Le gouvernement du Canada fournit un financement à Emerson-Franklin pour alléger les pressions sur les premiers répondants

Communiqué de presse

Le 6 mars 2017
Ottawa (Ontario)
Sécurité publique Canada

Aujourd’hui, l’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a annoncé une contribution de 30 000 $ aux services d’urgence d’Emerson-Franklin au Manitoba. Ce financement aidera à alléger les pressions financières à court terme sur les pompiers volontaires locaux, qui servent de premiers répondants pour plusieurs types de situations d’urgence dans la communauté.

Le ministre Goodale a rendu visite à la collectivité la fin de semaine dernière et a eu l’occasion de rencontrer des membres et des employés de la Gendarmerie royale du Canada, de l’Agence des services frontaliers du Canada, ainsi que des bénévoles locaux et des intervenants d’urgence pour les remercier de leur travail.


Citations

« La municipalité d’Emerson-Franklin et ses travailleurs d’urgence sont intervenus pour aider les demandeurs d’asile dans leur communauté au cours des derniers mois. Nous sommes reconnaissants de leur générosité et de leur bonne volonté quant à la gestion de la situation. Cette contribution aidera les services d’urgence locaux à continuer leur excellent travail. »

– L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

« Nos premiers intervenants constituent le meilleur exemple de notre collectivité. Nous sommes fiers de leur intervention compatissante et professionnelle auprès de ceux qui ont demandé l’asile au Canada. Cette contribution les aidera à continuer de répondre efficacement à cette situation, tout en offrant des services essentiels continus à la communauté. »

–Greg Janzen, préfet d’Emerson-Franklin

Faits en bref

  • La Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés exige que chaque personne cherchant à entrer au Canada doive se soumettre à un contrôle au point d’entrée, pour déterminer si cette personne a le droit d’entrer au Canada, ou qu’elle peut être autorisée à entrer et à rester au Canada.

  • L’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) et la Gendarmerie royale du Canada (GRC) jouent un rôle essentiel dans la protection de la frontière du Canada, prévenant et interceptant l’entrée illégale sur le territoire canadien, ainsi qu’assurant la sécurité des Canadiens.

  • L’ASFC, la GRC et ses partenaires nationaux et internationaux travaillent de concert pour intercepter les personnes qui entrent au Canada illégalement. La GRC est responsable de la sécurité frontalière entre les points d’entrée alors que l’ASFC est responsable de la sécurité frontalière aux points d’entrée et à l’intérieur.

Personnes-ressources

Scott Bardsley
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-998-5681

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657

Suivez Sécurité publique Canada sur Twitter : (@Securite_Canada).

Pour plus de renseignements, veuillez consulter le site Web www.securitepublique.gc.ca.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Please select all that apply:

Privacy statement

Thank you for your help!

You will not receive a reply. For enquiries, contact us.

Date de modification :