Lancement du Comité national d’experts sur la lutte contre la radicalisation menant à la violence

Communiqué de presse

Le 7 février 2018

Ottawa (Ontario)

Le gouvernement du Canada travaille constamment à assurer la sécurité des familles et des communautés canadiennes face au terrorisme et à l’extrémisme violent. L’engagement avec les communautés est une partie de l’approche du gouvernement en matière de prévention de la radicalisation menant à la violence avant que des tragédies ne se produisent. Afin de soutenir ces efforts, le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, l’honorable Ralph Goodale, a annoncé aujourd’hui le lancement d’un Comité national d’experts sur la lutte contre la radicalisation menant à la violence.

Le Comité d’experts contribuera aux mesures déjà rigoureuses que le gouvernement du Canada a mises en place pour protéger la sécurité nationale et les Canadiens contre le terrorisme. Les 10 membres du Comité proviennent de toutes les régions du pays, ont une formation et une expertise diversifiées et ils feront avancer les travaux du Centre canadien d'engagement communautaire et de prévention de la violence (Centre canadien). Le Comité d’experts aidera à s’assurer la Stratégie nationale de lutte contre la radicalisation menant à la violence récemment lancée s’alignent avec les trois priorités de la stratégie : acquérir, communiquer et mettre en application des connaissances, s’attaquer à la radicalisation menant à la violence en ligne et soutenir les interventions.

Dre Ghayda Hassan et Peter Sloly ont été nommés coprésidents du Comité d’experts et ils en dirigeront les travaux. Dre Hassan est psychologue clinicienne, professeure à l’Université du Québec à Montréal et coprésidente de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO)en prévention de la radicalisation et de l'extrémisme violents. M. Sloly est un ancien chef adjoint de police pour le Service de police de Toronto et un défenseur pour les modèles de police communautaire qui mettent l’accent sur la prévention.

Citations

« La tâche la plus importante pour un gouvernement est de garder ses citoyens en sécurité. Le nouveau Comité national d’experts sur la lutte contre la radicalisation menant à la violence du Canada aidera notre pays à devenir un leader mondial dans la compréhension des façons de prévenir les types de radicalisation menant à la violence, afin que nous puissions continuer d’être une société ouverte, diversifiée, inclusive et généreuse qui est également sûre et sécuritaire. »

-        L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

« Le Comité d’experts créera des liens avec tous les secteurs de la société et les principales parties prenantes afin de promouvoir des politiques et des programmes plus inclusifs, efficaces et non stigmatisants pour la prévention de la radicalisation violente au Canada. »

-        Dre Ghayda Hassan, coprésidente du Comité national d’experts sur la lutte contre la radicalisation menant à la violence

« Au cours de mes trois décennies dans les services de police, de sécurité et de justice, j’ai découvert que le meilleur moyen de contrer la radicalisation violente est de mettre en place des communautés canadiennes plus saines, plus inclusives et plus résilientes d’un océan à l’autre – promouvoir des services de police progressistes, protéger les communautés marginalisées et offrir des services aux personnes vulnérables sont les principaux éléments de toute stratégie efficace durable en matière de sécurité publique. »

-        M. Peter Sloly, coprésident du Comité national d’experts sur la lutte contre la radicalisation menant à la violence

Faits en bref

  • La recherche démontre que les meilleures solutions pour aborder la radicalisation menant à la violence viennent souvent directement des membres de la communauté.

  • Le Comité d’experts se réunira régulièrement, en ligne et en personne, afin de participer à des discussions et de fournir ses points de vue au ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile.

  • Le Centre canadien dirige les efforts du gouvernement du Canada pour lutter contre la radicalisation menant à la violence et il collabore avec tous les paliers du gouvernement, les organismes sans but lucratif, les communautés, les jeunes, les intervenants de première ligne, les universitaires, les organismes d’application de la loi et les organismes internationaux.

  • La Stratégie nationale de lutte contre la radicalisation menant à la violence décrit l’approche du gouvernement du Canada sur cet enjeu en faisant de la prévention et en éloignant les personnes des idéologies violentes.

  • La radicalisation menant à la violence survient lorsqu’une personne ou un groupe adopte des croyances extrémistes qui les mènent à prôner la violence et, possiblement, à prendre part à des activités terroristes. Des activités qui contribuent à prévenir la radicalisation menant à la violence peuvent inclure du soutien aux discours alternatifs et aux campagnes de messages positifs, tout autant que des interventions personnalisées visant à aider les personnes à se désengager des idéologies violentes.

Liens connexes

Personnes-ressources

Scott Bardsley
Conseiller principal pour les communications
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613‑998‑5681
scott.bardsley@canada.ca

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613‑991‑0657
ps.mediarelations-relationsaveclesmedias.sp@canada.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :