Un fonctionnaire fier et un soldat citoyen

Dave Awalt

Le jour, Dave Awalt est au service de la population canadienne à titre de directeur régional principal de SPC pour l’Ouest canadien. Le soir venu, et les fins de semaine, c’est comme réserviste au sein des Forces canadiennes qu’il sert la population.

Le 17 avril 2019, Dave a été promu au grade de brigadier général et nommé commandant adjoint de la 3e Division du Canada. Couvrant une zone allant de l'océan Pacifique jusqu’à Thunder Bay, en Ontario, la 3e Division du Canada est formée d’environ 5 400 soldats de la Force régulière, 4 800 soldats de la Réserve, 1 400 employés civils du ministère de la Défense nationale (MDN) et 900 Rangers canadiens. Si vous connaissez le fonctionnement de notre structure militaire et de notre chaîne de commandement, vous comprendrez le niveau des responsabilités et du leadership que cette promotion représente.

Revendiquant 28 ans au sein de l'armée canadienne et 16 ans en tant que fonctionnaire, Dave sait comment chacune de ses carrières s’influence et s’appuie, mutuellement. Le leadership, la discipline, la formation et la préparation sont des éléments essentiels aux deux fonctions qu’il occupe. La mentalité de la 3e Division du Canada, « Une équipe, une mission » s’harmonise tout à fait aux solutions que SPC propose quotidiennement.

Dave a bien voulu accepter de répondre à quatre questions pour nous aider à mieux comprendre son dévouement pour le service et ses réalisations impressionnantes.

Des nombreux liens entre les deux carrières

Comment réussissez-vous à combiner vos deux carrières? J'ai commencé ma carrière dans l'armée en tant qu'officier des transmissions. Cette base de connaissances s’accorde très bien avec le mandat de SPC qui consiste à fournir des services de TI sécurisés et fiables. Toutefois, mon rôle de directeur régional principal à SPC repose davantage sur les qualités d’officier que j’ai acquises au cours de ma carrière dans le métier des armes que sur mes compétences techniques.

Quelles compétences sont communes à vos deux carrières? Les compétences que j'ai acquises au cours de ma carrière, telles que le leadership et les relations interpersonnelles, sont essentielles au succès, que je porte l’uniforme ou non. Si nous prenons soin de nos employés et nous nous assurons qu'ils ont les capacités et les outils nécessaires pour s'acquitter efficacement de leurs responsabilités personnelles et professionnelles, nous pouvons réaliser notre mandat et nos tâches.

Qu’appréciez-vous le plus de chacun de vos emplois? J'apprécie le fait d’avoir la possibilité de diriger et de travailler avec des personnes dévouées dans les deux professions, tout en sachant que cela me permet d’aider la population canadienne ici et à l'étranger.

Comment gérez-vous votre emploi du temps? Le fait de pouvoir compter sur le soutien, la solidarité et la compréhension de la part de ma famille est le facteur le plus important. Sans leur appui, cela ne serait assurément pas possible de combiner ces deux carrières. Leur soutien me motive à protéger autant que possible le temps passé en famille. L'autre élément clé est de pouvoir compter sur des gestionnaires et des dirigeants compréhensifs au sein de SPC, lesquels comprennent l'importance de la Réserve de l'Armée de terre pour moi et pour le Canada dans son ensemble. Ce soutien essentiel des employeurs civils est mis en évidence par le grand nombre de réservistes de l'armée qui, présentement, aident la population canadienne pendant les inondations.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :