Services partagés Canada lance le Centre d’expertise pour l’approvisionnement souple et novateur

Nous parlons agilité : La première vice-présidente, Sarah Paquet, Services Partagés Canada, avec Sean Kealey, directeur général, Acquisitions et relations avec les fournisseurs; Guylaine Carrière, directrice, Modernisation de l'Approvisionnement; et de Carolyn Montague, présidente, Institut canadien d’approvisionnement et de gestion du matériel.

Services partagés Canada (SPC) a mis en place le Centre d’expertise pour l’approvisionnement souple et novateur (CEASN). Le CEASN va explorer et mettre à l’essai des pratiques d’approvisionnement souples et novatrices et communiquera cette expertise à l’ensemble du gouvernement fédéral.

« Nous avons une petite équipe qui se concentre sur la modernisation de l’approvisionnement depuis le printemps 2018, », affirme Sean Kealey, directeur général, Direction générale de l’acquisition et des relations avec les fournisseurs. « Nous avons été occupés à faire de la recherche et à expérimenter et nous avons connu quelques réussites. »

Par exemple, l’an passé, SPC a lancé un instrument « d’approvisionnement par défi » pour une petite application du Secrétariat du Conseil du Trésor.

« Au lieu de fournir une liste détaillée d’exigences et une longue demande de propositions (DP), cet appel énonçait un problème et invitait les fournisseurs à proposer des solutions. Le processus était conçu pour attribuer de petits contrats à des prototypes et nous avons accordé le contrat final à la soumission gagnante. », ajoute M. Kealey.

Le processus a réduit les formalités administratives liées aux processus de soumission et a ouvert la voie à l’énergie novatrice des marchés d’une façon qui devrait être favorisée plus souvent.

Réduire les obstacles

La modernisation de l’approvisionnement a d’autres avantages qui sont aussi importants pour le Gouvernement du Canada, qui est responsable de dépenser l’argent des contribuables de façon à stimuler l’économie. Il doit également inclure les entreprises dirigées par des groupes sous-représentés ou appartenant à des groupes sous-représentés.

La réduction des fardeaux administratifs associés aux appels d’offres pour les marchés publics peut atténuer les barrières à l’entrée pour les entreprises qui ne sont pas assez importantes pour être dotée d’une équipe de spécialistes des DP au sein de leur personnel.

Le Centre d’expertise se concentrera sur trois éléments principaux en vue de faire de l’approvisionnement souple une pratique courante dans l’ensemble du gouvernement.

Il y arrivera  :

« Une partie importante du centre d’expertise – peut-être son avantage le plus important – sera la production d’experts en approvisionnement souple », affirme M. Kealey. « À cette fin, nous offrirons des possibilités de micromissions et d’affectations temporaires. Les professionnels de l’approvisionnement sont invités à se renseigner sur l’approvisionnement souple de SSC et à transmettre leurs connaissances à leur ministère d’attache. »

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :