Aide fédérale pour quatre projets d’atténuation des inondations au Nouveau-Brunswick

Communiqué de presse

Le 24 mai 2019
Ottawa (Ontario)
Sécurité publique Canada

Les inondations sont la catastrophe naturelle la plus coûteuse et la plus fréquente au Canada. Les collectivités cherchent des solutions pour atténuer les coûts et les dégâts aux entreprises et aux résidences causés par les inondations. Aujourd’hui, Matt DeCourcey, secrétaire parlementaire du ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté et député de Fredericton, au nom du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, l’honorable Ralph Goodale, a annoncé un financement fédéral de 669 000 $ pour soutenir quatre projets au Nouveau-Brunswick dans le cadre du Programme national d’atténuation des catastrophes (PNAC). De plus, la ville de Fredericton et la ville de Saint John ont établi un partenariat avec le Nouveau-Brunswick afin de fournir 686 250 $ au soutien de ces projets.

Parmi les quatre projets annoncés aujourd’hui :

  • L’un financera la création d’un profil de risque de toute la ville de Fredericton, y compris la réalisation d’une évaluation des risques dans le but de cerner les risques d’inondation, les répercussions potentielles et les vulnérabilités communautaires et des infrastructures pour la somme de 172 250 $;
  • L’un aidera la ville de Saint John la planification de mesures d’atténuation contre les incidents d’inondation à venir afin d’assurer la sécurité du public et d’accéder aux services municipaux essentiels pour un montant total de 81 500 $;
  • Un projet aidera à financer des améliorations anti-inondations à la station de pompage de Musquash à Saint John pour un montant total de 461 500 $;
  • L’autre projet consistera à remplacer le ponceau du ruisseau Corbett Brook pour assurer un raccordement fiable d’eau potable à Fredericton pour un montant total de 640 000 $.

Le gouvernement du Canada prend en charge jusqu’à 50 % des dépenses admissibles pour les projets soumis par les provinces et 75 % des dépenses admissibles pour les projets soumis par les territoires dans le cadre du PNAC. 

Par l’intermédiaire de la Stratégie de sécurité civile pour le Canada publiée récemment, le gouvernement du Canada s’est engagé à travailler avec ses partenaires provinciaux et territoriaux afin de mieux déterminer, prévenir et atténuer l’impact des situations d’urgence et des catastrophes naturelles causées par les conditions météorologiques sur les Canadiens. 

Citations

« Ce printemps, les résidents du Nouveau-Brunswick ont témoigné directement des catastrophes naturelles météorologiques qui deviennent de plus en plus graves, fréquentes, dommageables et coûteuses à cause du changement climatique. Le gouvernement du Canada fait des investissements importants pour aider le Nouveau-Brunswick à mieux se préparer et à faire face aux risques d’inondation. À Fredericton, une meilleure compréhension des risques d’inondations fera une grande différence pour les résidents. »

- Matt DeCourcey, député de Fredericton, au nom de l’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

« Les inondations sont un problème grave au Nouveau-Brunswick. Les efforts d’atténuation sont importants et aucun changement unique ne suffira à réduire complètement la menace. Ces quatre projets – deux études d’atténuation des inondations, une restructuration technique visant à améliorer une infrastructure essentielle et une amélioration du franchissement d’un cours d’eau – sont d’excellents exemples de mesures prises pour améliorer la sécurité des résidents et réduire les effets sur les propriétés. Les investissements annoncés aujourd’hui permettront de réaliser des économies et de protéger demain les habitations et les infrastructures. »

- L’honorable Ross Wetmore, ministre de l’Agriculture, de l’Aquaculture, et des Pêches, au nom de l’honorable Carl Urquhart, ministre de la Sécurité publique et solliciteur général

Faits en bref

  • Le PNAC représente un investissement de 200 millions de dollars sur cinq ans, dont 183 millions de dollars sont disponibles pour des projets à coûts partagés, fondés sur le mérite, avec les provinces et les territoires pour réduire les répercussions des catastrophes naturelles.

  • Depuis son lancement en 2015, le PNAC a approuvé le financement de 363 projets au Canada qui contribuent à l’élaboration de collectivités plus sécuritaires et résilientes.

  • Grâce au PNAC, le gouvernement du Canada aide à mitiger les risques accrus d’inondation et les coûts qui ne cessent d’augmenter, tout en jetant les bases pour des investissements éclairés qui pourraient réduire, voire annuler, les répercussions des inondations.

  • En plus d’investir dans les projets provinciaux et territoriaux axés sur l’atténuation des inondations par l’intermédiaire du PNAC, le gouvernement du Canada :

    • a investi dans des activités de sensibilisation du public et des outils favorisant la gestion des risques et la résilience, comme les guides d’orientation fédéraux sur la cartographie des plaines inondables, afin d’aider tous les ordres de gouvernement à prendre des décisions éclairées sur l’atténuation des inondations;
    • a créé un nouveau fonds fédéral d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes d’une valeur de deux milliards de dollars pour soutenir l’infrastructure nécessaire pour gérer les répercussions des changements climatiques;
    • intègre la résistance aux changements climatiques au Code national du bâtiment et mène des études afin d’intégrer cet aspect à la conception des bâtiments.
  • Selon le Bureau d’assurance du Canada, les dommages assurés en 2016 ont dépassé les 4,9 milliards de dollars, ce qui surpasse le record annuel précédent de 3,2 milliards de dollars établi en 2013, et le coût économique annuel des catastrophes dans le monde a quintuplé depuis les années 1980. Les dommages attribuables aux inondations représentent 80 % des paiements fédéraux d’aide aux sinistrés depuis les 20 dernières années.

  • Des études ont indiqué que des investissements structurels et non structurels, mise en œuvre de concert, ont comme résultats un retour sur l’investissement de 6:1.

Liens connexes

Personnes-ressources

Scott Bardsley
Responsable des médias et des communications
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-998-5681
scott.bardsley@canada.ca

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
ps.mediarelations-relationsaveclesmedias.sp@canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :