Le gouvernement du Canada prend des mesures pour prévenir et réduire la violence liée aux armes à feu et aux gangs

Communiqué de presse

Le 19 juin 2018
Ottawa (Ontario)
Sécurité publique Canada

Le gouvernement du Canada s’est engagé à prévenir et à réduire la criminalité, surtout en ce qui concerne les armes à feu et la violence liée aux gangs. Une nouvelle initiative fédérale de 327,6 millions de dollars sur 5 ans pour s’attaquer à l’augmentation de la violence liée aux armes à feu et aux activités des gangs au Canada et la Stratégie nationale pour la prévention du crime (SNPC) sont essentielles dans le cadre de ce travail.

Aujourd’hui, l’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a publié le rapport sommaire du Sommet sur la lutte contre la violence liée aux armes à feu et aux gangs, qui a eu lieu en mars 2018. Le rapport sommaire donne un aperçu des présentations dirigées par des partenaires et des intervenants de partout au pays. Il contribuera à éclairer l’allocation des nouveaux fonds fédéraux pour lutter contre la violence liée aux armes à feu et aux gangs au Canada.

Les principales préoccupations et considérations reflétées dans le rapport sommaire comprennent :

  • L’augmentation du taux de criminalité liée aux armes à feu et aux gangs depuis 2013, et la nature évolutive des gangs, qui sont de plus en plus fluides, mobiles et innovateurs dans leur utilisation de la technologie;
  • La nécessité pour les organismes d’application de la loi d’intégrer les efforts et d’avoir accès à plus de ressources pour l’analyse, la recherche et la formation, et d’améliorer l’échange d’information entre tous les partenaires;
  • L’importance des ressources pour la sécurité frontalière afin de prévenir la contrebande d’armes à feu.

Cette initiative appuiera les mesures d’application de la loi et les projets communautaires de prévention. Elle s’appuiera sur l’expertise et les ressources fédérales liées au trafic illégal d’armes à feu et permettra d’investir dans la sécurité frontalière afin de renforcer l’interdiction des marchandises illicites, y compris les drogues et les armes à feu. Des fonds seront également accordés aux collectivités et aux organisations autochtones pour répondre aux besoins particuliers des collectivités autochtones et des populations urbaines.

De plus, un nouvel appel de demandes a été lancé récemment dans le cadre de la SNPC pour appuyer des projets visant à prévenir ou à réduire les répercussions des gangs, de la violence, de l’intimidation et de la cyberintimidation chez les jeunes, y compris sur les populations autochtones et les groupes vulnérables. L’appel de demandes pour la SNPC est maintenant ouvert et prendra fin le 31 juillet 2018.

Citations

« Bien que le Canada soit un pays sécuritaire de manière générale, au cours des cinq dernières années, la violence liée aux gangs et aux armes à feu a augmenté. Le gouvernement du Canada s’engage à lutter contre cette tendance, et à sécuriser nos communautés au moyen d’un ensemble de mesures qui relèvent du sens commun. Nous sommes reconnaissants pour les commentaires judicieux de nos partenaires au Sommet sur la lutte contre la violence liée aux armes à feu et les idées qui découleront de notre appel pour des projets visant à prévenir la criminalité. Ensemble, nous agissons conjointement pour faire avancer les initiatives de prévention, d’intervention et d’application de la loi. »

- L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

Faits en bref

  • En 2016, la police a signalé 141 homicides attribuables à des gangs, soit 45 de plus qu’en 2015. Depuis 2013, les homicides attribuables à des gangs dans les plus grandes villes du Canada ont presque doublé.

  • Les homicides commis à l’aide d’une arme à feu au Canada ont augmenté de façon constante depuis 2013, pour atteindre 223 en 2016, soit 44 de plus que l’année précédente.

  • En novembre 2017, le gouvernement fédéral a annoncé environ 327,6 millions de dollars sur 5 ans, à compter de 2018-2019, et 100 millions de dollars par année par la suite, pour lutter contre les crimes commis avec des armes à feu et la violence liée aux gangs. Sécurité publique Canada prendra part à des discussions avec ses partenaires en ce qui concerne les résultats du Sommet et la meilleure façon dont l’initiative fédérale peut appuyer les mesures d’application de la loi et les projets menés par les communautés.

  • Le Sommet sur la violence liée aux armes à feu et aux gangs a été organisé à Ottawa (Ontario) par le ministre Goodale le 7 mars 2018 afin de mobiliser plus de 180 experts des organismes d’application de la loi, des Autochtones, des jeunes et des organismes communautaires, des maires des grandes municipalités et des représentants de la plupart des provinces et des territoires et d’aborder les défis, les possibilités et les pratiques exemplaires pour réduire la criminalité liée aux armes à feu et la violence liée aux gangs au Canada.

  • L’appel de demandes de la SNPC est ouvert du 6 juin 2018 au 31 juillet 2018, à 23 h 59 (HNP).

  • En avril 2018, Sécurité publique Canada a lancé le Répertoire en prévention du crime, la première base de données nationale des programmes de prévention du crime fondés sur des données probantes au Canada, en collaboration avec les provinces et les territoires.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Scott Bardsley
Conseiller principal pour les communications
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-998-5681
scott.bardsley@canada.ca

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
ps.mediarelations-relationsaveclesmedias.sp@canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :