Le gouvernement du Canada finance des services communautaires pour soutenir  les personnes à risque à Vancouver

Communiqué de presse

Le 21 mai 2019
Vancouver (Colombie-Britannique)
Sécurité publique Canada

Le gouvernement du Canada soutient les personnes à risque et assure que ceux et celles en situation vulnérable ont accès à l’aide nécessaire pour vivre une vie saine et sécuritaire. Aujourd’hui, le ministre de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé, l’honorable Bill Blair, a annoncé que plus de 2 millions de dollars ont été rendus disponibles dans le cadre de la Stratégie nationale pour la prévention du crime (SNPC) pour le Transitions project offert par la WISH Drop-In Centre Society.

Le Transitions project vise à soutenir les personnes qui quittent l’industrie du sexe en offrant des services personnalisés qui leur permettent de surmonter les obstacles dans leur vie avec dignité et autodétermination, dans un environnement respectueux.

La WISH Drop-In Centre Society est l’une des quatre organisations communautaires locales qui forment le Metro Vancouver Consortium. Il soutient la prestation de services dans le cadre du Transitions project. Les autres partenaires sont la Aboriginal Front Door Society, la Health Initiative for Men, et la PACE Society. L’organisation Battered Women’s Support Services, un ancien membre du consortium, offre également des services de Transitions project. Ce projet quinquennal, lancé en 2016, offre des services à plus de 325 personnes entre les âges de 19 et 50.

Citations

« Notre gouvernement s’engage à mettre en place des politiques de justice pénale axées sur des données probantes qui démontrent leur capacité de prévenir la criminalité et la victimisation et de protéger les collectivités et les citoyens. Nous sommes fiers de soutenir les programmes communautaires qui préviennent la criminalité en donnant aux personnes à risque les moyens de prendre des décisions positives et saines au moyen de soutien et de possibilités qu’elles n’auraient pas autrement. Le gouvernement du Canada est heureux de soutenir ce projet étant donné qu’il aura un impact important sur la collectivité. »

– L’honorable Bill Blair, ministre de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé

« Le Transitions project donne finalement la chance de mettre en commun la vaste expérience de la Aboriginal Front Door Society, des Battered Women’s Support Services, de la Health Initiative for Men, de la PACE Society et de la WISH Drop-In Centre Society. En tant que Metro Vancouver Consortium, nous remercions Sécurité publique Canada et la Ville de Vancouver pour leur financement. Il nous permet de tirer parti de notre expertise collective et de nos pratiques exemplaires afin que nous puissions nous concentrer exclusivement sur les soutiens novateurs et inclusifs que nous offrons aux travailleurs du sexe du Grand Vancouver. »

– Mebrat Beyene, directrice générale, WISH

Faits en bref

  • Le financement a été accordé dans le cadre du Fonds d’action en prévention du crime (FAPC), qui appuie les projets destinés aux enfants et aux jeunes à risques, ainsi qu’aux délinquants à risque élevé dans les collectivités.

  • La SNPC exerce un leadership national en en ce qui a trait aux pratiques efficaces afin de prévenir et de réduire la criminalité au sein des populations à risque et des collectivités vulnérables en prenant des mesures pour atténuer les facteurs sous-jacents qui peuvent influencer les personnes à risque.

  • Le gouvernement du Canada offre jusqu’à 94 millions de dollars sur cinq ans afin d’élaborer des projets de prévention du crime inclusifs, diversifiés et adaptés culturellement partout au pays.

  • Entre le 1er avril 2018 et le 31 mars 2019, le gouvernement du Canada a soutenu 84 projets communautaires de prévention du crime au Canada.

  • La somme de 42,6 millions de dollars a été mise de côté en 2018-2019 pour soutenir la SNPC afin de mettre en œuvre et évaluer des programmes de prévention du crime.

Liens connexes

Personnes-ressources

Marie-Emmanuelle Cadieux
Conseillère en communications
Bureau du ministre de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé

emmanuelle.cadieux@canada.ca

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
ps.mediarelations-relationsaveclesmedias.sp@canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :