4 M$ à des organisations d’Alberta pour contrer la radicalisation menant à la violence

Communiqué de presse

Le 19 janvier 2018
Edmonton (Alberta)

Aujourd’hui, l’honorable Amarjeet Sohi, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, a annoncé, au nom de l’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, le versement de près de 4 millions de dollars provenant du Fonds pour la résilience communautaire à deux organisations qui s’emploient à lutter contre la radicalisation menant à la violence en Alberta.

Le service de police d’Edmonton a reçu 2 266 807 dollars sur cinq ans en vue d’un projet axé sur la résilience (The Resiliency Project). En collaboration avec la Ville d’Edmonton et l’organisation pour la prévention de la violence OPV (Organization for the Prevention of Violence), l’initiative vise à dissuader les gens d’emprunter la voie de la radicalisation qui mène à la violence en s’occupant des sources potentielles d’extrémisme violent, à la fois en ligne et hors ligne.

L’organisation pour la prévention de la violence OPV a reçu 1 293 763 dollars sur trois ans pour son projet contre l’extrémisme violent en Alberta (Countering Violent Extremism in Alberta). Le projet permettra d’évaluer et de relever les sources potentielles d’extrémisme violent en Alberta et aidera à établir les partenariats nécessaires afin de lutter contre la radicalisation menant à la violence dans la province.

Les incidents tragiques survenus dans l’ensemble du pays montrent qu’il existe plusieurs idéologies et plusieurs causes de radicalisation menant à la violence et que la prévention est un élément essentiel d’une stratégie efficace en vue d’assurer la sécurité de nos collectivités. Ces organisations adoptent une approche novatrice et collaboratrice en matière de prévention et d’intervention, alors que de nombreux secteurs travaillent ensemble afin de trouver des solutions efficaces qui tiennent compte des réalités locales.

Citations

« Les Canadiens ne se laisseront pas intimider par un acte violent motivé par la haine, et nous n’accepterons pas non plus que nos communautés diversifiées et inclusives soient divisées. Grâce à la collaboration entre les services chargés de l’application de la loi, les communautés et les intervenants de première ligne, nous mettrons en place des solutions pour offrir des services à ceux qui sont à risque dans notre communauté pour contribuer à empêcher que des tragédies se produisent. »

– L’honorable Amarjeet Sohi, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

« Le projet axé sur la résilience permettra à la collectivité de contribuer à empêcher les citoyens de se faire influencer par la violence motivée par des idéologies. Nous accueillons avec gratitude ce financement du gouvernement fédéral, qui nous permettra de voir ce projet porter ses fruits. »

– Chef Rod Knecht, service de police d’Edmonton

« La violence motivée par la haine ne peut être associée à aucune communauté culturelle, ethnique ou religieuse en particulier – il s’agit d’un problème de société. Aucune association ou agence ne détient à elle seule la solution à ce problème, puisqu’il s’agit d’un problème complexe qui nécessite des solutions issues d’une collaboration. Seules les actions collectives de la communauté, des services chargés de l’application de la loi, des professionnels du domaine des services sociaux et des chercheurs peuvent contribuer à assurer une prévention efficace. Nous nous réjouissons du financement accordé par le gouvernement du Canada et du soutien qu’il apporte par rapport aux solutions novatrices et locales. »

– John McCoy, directeur général de l’organisation pour la prévention de la violence OPV

Faits en bref

  • Le projet axé sur la résilience permettra de mettre au point des stratégies de mobilisation communautaire et des contre-discours, de fournir un soutien destiné aux personnes à risque et d’accroître la capacité des forces de l’ordre et des intervenants communautaires à aborder ces questions au moyen de campagnes de formation et de sensibilisation.

  • L’organisation pour la prévention de la violence OPV rassemblera des spécialistes du domaine, des praticiens de première ligne et des activistes communautaires afin d’évaluer différentes sources potentielles d’extrémisme violent en Alberta et d’établir des relations permettant de lutter contre la radicalisation qui mène à la violence dans la province. Les activités comprendront des ateliers et des groupes de discussion, de même que la conception de matériel de formation et de procédures d’intervention. Les constatations tirées des travaux de l’organisation seront présentées aux praticiens, aux membres de la communauté et aux autres intervenants.

  • Par l’intermédiaire du Fonds pour la résilience communautaire, le Centre canadien d’engagement communautaire et de prévention de la violence continue d’honorer l’engagement de Sécurité publique Canada de prévenir la radicalisation qui mène à la violence au Canada.

  • Le Fonds pour la résilience communautaire dispose d’un financement de 2,4 millions de dollars pour les projets existants et les nouveaux projets en 2017-2018 et de 4,4 millions de dollars en 2018-2019. À partir de 2019-2020, le Fonds sera doté d’un financement annuel de 7 millions de dollars pour les projets existants et les nouveaux projets. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Scott Bardsley
Attaché de presse
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-998-5681scott.bardsley@canada.ca

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
media@ps-sp.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :