Réflexion d’Irwin Cortez, un employé de SPC au Sommet de la jeunesse 2019

Les 2 et 3 mai 2019, Irwin Cortez faisait partie des 300 jeunes qui ont été invités de toutes les provinces et de tous les territoires à se joindre au premier ministre Trudeau pour participer au premier Sommet de la jeunesse. Cortez est gestionnaire des enjeux au sein de la Direction générale du dirigeant principal des finances de SPC. Il est également officier du Cadre des instructeurs de cadets au sein des Forces armées canadiennes. Il s’est joint aux jeunes chefs de file qui se sont réunis à Ottawa pour :

Dans ses mots

Quelques mots d’Irwin Cortez sur son expérience

Il y a quelques semaines, ma hiérarchie militaire m’a demandé de participer au premier Sommet jeunesse du Canada à l’Université Carleton. Cet événement a rassemblé à Ottawa quelque 300 jeunes de tout le pays pour discuter avec le premier ministre, des experts et des jeunes chefs de file. En tant que membre des Forces armées canadienne, il s’agissait d’une occasion formidable de collaborer avec d’autres jeunes de mon âge et de parler de nos expériences et histoires personnelles. J’ai eu la chance :

Leçons retenues

Je suis vraiment reconnaissant d’avoir eu l’occasion de parler à des jeunes Canadiens dynamiques et déterminés qui font preuve de leadership.

Mais ce que je retiendrai le plus de cet événement aura été de vivre « l’expérience du service ». En effet, une partie du Sommet a été consacrée à visiter une collectivité afin d’aider des personnes dans le besoin. J’ai pu ainsi donner un coup de main à l’organisme d’Ottawa Les bergers de l’espoir dans la préparation de paniers de nourriture pour les familles. Les bénévoles du refuge m’ont expliqué de quelle façon elles aident les personnes dans le besoin et appuient les initiatives, notamment celles visant l’arrêt de la consommation de drogues. Je vis à Ottawa depuis sept ans et je ne connaissais pas bien tous leurs services, mais je serai toujours reconnaissant d’avoir pu y apporter mon aide.

Cette expérience m’a aidé à mieux comprendre que tous ont des origines diverses et des histoires différentes. Le fait de pouvoir discuter avec des Canadiens provenant d’un océan à l’autre a amélioré ma compréhension de l’absence d’une définition unique du pays en ce qui a trait à la prestation de services. Cela contribue à me motiver, dans mes activités quotidiennes en tant que fonctionnaire, car je sais que nous nous efforçons d’améliorer les choses pour tous les Canadiens.

En somme, j’ai été privilégié de participer au Sommet de la jeunesse du Canada. Le fait de m’engager et d’interagir avec d’autres jeunes de partout au pays ayant différentes expériences m’a fait vivre des émotions que je ne suis pas prêt d’oublier.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :