Sécurité publique Canada  souligne la traite des personnes avec un nouvel événement de sensibilisation

Avis aux médias

Le 30 juillet, le centre-ville de Toronto célèbre la Journée mondiale de la lutte contre la traite des êtres humains

29 juillet 2021 – TORONTO (Ontario) – La traite des personnes est un crime haineux qui a des conséquences dramatiques chez les victimes, les survivantes et survivants, leurs familles, leurs collectivités et même l’ensemble de la société.

Une campagne de sensibilisation du public se déroulera afin de contrer les perceptions erronées et inciter les Canadien(ne)s à obtenir les faits sur cet enjeu. La traite des personnes est un crime complexe qui est souvent mal compris. Les trafiquants soumettent leurs victimes par diverses formes de coercition et les exploitent à des fins sexuelles ou de travail forcé.

Le vendredi 30 juillet est la Journée mondiale de la lutte contre la traite d’êtres humains des Nations Unies. À cette occasion, nous invitons les Torontois à visiter une exposition éphémère, du 30 juillet au 2 août, au Yonge-Dundas Square. Pendant le mois d’août, l’exposition visitera également les villes de London et Ottawa. Situées le long de l’autoroute 401, ces villes ont été choisies pour illustrer le fait que cette route constitue le corridor utilisé par les trafiquants pour déplacer leurs victimes. 

Cette campagne de sensibilisation a pour but d’inciter les Canadien(ne)s à approfondir leurs connaissances sur cet enjeu et souligner le fait que l’on a parfois une idée fausse de ce qu’est la traite des personnes. La campagne et l’exposition interactive visent à contrer les fausses perceptions, à aider les jeunes et leurs parents à reconnaître les signes possibles de traite des personnes et à reconnaître le fait que celle-ci constitue un problème ici même au Canada. La prévalence de situations de traite des personnes dans les grandes villes du pays peut être attribuable à la plus forte demande pour des services sexuels dans ces lieux. Près d’un cas rapporté sur cinq (17 %) touchait la grande région métropolitaine de Toronto.1

Avant le lancement de l’événement, le 30 juillet, les médias sont invités à réaliser des entrevues virtuelles le 29 juillet : 

Quoi : Demande d’entrevue virtuelle et visite de l’exposition interactive visant à sensibiliser les Canadiens à la traite des personnes au Canada et à les informer sur cette question.

Où : Yonge-Dundas Square

Quand : Vendredi le 30 juillet de 7h à 10h et de 16h à 18h

Porte-parole disponible pour entrevues :

  • Kevin Miller, Porte-parole, Sécurité publique Canada
  • Erin Rogers, Porte-parole, Sécurité publique Canada
  • Magali Deussing, Porte-parole (français), Sécurité publique Canada
  • Tim Warmington, Porte-parole, Sécurité publique Canada
  • Julia Drydyk, directrice générale, The Canadian Centre to End Human Trafficking

Principales statistiques 

  • Plus des deux tiers des cas rapportés aux autorités policières entre 2009 et 2019 se sont produits en Ontario, la plupart du temps le long de l’autoroute 401, corridor largement utilisé par les trafiquants et qui englobe la ville de Toronto2
  • Les cas de traite des personnes rapportés aux autorités policières sont en hausse au Canada, passant de 50 cas en 2009 à 510 cas en 20193
  • Lorsqu’on leur demande de définir ce qu’est la traite des personnes, 95 % des Canadiens confondent la traite des personnes et le trafic des personnes.4
  • Au Canada, la victime type est une femme âgée entre 14 et 22 ans et vit déjà au Canada.5
  • Dans 60 % des cas, le trafiquant connaît déjà sa victime, qui est soit une amie, une connaissance, ou une partenaire intime actuelle ou passée.6

Si vous soupçonnez qu’une personne de votre entourage est peut-être victime de traite des personnes, appelez le 911 ou la Ligne d’urgence canadienne contre la traite des personnes à 1 833 900-1010. Pour en savoir plus, visitez le site du gouvernement du Canada à www.canada.ca/traite-des-personnes (www.canada.ca/human-trafficking).

Pour plus de renseignements et pour réserver une entrevue, communiquez avec :

Brigitte Kenny
Brigitte@HypePR.ca
647-967-3272

[1] La traite des personnes au Canada, Statistique Canada (2019) https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/85-005-x/2021001/article/00001-fra.htm

[2] La traite des personnes au Canada, Statistique Canada (2019) https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/85-005-x/2021001/article/00001-fra.htm

[3]  La traite des personnes au Canada, Statistique Canada (2019) https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/85-005-x/2021001/article/00001-fra.htm

[4] Recherche sur la sensibilisation au problème de la traite des personnes, Sécurité publique Canada (2020) https://epe.lac-bac.gc.ca/100/200/301/pwgsc-tpsgc/por-ef/public_safety_canada/2020/058-19-f/index.html

[5]  Recherche sur la sensibilisation au problème de la traite des personnes, Sécurité publique Canada (2020) https://epe.lac-bac.gc.ca/100/200/301/pwgsc-tpsgc/por-ef/public_safety_canada/2020/058-19-f/index.html

[6]  Recherche sur la sensibilisation au problème de la traite des personnes, Sécurité publique Canada (2020) https://epe.lac-bac.gc.ca/100/200/301/pwgsc-tpsgc/por-ef/public_safety_canada/2020/058-19-f/index.html

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :