La Nation sioux des Nakota d'Alexis souligne le début de la construction d'une nouvelle école lors d'une cérémonie d'inauguration des travaux

Communiqué de presse

Le 17 juillet 2019 — Nation sioux des Nakota d'Alexis, Territoire du traité no 6 (Alberta) — Services aux Autochtones Canada

Un lieu d'apprentissage sûr et sain est un élément essentiel d'une éducation de qualité. Le gouvernement du Canada est déterminé à travailler en partenariat avec les communautés des Premières Nations pour construire des écoles qui améliorent les résultats scolaires, suscitent la fierté et renforcent l'identité culturelle des élèves des Premières Nations.

Aujourd'hui, l'honorable Seamus O'Regan, ministre des Services aux Autochtones, a pris part avec le chef Tony Alexis à une cérémonie d'inauguration des travaux dans la Nation sioux des Nakota d'Alexis, en Alberta. Cette activité souligne le début des travaux de construction de la nouvelle école de premier et deuxième cycles du secondaire dans la communauté.

La nouvelle école permettra de régler le problème de surpopulation de l'école actuelle et offrira un plus grand nombre d'options de carrière et de possibilités de formation en technologie afin de préparer les élèves de la Première Nation pour les études postsecondaires et les occasions d'emploi.

Citations

« Nous collaborons avec les Premières Nations pour combler l'écart entre les résultats scolaires des Autochtones et ceux des non-Autochtones. Notre gouvernement a pris d'importants engagements et aujourd'hui nous voyons ces engagements se transformer en changements réels et significatifs. Je tiens à féliciter le chef Tony Alexis, le conseil et la communauté de la Première Nation, mais avant tout les élèves actuels et futurs de cette nouvelle école, laquelle les aidera à se préparer à connaître du succès dans tous leurs projets d'avenir. »

L'honorable Seamus O'Regan, C.P., député
Ministre des Services aux Autochtones

« Au cours des deux dernières années, mon conseil et mon personnel ont travaillé aux côtés du gouvernement fédéral pour la création d'une nouvelle école. Lorsque l'éducation a été introduite auprès de notre peuple par le biais des pensionnats indiens, elle s'est faite terriblement. Aujourd'hui, nous reconnaissons l'importance de l'éducation et nous continuerons d'atteindre de meilleurs résultats scolaires. La nouvelle école facilitera l'apprentissage et offrira l'espace nécessaire pour organiser des cérémonies et élargir notre programmation. Cela permettra à nos membres les plus jeunes de devenir maîtres des institutions tout en célébrant et en préservant notre belle culture. »

Tony Alexis
Chef de la Nation sioux des Nakota d'Alexis

Faits en bref

  • La Nation sioux des Nakota d'Alexis est située à environ 90 km au nord-ouest d'Edmonton. Elle compte plus de 1150 membres vivant dans la réserve, dont plus de 160 élèves fréquentant une école primaire ou secondaire.

  • La Nation a fourni 2,6 millions de dollars pour financer l'agrandissement du gymnase, afin que celui-ci puisse également servir de centre de loisirs pour l'ensemble de la communauté.

  • L'école sera prête à acceuillir les étudiants en septembre 2021.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Kevin Deagle
Attaché de presse
Cabinet de l'honorable Seamus O'Regan
Ministre des Services aux Autochtones
873-354-0987

Relations avec les médias
Services aux Autochtones Canada
819-953-1160
SAC.media.ISC@canada.ca

Restez branchés

Joignez-vous à la conversation pour en savoir davantage sur les Autochtones au Canada :
Twitter : GouvCan – Autochtones
Facebook : GouvCan – Autochtones
Instagram : @gcAutochtones

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus d'information ou pour vous abonner, visitez www.sac.gc.ca/filsrss.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :