Sécurité des communautés : la société de logement islamique Ja’Fari recevra des fonds fédéraux pour renforcer sa sécurité

Communiqué de presse

Le 12 octobre 2017
Richmond Hill (Ontario)

Aujourd’hui, Leona Alleslev, députée de Aurora-Oak Ridges-Richmond Hill, a annoncé, au nom du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, un investissement fédéral de plus de 13 100 dollars destiné à la société de logement islamique Ja’Fari (Crescent Village) dans le cadre du Programme de financement des projets d’infrastructure de sécurité pour les collectivités à risque.

Ce financement appuiera des projets en vue d’améliorer la sécurité notamment par l’installation de caméras sur les bâtiments et dans les stationnements, ainsi que des améliorations aux infrastructures de sécurité actuelles.

Le budget de 2017 prévoyait un financement supplémentaire de cinq millions de dollars sur cinq ans pour soutenir le Programme de financement des projets d’infrastructure de sécurité, qui permet aux communautés de renforcer l’infrastructure de sécurité qui sert à les protéger contre les crimes motivés par la haine.

La combinaison de ce montant au financement existant permettra au Programme d’investir jusqu’à 10 millions de dollars au cours des cinq prochaines années. Chaque année, deux millions de dollars seront accessibles pour aider les organismes à but non lucratif à apporter des améliorations nécessaires aux mesures de sécurité.


Citations

« Les récents incidents sont un rappel bouleversant qu’il faut, et faudra toujours, continuer à réaliser un travail important et délicat pour avoir le Canada inclusif et généreux que nous souhaitons tous et que nous ne pouvons tenir pour acquis. Le Programme de financement des projets d’infrastructure de sécurité est une initiative importante destinée à protéger le droit de tous les Canadiens de professer leur foi et de vivre leur culture sans crainte. Il n’y a aucune place au Canada pour la haine. »

—     L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

« Tout le monde mérite de se sentir en sécurité et protégé dans sa maison. Je suis ravie que la société de logement islamique Ja’Fari ait reçu du financement du programme d’infrastructure de sécurité, non seulement pour protéger nos résidents, mais pour nous assurer que notre communauté se sente en sécurité. »

—     Leona Alleslev, députée de Aurora-Oak Ridges-Richmond Hill

« Cette somme d’argent du gouvernement nous permettra d’installer un plus grand nombre de caméras pour couvrir tous les angles morts et rehausser la sécurité de nos résidents. Nous sommes convaincus que les résidents se sentiront davantage en sécurité après l’ajout de ces caméras. »

—     Hamida Merchant, gestionnaire d’immeubles, société de logement islamique Ja’Fari

Faits en bref

  • Le Programme de financement des projets d’infrastructure de sécurité a été créé pour aider les communautés qui risquent d’être la cible de crimes motivés par la haine à améliorer leur infrastructure de sécurité, ce qui contribue à faire du Canada un lieu plus sécuritaire pour tous les Canadiens.

  • Le financement est offert aux organismes à but non lucratif liés à une communauté à risque d’être victime de crimes motivés par la haine. Les projets approuvés peuvent recevoir jusqu’à 50 % de leur coût total, et ce, jusqu’à concurrence de 100 000 dollars par projet.

  • En décembre 2016, d’importantes améliorations ont été apportées au Programme pour l’adapter davantage aux besoins des communautés. Ces améliorations comprenaient l’inclusion d’une plus vaste gamme de mesures de sécurité aux mesures admissibles au financement (par exemple, les améliorations à l’intérieur et à l’extérieur des installations) et les activités de sensibilisation pour faire en sorte que les diverses communautés soient mises au courant du financement offert. De plus, les changements apportés au processus de demande ont fait en sorte que les décisions relatives au financement sont transmises aux demandeurs dans les quatre mois suivant la fin de chaque appel de propositions.

  • Les organisations intéressées représentant des lieux de culte, des établissements d’enseignement reconnus par les provinces et territoires et des centres communautaires peuvent présenter une demande chaque année, du 1er décembre au 31 janvier, et du 1er juin au 31 juillet, sur le site Web de Sécurité publique Canada, pour obtenir la trousse pour la présentation des demandes et les renseignements connexes.

Liens connexes

Personnes-ressources

Scott Bardsley
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-998-5681

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
media@ps-sp.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :