Services partagés Canada soutient le Projet d’expansion de la biométrie

Projet d’expansion de la biométrie
  • Dirigé par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada
  • Partenaires : Agence des services frontaliers du Canada, Gendarmerie royale du Canada, Services partagés Canada, Emploi et développement social Canada

Lorsque les gens des quatre coins du monde présentent une demande de visa de visiteur, de permis d’études ou de travail ou de résidence permanente, ils doivent fournir leurs empreintes digitales ainsi qu’une photo, communément appelées les données biométriques.

Tout récemment, le gouvernement du Canada (GC) a facilité la tâche aux ressortissants étrangers pour fournir leurs données biométriques lorsqu’ils présentent une demande de renouvellement ou de prolongation de leur visa de visiteur, permis d’études ou permis de travail à partir du Canada.

Que se passe-t-il une fois qu’ils ont fourni leurs données biométriques? Comment les données sont-elles stockées et partagées entre les différents ministères du GC impliqués dans ce processus?

C’est là que Services partagés Canada (SPC) entre en jeu. Nous soutenons l’infrastructure de technologie de l’information (TI) sous-jacente nécessaire au GC pour gérer les données biométriques. L’infrastructure de TI, c’est l’amalgame du matériel, des logiciels, des réseaux, des installations, des ressources et des équipements nécessaire pour offrir, gérer et sécuriser les services de TI.

Nous sommes fiers d’avoir travaillé avec nos partenaires du GC pour soutenir le Projet d’expansion de la biométrie, dirigé par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC), qui gère les services de collecte de données biométriques au Canada et dans le monde entier.

Soutenir nos partenaires

Chaque partenaire gère des applications et des réseaux différents qui exécutent des activités multiples, telles que la collecte, le traitement et le partage de données biométriques. SPC a amélioré la vitesse, la fiabilité et la sécurité de ces infrastructures. Cela a permis d’améliorer le rendement général du système intégré d’IRCC, qui sert à traiter les demandes d’immigration, de statut de réfugié et de citoyenneté du monde entier.

SPC a également augmenté de manière significative la bande passante du réseau — la quantité de données qui peuvent être envoyées d’un point à un autre — dans 58 bureaux désignés de Service Canada pour faciliter la collecte de nouvelles données biométriques à partir du Canada.

Une grande collaboration

Tous les ministères qui ont participé au Projet d’expansion de la biométrie ont adopté une approche de gestion de projet unifiée et collaborative. Cette approche était essentielle compte tenu de la nature complexe de gérer des données biométriques avec de multiples partenaires.

« Le but ultime du projet était d’améliorer la capacité du GC à établir l’identité des demandeurs et à faire le suivi tout au long du processus d’immigration. SPC a soigneusement et avec succès effectué les mises à niveau de l’infrastructure du réseau nécessaires pour prendre en charge des volumes de données accrus. Nous remercions IRCC et ses partenaires pour leur confiance et leur grande collaboration dans nos efforts ».

André Varin, directeur général responsable de ce projet à SPC

« SPC a été un véritable partenaire qui a permis d’assurer le succès du Projet d’expansion de la biométrie. Toutes les équipes ont été mobilisées et habilitées à collaborer, à innover et à en faire plus, au besoin, et cela a été le produit d’un solide leadership et la clé de notre succès commun ».

Rina Lorello, directrice générale des opérations informatiques à IRCC

Dans le cadre de SPC 3.0 : Une approche d’entreprise, l’augmentation de la fiabilité du réseau et le renforcement de la sécurité sont des priorités du GC pour fournir les services numériques dont les Canadiens ont besoin!

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :