du Canada.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :