Centres de données du gouvernement du Canada

La population canadienne dépend des programmes et des services offerts par le gouvernement : paiement de prestations, sécurité à la frontière, prévisions météorologiques, etc. Ces services sont offerts grâce à des applications informatiques semblables à celles que la plupart des Canadiens ont sur leur téléphone intelligent mais plus puissantes.

Pour offrir ces services en toute sécurité et sans interruption, le gouvernement du Canada doit disposer d’une infrastructure de technologie de l’information (TI) moderne, fiable et sécuritaire. Par infrastructure de TI, on entend le matériel, les logiciels, les réseaux et les installations nécessaires à l’élaboration, à la mise à l’essai, à la prestation, à la surveillance, au contrôle et au soutien des services de TI.

Services partagés Canada (SPC) héberge cette infrastructure dans des centres de données.

Qu’est-ce exactement qu’un centre de données?

En termes simples, SPC définit un « centre de données » comme un ou plusieurs serveurs situés dans une salle d’au moins 100 pieds carrés ou plus qui possède ses propres systèmes électriques ou de conditionnement d’air.

Quelque 14 000 applications sont hébergées sur des serveurs physiques et virtuels dans des centres de données fédéraux un peu partout au Canada. Environ 90 % de nos quelque 700 centres de données sont de simples salles dans des immeubles de bureaux.

Les ministères et organismes dépendent des centres de données pour les aider à assurer la sécurité et le mieux-être de la population canadienne 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 365 jours par année.

data centre

Que font les centres de données?

Les centres de données gèrent et font fonctionner de vastes :

  • réseaux de télécommunications
  • systèmes de traitement des données
  • entrepôts centralisés de données
  • équipements de centres de données (serveurs, commutateurs réseau et ordinateurs centraux).

Que signifient ces noms?

Centre de données existant

  • On appelle « centres de données existants » les anciens centres de données établis par le gouvernement du Canada qui répondaient aux besoins de ministères donnés ou de groupes de ministères. Ces emplacements n’étaient pas conçus pour être des centres de données, mais ont évolué selon les besoins organisationnels.

Centres de données d’entreprise

  • On appelle « centres de données d’entreprise », ou CDE, les nouveaux centres de données de pointe, plus grands, qui répondent aux besoins de l’ensemble du gouvernement. Les CDE ont été conçus pour éliminer les interruptions de courant planifiées requises pour leur entretien.

Pour garantir la sécurité des activités et des données, les centres de données d’entreprise sont dotés de systèmes perfectionnés de détection et d’extinction des incendies, de réglages de la température et de l’humidité, d’un système d’alimentation de secours, d’un système de sauvegarde des données ainsi que de systèmes de cybersécurité.

 

Définition d’un centre de données du gouvernement du Canada selon SPC :

  • immeuble indépendant ou salle dans un immeuble
  • mesure 100 pieds carrés et plus
  • doté d’équipement électrique ou d’un système de refroidissement spécialisé

Définition d’équipement de TI :

  • serveurs informatiques
  • dispositifs de stockage de données
  • routeurs et commutateurs réseau
  • autres composantes

Combien y a-t-il de centres de données?

Le gouvernement du Canada exploite actuellement des centres de données un peu partout au pays.

Quand SPC a été créé en 2011, le nombre exact de centres de données n’était pas clairement établi. On a d’abord cru qu’il y en avait 485 au Canada, allant de petits espaces à de grands centres de données.

Au fil de l’évolution de SPC, nous avons découvert que de petits centres de données étaient dispersés d’un bout à l’autre du pays. Le nombre réel est donc passé à environ 800.

Au 1er avril 2017, 92 d’entre eux avaient été fermés et SPC en exploitait environ 700.

Octets en prime

  • SPC stocke plus de 150 pétaoctets de données pour les 43 ministères et organismes du gouvernement du Canada

  • environ 50 % de ces données stockées sont arrivées à la fin de leur vie utile

  • il suffit de 50 pétaoctets pour conserver tous les écrits produits par l’humanité entière, dans toutes les langues

Regroupement et modernisation des centres de données

Les progrès technologiques permettent aux gouvernements et aux organisations du monde entier de transformer la façon dont ils offrent leurs programmes et leurs services à leurs clients. Le gouvernement du Canada ne fait pas exception, et nous entreprenons donc l’initiative de modernisation des services de TI la plus vaste et la plus complexe de l’histoire du pays. Le regroupement et la modernisation des centres de données sont au cœur de cette initiative.

SPC a entrepris le regroupement et la modernisation des centres de données après avoir consulté sa clientèle et des experts de l’industrie, et analysé les besoins en matière de TI actuels et à venir du gouvernement du Canada.

Dans le cadre du Programme de regroupement des centres de données, SPC :

  • regroupera quelque 700 centres de données existants répartis d’un bout à l’autre du pays en sept centres ou moins en Ontario, au Québec et possiblement dans l’Ouest canadien
  • réduira de 60 % la superficie occupée par les centres de données à la grandeur du Canada, qui passera de 56 000 m2 à 17 000 m2
  • réduira de 40 % l’empreinte carbone du gouvernement du Canada d’ici 2024 2025 en réduisant la superficie des centres de données et en construisant ou en louant des centres de données de pointe auxquels seront intégrées des technologies propres et des mesures d’efficacité énergétique
  • misera sur des technologies plus rapides, efficaces, écologiques et sécurisées afin d’améliorer la protection contre les menaces physiques et de cybersécurité

Regroupement des centres de données

Les nouveaux centres de données d’entreprise de pointe, que SPC s’affaire à exploiter et à acquérir en 2017, auront une capacité dix fois supérieure à celle des anciens centres de données ou existants.

Au 1er avril 2017, SPC gérait 20 000 serveurs informatiques

  • bon nombre des centres de données les hébergeant ont plus de 30 ans
  • ces anciens centres de données continuaient de fonctionner à plein rendement en raison de la hausse de la demande continue et progressive

Compte tenu de leur âge, bon nombre de ces centres de données existants sont arrivés à la fin de leur vie utile ou en sont près; certains équipements utilisés ne sont plus sous garantie ou ne sont plus visés par des contrats d’entretien.

Afin d’atténuer ce problème, SPC s’efforce activement de remplacer une bonne partie de l’équipement particulièrement ancien et vulnérable. Le Budget de 2016 prévoyait un financement de 463 M$ à l’appui d’un programme pluriannuel visant à stabiliser les systèmes essentiels à la mission et à renforcer la sécurité de la TI. Une bonne partie des approvisionnements connexes ont été faits en 2016, et l’équipement sera installé en 2017‑2018. Les travaux de stabilisation permettront à SPC de continuer de faire fonctionner les centres de données existants en attendant le passage à nos futurs centres de données d’entreprise.

Certains des ces nouveaux centres de données d’entreprise sont-ils déjà fonctionnels?

  • Centre de données d’entreprise de Borden
    • Le CDE de Borden, exploité par le gouvernement, existe depuis la fin des années 1970. En mai 2016, l’honorable Judy M. Foote, ministre des Services publics et de l’Approvisionnement et ministre responsable de Services partagés Canada, a annoncé l’attribution d’un contrat de partenariat public‑privé de 322 M$ sur 25 ans en vue de l’agrandissement du CDE de Borden, situé à la Base des Forces canadiennes Borden, en Ontario.
    • L’étape 1 sera prête à recevoir des systèmes de TI à l’automne 2017. Grâce à l’agrandissement :
      • on disposera de locaux supplémentaires pouvant être agrandis, équipés de systèmes de distribution d’électricité et de refroidissement modernes et écoénergétiques
      • la sécurité physique et la cybersécurité, de même que la capacité de stockage et de bande passante du gouvernement du Canada seront améliorés
      • l’immeuble sera un bâtiment vert respectant la norme certifiée argent du programme Leadership in Energy and Environmental Design® (LEED) Footnote 1.
    • Centres de données d’entreprise de Gatineau et de Barrie 
      • SPC a signé des contrats d’au plus 25 ans avec Bell Canada pour le CDE de Gatineau et avec IBM pour le CDE de Barrie; ces entreprises fourniront au gouvernement du Canada des centres de données dont les installations sont détenues et gérées de façon commerciale.
    • Centre de données d’entreprise de Montréal
      • SPC s’affaire à acquérir des services de centre de données dans la région de Montréal. Le CDE de Montréal hébergera une bonne partie de la charge de travail et des applications scientifiques du gouvernement du Canada, mais il ne se limitera pas à ce type de charge de travail.
      • Ainsi, le CDE de Montréal doit se situer à proximité de Montréal, dans un rayon de 70 km (longueur de la fibre) du nouveau Centre de données de calcul de haute performance, pour permettre la transmission à haute vitesse de données essentielles aux applications entre les deux endroits.
      • Une fois fonctionnel, le CDE de Montréal sera aussi en mesure de soutenir le personnel de SPC qui utilisera des superordinateurs, les ordinateurs les plus puissants de la planète. Les locaux devraient être prêts à recevoir des systèmes de TI à l’été 2018.

Comment SPC effectuera-t-il ce regroupement des centres de données, et quand le processus sera‑t‑il terminé?

À ce jour, nous avons fermé 92 centres de données existants sans aucune perte de service ou de données.

Trois nouveaux centres de données d’entreprise sont maintenant fonctionnels : le CDE de Gatineau, le CDE de Barrie et le CDE de Borden. L’agrandissement du CDE de Borden devrait être terminé d’ici l’automne 2017 et la migration des systèmes de TI suivra à la fin de l’automne.

SPC poursuivra le regroupement des centres de données en fermant les centres désuets entre 2017 et 2024, puis en procédant à la migration des applications et des données vers les nouveaux centres de données d’entreprise, plus sécuritaires.

Certains centres de données sont plus faciles à fermer que d’autres, en raison de leur taille et de la complexité des applications devant être déplacées.

Centres de données existants (anciens) Centres de données d’entreprise (nouveaux)
Environ 700 (au 1er avril 2017) Sept ou moins
56 000 m2 de superficie totale dans des centres de données répartis dans l’ensemble du Canada 17 000 m2 de superficie totale dans au plus sept centres de données en Ontario, au Québec et possiblement dans l’Ouest canadien
70 pétaoctets de stockage 4 258 pétaoctets de stockage

Centres de données et l’infonuagique

De plus en plus d’organisations ont recours à des solutions infonuagiques pour stocker leurs données. SPC s’affaire à élaborer une solution infonuagique pour le gouvernement du Canada qui servira aux données non classifiées. Nous mettrons ces services à la disposition des ministères et organismes en complément des services déjà offerts aux clients. Pour répondre aux besoins à long terme du gouvernement du Canada en matière de stockage de données, nous aurons recours à une solution hybride comprenant les CDE et une capacité infonuagique publique.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :