Espionnage et ingérence étrangère

Le SCRS enquête sur les menaces pour la sécurité nationale et conseille le gouvernement à cet égard. L’espionnage et l’ingérence étrangère représentent des menaces graves pour la prospérité économique et les intérêts du Canada.

Les activités d’espionnage et d’ingérence étrangère peuvent nuire au Canada en permettant à d’autres pays et à des organisations étrangères d’agir en fonction de leurs propres intérêts stratégiques, et ce, aux dépens du Canada.

Le SCRS s’emploie à mettre au jour ces menaces, à rendre des mesures pour les atténuer et à conseiller le gouvernement.

Espionnage

Des États hostiles utilisent des moyens clandestins pour tenter de recueillir des informations politiques, économiques et militaires au Canada, et ce, de façon à stimuler leurs propres intérêts stratégiques. Beaucoup de gens associent l’espionnage à la collecte d’informations cotées « Très secret », mais les acteurs étatiques s’intéressent à un large éventail d’informations, dont celles qui sont privilégiées et sensibles ou qui concernent les droits de propriété intellectuelle, comme les brevets.

En raison de ses compétences industrielles et technologiques avancées et de son savoir-faire dans certains secteurs, le Canada représente une cible de choix pour les services de renseignement étrangers. Ces derniers s’intéressent à plusieurs secteurs de l’économie canadienne, dont l’aérospatiale, la biopharmaceutique, la biotechnologie, les produits chimiques, les communications, les soins de santé, les technologies de l’information, l’exploitation minière et la métallurgie, l’énergie nucléaire, le pétrole et le gaz, ainsi que l’environnement.

L’espionnage constitue une menace à long terme pour l’économie canadienne et la prospérité collective au pays.

Ingérence étrangère

Au sens de la Loi sur le SCRS, les activités influencées par l’étranger (communément appelées « ingérence étrangère ») désignent les activités « qui touchent le Canada ou s’y déroulent et sont préjudiciables à ses intérêts, et qui sont d’une nature clandestine ou trompeuse ou comportent des menaces envers quiconque ».Il s’agit d’activités que des pays ou des entités étrangères mènent en secret pour tenter d’influencer le changement au Canada en fonction de leurs propres intérêts stratégiques.Au Canada comme dans tout autre pays comportant une population multiculturelle, des forces étrangères tentent de manipuler de façon clandestine et trompeuse des membres de différentes diasporas. Dans bien des cas, les opérations d’ingérence visent à soutenir des programmes politiques étrangers ou à influencer de façon trompeuse tant des processus démocratiques ou des politiques que des représentants officiels du gouvernement du Canada.Ces forces étrangères peuvent, à titre d’exemple, s’ingérer dans le processus électoral, répandre de fausses informations dans les médias sociaux et effectuer des démarches intéressées auprès de personnes influentes.Toutes les administrations publiques (à l’échelon fédéral, provincial et municipal) sont exposées à une telle menace.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :