Le gouvernement du Canada appuie le programme d'intervention de la Nation nishnawbe aski en santé mentale et de lutte contre les dépendances pour les Premières Nations du nord de l'Ontario

Communiqué de presse

Le 10 juillet 2020 – Ottawa, territoire algonquin traditionnel (Ontario) – Services aux Autochtones Canada

Les soutiens en matière de santé mentale, axés sur la communauté, adaptés aux réalités culturelles et opportuns, sont essentiels pour promouvoir le bien-être de toute personne qui lutte pour faire face au stress et à l'anxiété supplémentaires que la pandémie de COVID-19 a engendrés. Avant la pandémie de COVID-19, la demande de conseils et de soutien en matière de mieux-être mental était déjà en hausse et des solutions innovantes sont particulièrement nécessaires actuellement.

Aujourd'hui, l'honorable Marc Miller, ministre des Services aux Autochtones, a annoncé un investissement de 2 657 560 $ dans le programme d'intervention en santé mentale et de lutte contre les dépendances pendant la pandémie, mis en place par la Nation nishnawbe aski (NNA). Il s'agit d'une initiative unique et novatrice dirigée par les Premières Nations pour répondre aux besoins de santé particuliers des membres de cette communauté du nord de l'Ontario. Elle identifiera les services de santé mentale et de mieux-être qui sont déjà disponibles et comblera les lacunes existantes afin que chaque personne puisse avoir accès à des services de santé mentale adaptés aux réalités culturelles et basés sur la communauté en cas de besoin.

S'appuyant sur des investissements fédéraux effectués depuis 2017 dans le mieux-être mental, y compris les équipes de mieux-être mental et l'initiative Choose Life, cette initiative coordonnera les services des différents prestataires régionaux, et proposent une procédure simple pour les personnes qui utilisent leurs services.

L'équipe eHealth de Keewaytinook Okimakanak (KO) et Sioux Lookout First Nations Health Authority (SLFNHA) géreront le programme avec une participation directe des communauté0073. Ce dernier est conçu pour offrir aux membres de la communauté une égalité d'accès au traitement de la toxicomanie et à des services de santé mentale de haute qualité adaptés aux réalités culturelles. Les services seront coordonnés, fournis et promus par les autorités régionales de la santé, les conseils tribaux et les organisations communautaires de la région de la NNA visent à offrir, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, un accès à des mesures d'aide en situation de crise adaptées du point de vue culturel, à des services de triage et de navigation en direct et à une meilleure utilisation des services de télésanté mentale. De plus, ils permettront d'éliminer les chevauchements dans les services existants d'intervention en santé mentale et de lutte contre la toxicomanie.

Cette initiative communautaire est fondée sur le leadership communautaire et les approches des Premières Nations en matière de services de santé mentale. Elle permettra une meilleure coordination des soins existants et jouera un rôle central pour assurer un meilleur accès à des services de santé mentale et de toxicomanie adaptés et de grande qualité dans 49 communautés des Premières Nations du territoire de la Nation nishnawbe aski.

Citations

« La COVID-19 a touché presque tous les aspects de la vie quotidienne; particulièrement la vie des personnes vivant dans les régions éloignées et isolées du pays. Les communautés et les organisations des Premières Nations telles que la NNA, la KO et la SLFNHA ont fait preuve de beaucoup de leadership et ont travaillé sans relâche pour affronter la crise de la COVID-19 et ses effets sur la santé mentale des gens qu'elles représentent. Leurs actions sauvent des vies. Nous continuerons à soutenir ces partenaires et à travailler en collaboration avec eux sur cette approche dirigée par les Premières Nations et fondée sur les distinctions, afin de répondre aux besoins précis en matière de santé de leurs communautés et de leurs membres. »

L'honorable Marc Miller
Ministre des Services aux Autochtones

« Nos Premières Nations prennent des mesures extraordinaires pour assurer leur sécurité, et de nombreux membres de leurs communautés éprouvent un sentiment accru d'isolement et d'incertitude, ce qui a naturellement entraîné une augmentation des niveaux d'anxiété et de dépression. Dans ces circonstances,, les personnes sans soutien adéquat se tournent souvent vers des mécanismes d'adaptation malsains, et nous devons nous assurer qu'elles reçoivent le soutien dont elles ont besoin. Ce programme novateur prévoit des voies d'accès aux services en santé mentale et de lutte contre les dépendances et offre, en tout temps, un accès rapide à un service d'urgence et d'intervention en situation de crise pour les membres vivant dans les réserves ou à l'extérieur de celles-ci. Je félicite toutes les personnes ayant participé à sa mise en place et je remercie le gouvernement pour sa rapidité à financer ces services indispensables. »

Grand chef Alvin Fiddler
Nation nishnawbe aski

« La SLFNHA est très reconnaissante de l'accent mis sur la santé mentale et la toxicomanie à un moment où il est de plus en plus difficile d'accéder à des services en raison de la COVID-19. Les services offerts aideront certains des membres les plus vulnérables de nos communautés. »

Dr John Guilfoyle
Médecin en santé publique pour la SLFNHA


Faits en bref

  • Services aux Autochtones Canada (SAC) investit 2 657 560 $ dans le programme d'intervention en santé mentale et de lutte contre les dépendances pendant la pandémie de la NNA. L'organisation eHealth de KO recevra 1 666 185 $ de ce montant, et la SLFNHA en recevra 991 375 $ pour gérer leurs composantes du programme.

  • Depuis 2017, le gouvernement du Canada a investi près de 202 M$ dans les communautés autochtones de la NNA par l'entremise de l'initiative Choose Life, qui a permis d'aider plus de 22 000 enfants et jeunes des Premières Nations. L'initiative Choose Life finance des mesures de soutien améliorées en santé mentale et des consultations d'urgence, des programmes par les pairs et en milieu scolaire, des thérapies artistiques et récréatives, et de la formation et de l'éducation en promotion de la santé mentale et en prévention connexe.

  • Depuis 2017, le gouvernement du Canada a investi 16 625 000 $ dans les équipes de mieux-être mental en Ontario, dont 6 125 000 $ pour soutenir les communautés autochtones de la NNA.

  • À ce jour, le gouvernement du Canada a mis 1,5 milliard de dollars de financement fondé sur les distinctions à la disposition des peuples autochtones pour soutenir leurs efforts visant à lutter contre la COVID-19, notamment un fonds de soutien aux communautés autochtones fondé sur des distinctions de 305 M$.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Vanessa Adams
Conseillère principale en communications et attachée de presse
Cabinet de l'honorable Marc Miller
Ministre des Services aux Autochtones
343-543-7645

Michael Heintzman
Directeur des communications
Nation nishnawbe aski
Bureau : 807-625-4965
Cell. : 807-621-2790

Relations avec les médias
Services aux Autochtones Canada
819-953-1160
SAC.media.ISC@canada.ca

Restez branchés

Participez à la conversation sur les Autochtones au Canada :

Twitter : @GCAutochtones
Facebook : @GCAutochtones
Instagram : @gcautochtones

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus d'information ou pour vous abonner, visitez www.sac.gc.ca/filsrss.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :