Le gouvernement du Canada offre de l’aide aux femmes vulnérables du nord de Winnipeg

Communiqué de presse

Le 8 août 2018

Winnipeg (Manitoba)

Le gouvernement du Canada est déterminé à soutenir les personnes les plus vulnérables. Aujourd’hui, l’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a annoncé qu’une somme de 4 020 371 $ a été mise à la disposition du Women’s Support and Recovery Program offert par le North End Women’s Centre.

Le Women’s Support and Recovery Program offre aux femmes des mesures de soutien à long terme par l’intermédiaire d’une programmation personnalisée et des maisons d’hébergement de transition sécuritaire pour aider, dans une ambiance de respect, celles qui cherchent à surmonter les obstacles qui les empêchent de quitter le commerce du sexe avec dignité et autodétermination.

Le North End Women’s Centre fournit des services aux femmes du nord de Winnipeg depuis 30 ans.


Citations

« Notre gouvernement est déterminé à aider les plus vulnérables et à habiliter les personnes les mieux placées pour offrir de l’aide au sein de la communauté. Ce financement appuiera les services de soutien personnalisés et fournira des maisons d’hébergement de transition sécuritaire aux femmes qui ont réussi à quitter le commerce du sexe. Je suis convaincu que ce programme fera une différente profonde et positive dans la vie de nombreuses femmes du nord de Winnipeg. »

–       L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

« Le North End Women’s Centre (NEWC) fournit des services aux femmes de Winnipeg depuis 34 ans. Nous sommes très reconnaissants de ce financement fourni en vertu de la FAPC, qui nous permettra de continuer à servir les femmes en quête de changement. L’exploitation sexuelle et le trafic sexuel représentent des défis de taille pour notre communauté et notre province. Les victimes d’exploitation sexuelle recommandent fortement que l’on donne aux femmes un accès à des maisons d’hébergement de transition sécuritaire et à des mesures de soutien qui leur permettront de réussir leur transition. Le NEWC répond à ce besoin en offrant un maximum de huit lits en maisons d’hébergement de transition, de même que des programmes destinés aux femmes qui, bien qu’elles aient besoin de soutien, peuvent continuer à vivre dans leur collectivité. Ce programme sera fourni dans le cadre d’une approche de rétablissement holistique, globale, adaptée aux particularités culturelles et tenant compte des traumatismes, qui sera offerte aux femmes lorsqu’elles seront prêtes. Les survivantes pourront acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour rétablir et maintenir leur propre santé et mieux-être. »

–       Cynthia Drebot, directrice générale, North End Women’s Centre

Faits en bref

  • Ce projet a été financé par le Fonds d’action pour la prévention du crime (FAPC) qui soutient différents projets novateurs afin d’explorer de nouveaux moyens d’agir sur les facteurs de risque et de protection connus liés à la délinquance chez les enfants et les jeunes à risque, ainsi que chez les délinquants à risque élevé au sein des collectivités.

  • Du 1er avril 2017 au 31 mars 2018, le gouvernement du Canada a appuyé 59 projets du FAPC dans l’ensemble du pays.

  • Un maximum de 35,4 millions de dollars a été engagé en 2018-2019 pour soutenir le FAPC dans la mise en œuvre et l’évaluation des programmes de prévention du crime.

Liens connexes

Personnes-ressources

Scott Bardsley
Conseiller principal en communications
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-998-5681
scott.bardsley@canada.ca

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
ps.mediarelations-relationsaveclesmedias.sp@canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :