Mise à jour sur le processus de sélection du nouveau commissaire de la Gendarmerie royale du Canada

Communiqué de presse

Le 29 juin 2017
Ottawa (Ontario)
Sécurité publique Canada

La plus grande responsabilité de tout gouvernement est d’assurer la sûreté et la sécurité de ses citoyens. Au Canada, sous le leadership de son commissaire, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) joue un rôle central en vue d’aider le gouvernement à s’acquitter de cette responsabilité.

Aujourd’hui, l’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a fait le point sur le processus de sélection d’un nouveau commissaire de la GRC en cours. C’est M. Frank McKenna qui présidera le comité de sélection responsable de créer et de recommander au ministre une liste de candidats hautement qualifiés pour qu’il l’étudie et se fonde sur celle-ci pour présenter sa recommandation au premier ministre. La liste complète des membres du comité et le mandat de ce dernier seront annoncés sous peu.

Un avis de possibilité de nomination sera affiché au cours des prochaines semaines. Les candidatures seront examinées et les candidats hautement qualifiés qui répondent le mieux aux critères de sélection seront convoqués en entrevue et soumis à d’autres évaluations. Ces candidats devront être en mesure de faire avancer les grandes priorités du gouvernement, soit le processus de réconciliation de nation à nation avec les peuples autochtones, son engagement envers l’équité des genres, l’appui des employés souffrant de maladies liées à la santé mentale, la lutte contre le harcèlement en milieu de travail et la protection des libertés civiles des Canadiens.

Le gouvernement du Canada entend annoncer rapidement le nom du nouveau commissaire. Entre‑temps, le sous-commissaire Daniel Dubeau assumera le rôle de commissaire par intérim, conformément à l’article 15 de la Loi sur la Gendarmerie royale du Canada.

Le commissaire Bob Paulson prendra officiellement sa retraite de la GRC le 30 juin prochain, après plus de 30 ans de service et de dévouement. Au cours de son mandat, le commissaire Paulson a apporté d’importantes contributions, notamment en réclamant la modernisation de la GRC, en prenant des mesures pour mieux protéger les premiers intervenants et les Canadiens en rendant prioritaire le déploiement national de trousses de naloxone destinées aux policiers et aux citoyens exposés au fentanyl, en jouant un rôle de premier plan dans le règlement du recours collectif Merlo–Davidson pour harcèlement annoncé en octobre 2016, et en favorisant la santé mentale et le mieux‑être de l’effectif de la GRC, en lançant une stratégie quinquennale sur la santé mentale en 2014.


Citations

« Le gouvernement du Canada est résolu à garantir un processus ouvert, transparent et fondé sur le mérite pour choisir le nouveau commissaire de la GRC. La personne retenue devra montrer des qualités de leadership exemplaire afin de faire progresser les actions prises par la GRC pour régler des dossiers importants entourant la santé mentale et le harcèlement au travail, tout en renforçant le plus possible la confiance du public à l’égard de ce service de police de calibre mondial. Le gouvernement est conscient de l’importance que revêtent l’héritage et la tradition de la GRC, ainsi que du besoin de moderniser ce service – ainsi, il pourra trouver plus efficacement des solutions à long terme. »

– L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

« J’aimerais remercier le commissaire Paulson pour la contribution qu’il a apportée au cours de ses 30 années et plus au service de la GRC. Il a eu une carrière exceptionnelle dans les services policiers, en occupant notamment des postes dans les activités policières de première ligne, les crimes majeurs et les homicides non résolus, les services de police autochtones et communautaires ainsi que les crimes graves et le crime organisé. Dans son rôle de commissaire, il a fait preuve de dévouement envers la GRC et la protection des collectivités canadiennes. »

– L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

Faits en bref

  • En février 2016, le gouvernement du Canada a adopté une nouvelle approche plus rigoureuse à l’égard des nominations par le gouverneur en conseil, comme celle du commissaire de la GRC.

  • Cette approche favorise des processus ouverts, transparents et fondés sur le mérite, qui sont ouverts à tous les Canadiens.

  • Les candidats doivent être en mesure de s’acquitter de leurs tâches avec intégrité et en adoptant un comportement éthique et professionnel irréprochable.

Personnes-ressources

Scott Bardsley
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-998-5681

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
media@ps-sp.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :