Le gouvernement du Canada offre des services de soutien aux jeunes de Thunder Bay

Communiqué de presse

Le 28 août 2018
Thunder Bay (Ontario)
Sécurité publique Canada

Les jeunes sont la ressource la plus précieuse qui soit au Canada. Cependant, nombreux sont ceux qui sont en situation de vulnérabilité. Voilà pourquoi le gouvernement du Canada en fait une priorité et apporte son soutien à des programmes de prévention à leur intention.

Aujourd’hui, l’honorable Patricia Hajdu, accompagnée du secrétaire parlementaire Don Rusnak, au nom de l’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, a annoncé un montant de 5,6 millions de dollars en fonds fédéraux pour un projet de prévention de la criminalité dans la foulée des recommandations du coroner à la suite de son enquête sur le décès de sept jeunes Autochtones à Thunder Bay.

Afin de soutenir les jeunes en situation de vulnérabilité et d’éviter que des tragédies semblables ne se reproduisent, la municipalité de Thunder Bay mettra en œuvre un programme d’intégration des jeunes (PIJ) dans la collectivité. Financé dans le cadre de la Stratégie nationale pour la prévention du crime (SNPC), le programme quinquennal ciblera les participants de 12 à 24 ans, tout en mettant l’accent sur les jeunes Autochtones qui poursuivent leurs études à Thunder Bay. On s’attend à ce que le nombre des participants s’élève à 1 075 au cours de la période visée par le projet.

Débutant cette année, le PIJ portera sur la prévention de la criminalité chez les jeunes ainsi que sur leur bien-être et leur sécurité par un engagement proactif dans la collectivité et un encadrement individualisé. Il mettra l’accent sur l’offre de mentorats destinés aux jeunes Autochtones aux études à Thunder Bay, une des recommandations du coroner.

C’est le gouvernement de l’Ontario qui avait commandé au coroner une enquête sur le décès de sept jeunes Autochtones, décès survenus entre 2000 et 2011. Tous étaient originaires de collectivités éloignées du Nord et étaient allés à Thunder Bay pour poursuivre leurs études secondaires.

Citations

« La mort de sept jeunes Autochtones à Thunder Bay est une tragédie et, collectivement, nous nous devons de ne jamais les oublier et de voir à ce que cela ne se répète pas. Par l’investissement dans le Programme d’intégration des jeunes, le gouvernement du Canada prend des mesures importantes pour aider les jeunes Autochtones aux études à réussir, à s’adapter à une nouvelle collectivité et, surtout, à penser sécurité. »

- L’honorable Patricia Hajdu, ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et du Travail, au nom de l’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

« Les jeunes Autochtones arrivent dans des villes comme Thunder Bay pour y poursuivre leurs études. Nous devons les accueillir et faire l’impossible pour les aider à réussir. Je suis heureux d’annoncer l’appui du gouvernement fédéral à un programme qui aidera considérablement les nouveaux arrivants à notre ville de sorte qu’ils acquièrent de l’assurance et qu’ils puissent compter sur l’appui de jeunes de leur âge et d’un encadrement par mentorat. »

- Don Rusnak, secrétaire parlementaire auprès de la ministre des Services autochtones et député de la circonscription de Thunder Bay – Rainy River

« Nous saluons et remercions le gouvernement du Canada pour son appui par l’entremise du Fonds d’action pour la prévention du crime. Merci de nous avoir fait confiance avec ce financement afin d’offrir des possibilités sociales, récréatives et culturelles pour améliorer la vie des jeunes à Thunder Bay. »

- Keith Hobbs, maire de Thunder Bay

Faits en bref

  • Du 1er avril 2017 au 31 mars 2018, le gouvernement du Canada a appuyé 77 projets communautaires de prévention de la criminalité aux quatre coins du Canada.

  • La Stratégie nationale pour la prévention du crime est une initiative nationale offrant des moyens efficaces de réduire et de prévenir la criminalité dans les populations à risque et les collectivités vulnérables en intervenant pour atténuer les facteurs sous-jacents de la délinquance chez les personnes à risque.

  • Un montant de jusqu’à 44,5 millions de dollars a été engagé en 2018-2019 pour soutenir l’exécution et l’évaluation de programmes de prévention de la criminalité dans le cadre de la SNPS.

Liens connexes

Personnes-ressources

Scott Bardsley
Conseiller principal en communications
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-998-5681
scott.bardsley@canada.ca

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
ps.mediarelations-relationsaveclesmedias.sp@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :