Le gouvernement du Canada finance un projet d’atténuation des inondations à Sussex, au Nouveau-Brunswick

Communiqué de presse

13 mai 2019  

Sussex (Nouveau-Brunswick)           

Les inondations sont la catastrophe naturelle la plus coûteuse et la plus fréquente au Canada. Les collectivités cherchent des solutions pour atténuer les dommages causés aux entreprises et aux résidences par les inondations et réduire les coûts associés au rétablissement. Chaque année, les collectivités néo-brunswickoises se remettent de la crue printanière. Dans des collectivités telles que le village de Sussex, les inondations sont un problème non seulement lors de la crue printanière, mais également lors de la fonte des neiges en hiver.

La députée fédérale de Fundy Royal, Alaina Lockhart, a annoncé, au nom du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, un financement fédéral de 637 500 $ au Nouveau-Brunswick dans le cadre du Programme national d’atténuation des catastrophes (PNAC) afin de mieux prévenir les effets des inondations à Sussex.

Cet investissement est présenté à un moment où tous les ordres de gouvernement doivent collaborer pour trouver des solutions durables aux inondations et aux catastrophes naturelles récurrentes. Étant donné que les inondations deviennent de plus en plus courantes, comme nous le voyons avec les inondations consécutives du bassin de la rivière Saint-Jean, des collectivités telles que le village de Sussex présentent des stratégies d’atténuation pour s’adapter à ces événements météorologiques.

Ce financement appuiera la conception et la construction d’une berme d’inondation et d’une station de pompage des eaux pluviales afin de réduire le risque d’inondation de surface de la rivière Kennebecasis dans la région du centre commercial Gateway, la principale zone commerciale de la ville de Sussex. Les bermes d’inondation sont des barrières artificielles de terre, de gravier, de roches ou d’autres matériaux avec les parois en pente et le dessus plat. Les bermes sont utilisées comme mesure pour éviter les inondations afin de se protéger de la montée des eaux. Le projet a débuté en 2018 et il a été prolongé jusqu’au 31 mars 2020.

Le gouvernement du Canada partage jusqu’à 50 % des dépenses admissibles pour les projets soumis par les provinces et 75 % des dépenses admissibles pour les projets soumis par les territoires dans le cadre du PNAC. Dans le cadre de ce projet, le gouvernement fédéral verse une contribution de 637 500 $ à la province et la ville de Sussex verse une contribution de 637 500 $ par l’entremise de la province du Nouveau-Brunswick.

Dans le cadre de la Stratégie de gestion des urgences au Canada publiée récemment, le gouvernement du Canada s’engage à collaborer avec les partenaires provinciaux et territoriaux afin de mieux déterminer les répercussions des urgences et des catastrophes naturelles liées à l’eau sur les Canadiens, planifier pour ces dernières et les réduire.

Citations

« Nous avons récemment constaté l’impact positif de l’intervention gouvernementale aux inondations au Nouveau-Brunswick. De plus, notre gouvernement aide les collectivités à prévenir les inondations. Les inondations sont une menace pour notre sécurité, notre stabilité économique et la subsistance de nos résidents. Le gouvernement du Canada, en partenariat avec la province du Nouveau-Brunswick, fait d’importants investissements dans nos collectivités afin de réduire les effets des inondations et d’accroître notre résilience globale aux catastrophes. Je félicite le village de Sussex d’avoir pris des mesures pour réduire les risques des inondations et leur impact dans la principale zone commerciale de Sussex et j’espère être un partenaire important pour des projets semblables à travers Fundy Royal. »

— Alaina Lockhart, députée fédérale de Fundy Royal, au nom de l’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile.

« Nous sommes encouragés par les étapes prises par des collectivités comme Sussex afin d’atténuer les effets des inondations. C’est un exemple de la façon dont, ensemble, les gouvernements travaillent pour mieux intervenir aux événements météorologiques extrêmes et les prévenir. Ces initiatives sont essentielles pour réduire les dommages et assurer la sécurité de tout le monde. Nous voyons un bon exemple de la résilience communautaire qui commence au niveau local. Nous sommes fiers de jouer un rôle dans l’achèvement de ces projets. Le gouvernement du Nouveau-Brunswick est fier d’aider les collectivités à soumettre des propositions d’atténuation dans le cadre du Programme national d’atténuation des catastrophes. »

— Bruce Northrup, député du Nouveau Brunswick pour la circonscription de Sussex—Funday-St. Martins, au nom de l’honorable Carl Urquart, ministre de la Sécurité publique et solliciteur général

« Les résidents du village de Sussex et moi sommes impatients de commencer la planification de l’atténuation des inondations. Je crois que les inondations dans notre région sont l’enjeu le plus important pour nos résidents et les alentours. Je crois que nous devons commencer à introduire des améliorations liées à l’atténuation des inondations et à explorer l’élaboration d’un Plan directeur afin de trouver une solution pour ces inondations. Quoiqu’il existe des difficultés techniques et d’approbation concernant tout plan, nous devons considérer une solution adéquate et commencer la planification et l’élaboration d’un Plan directeur. Ce projet au centre commercial Gateway est une partie intégrante de notre Plan directeur et un projet essentiel pour jeter les bases de nos efforts d’atténuation à venir et pour protéger une zone commerciale vitale pour le village de Sussex des inondations. »

— Marc Thorne, maire de Sussex

Faits en bref

  • Le PNAC représente un investissement de 200 millions de dollars sur cinq ans, dont 183 millions de dollars sont disponibles pour des projets à coûts partagés, fondés sur le mérite, avec les provinces et les territoires pour réduire les répercussions des catastrophes naturelles.

  • Depuis son lancement en 2015, le PNAC a approuvé le financement de 363 projets au Canada qui contribuent à l’élaboration de collectivités plus sécuritaires et résilientes.

  • Grâce au PNAC, le gouvernement du Canada aide à mitiger les risques accrus d’inondation et les coûts qui ne cessent d’augmenter, tout en jetant les bases pour des investissements éclairés qui pourraient réduire, voire annuler, les répercussions des inondations.

  • En plus d’investir dans les projets provinciaux et territoriaux axés sur l’atténuation des inondations par l’intermédiaire du PNAC, le gouvernement du Canada :

    •  investit dans des activités de sensibilisation du public et des outils favorisant la gestion des risques et la résilience, comme les guides d’orientation fédéraux sur la cartographie des plaines inondables, afin d’aider tous les ordres de gouvernement à prendre des décisions éclairées sur l’atténuation des inondations;
    • a créé un nouveau fonds fédéral d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes d’une valeur de deux milliards de dollars pour soutenir l’infrastructure nécessaire pour gérer les répercussions des changements climatiques;
    • intègre la résistance aux changements climatiques au Code national du bâtiment et mène des études afin d’intégrer cet aspect à la conception des bâtiments.
  • Selon le Bureau d’assurance du Canada, les dommages assurés en 2016 ont dépassé les 4,9 milliards de dollars, ce qui surpasse le record annuel précédent de 3,2 milliards de dollars établi en 2013, et le coût économique annuel des catastrophes dans le monde a quintuplé depuis les années 1980. Les dommages attribuables aux inondations représentent 80 % des paiements fédéraux d’aide aux sinistrés depuis les 20 dernières années.

  • Des études ont indiqué que des investissements structurels et non structurels, mise en œuvre de concert, ont comme résultats un retour sur l’investissement de 6 :1.

Liens connexes

Personnes-ressources

Scott Bardsley
Responsable des médias et des communications
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-998-5681
scott.bardsley@canada.ca

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
ps.mediarelations-relationsaveclesmedias.sp@canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :